Archives de mot-clé : Revue d’un Festival

Compte-rendu Music 4 Cancer | Jour 2, partie finale 2/2 !

Et comme je poursuis sur m’a lancé du précédent compte rendu de cette superbe deuxième journée du festival. Je disais donc que vivait pour la première fois un conflit d’horaire au Music 4 Cancer. Je n’avais vraiment pas envie de manquer deux groupes à l’affiche, Fifty Nutz parce que je ne les ai pas vues assez souvent et parce qu’il ne reste pas beaucoup de spectacles comme nous l’avons appris dans notre entrevue pré-Music 4 Cancer. Il y avait aussi les gars de Sudden Waves qui allait bombarder le Local 41, chose que je n’allais pas non plus manquer ! J’ai donc pilé sur mon cœur et séparer la poire en deux, pour voir que la moitié de la prestation des deux formations québécoises.

Continuer la lecture de Compte-rendu Music 4 Cancer | Jour 2, partie finale 2/2 !

Compte-rendu du Festival Music 4 Cancer | jour 2, partie 1/2

Onze heures dans la matinée du 14 septembre ! L’alarme de mon être s’agite et m’indique qu’il est grandement le temps d’aller retrouver ce fameux festival de la Rive-Nord juste à temps pour arriver au Local 41 où débute les festivités. Thousand Islands Records, allait s’occuper de cette portion du Music 4 Cancer dès midi avec une programmation de groupes locaux prévu dans la belle bâtisse sur la rue Blainville Ouest à Sainte-Thérèse… Et j’avais hâte d’être présent parce que je vais dans ce festival depuis environ 2012 et que l’ambiance spéciale et magique qui règne à chacune des éditions anti-cancer où autrefois était organisé dans un endroit qui était quasiment une deuxième maison, pour moi.

Continuer la lecture de Compte-rendu du Festival Music 4 Cancer | jour 2, partie 1/2

(Revue) Le Délüge, festival d’une abondance de bonheur

Vendredi, on ne sait jamais à quoi s’attendre quand on visite un festival pour une première fois. On avait beau me comparer ce dernier venu au sein de la communauté événementielle comme un mini-Pouzza, je suis quand même parti en direction de Jonquière sans aucune attente. Maintenant, en connaissance de cause, je vous assure que ma fin de semaine annuelle au Saguenay est confirmée.

Continuer la lecture de (Revue) Le Délüge, festival d’une abondance de bonheur

(Revue) Desbouleaux Fest, une journée bien remplie!

J’étais prêt mentalement pour cette édition, je savais que ça allait être une honorable journée. Un samedi de rêve avec la météo du bon côté, le soleil, l’air pas trop chaud avec un bon petit vent de temps en temps, l’idéal pour patauger dans la foule d’un festival sur la Rive-Nord. Une tonne de nouvelles rencontres ou de personnes que l’on connaît. C’est toujours un bon moment dans l’année, du vrai bon temps passé à admirer des formations pratiquement toutes d’ici à l’exception de This Is Hell. Sans doute l’une des très grandes forces du festival qui en était à sa 8e édition. Je me sens privilégié d’avoir pu assister à plusieurs éditions du festival Desbouleaux Fest de St-Augustin-De-Mirabel.

Continuer la lecture de (Revue) Desbouleaux Fest, une journée bien remplie!