Archives du blogue

(Revue) Le Rockfest de LP – Partie finale

SAMEDI

C’est sous un soleil de plomb que la dernière journée de l’évènement débuta avec les suédois de Millencolin devant un parterre bien rempli pour l’heure matinale. La grille de chansons était essentiellement constituée de titres du dernier disque, l’excellent True Brew, et bien sûr du classique Pennybridge Pioneers (No cigar, Fox, Penguins & Polarbears…). Les Suédois ont ensuite laissé leur place au skacore des Mighty Mighty Bosstones, qui ont livré un set bien varié allant chercher des titres de pratiquement tous leurs albums. Le chanteur, en raison des agissements de leur président actuel, a livré un message d’excuse au nom des Américains avant d’enchaîner avec une reprise de I Can See Clearly Now de Johnny Nash et The Impression That I Get au final. Donc, la tête d’affiche Ska du festival a bien rempli son devoir de nous faire skanker un bon coup!

Lire la suite

Retour sur la programmation du Rockfest en direct des Foufs!

Il était plutôt étonnant, voir impressionnant, de constater l’important nombre de fans qui s’étaient déplacés au Foufounes Électriques mercredi midi pour le dévoilement de la programmation du RockFest 2018. En effet, près de 200 personnes, sans compter les nombreux média présents sur place, se sont réunies pour voir ce qu’Alex Martel nous avait préparé pour la 13e édition du festival le plus attendu de l’été. Voilà donc mes impressions axés, bien sûr, sur le volet punk rock du festival.

Lire la suite

Podcast Ça Tire numéro 5 : Spécial Ska 1/2

podcastcatire5

Une fois de plus le vétérans du micro vous convie au podcast du mois chez BP avec de la succulente musique. Ça Tire vous plongera dans les classique ska punk d’autrefois avec ce premier podcast de deux spécial ska punk. Inutile d’en dire plus, la musique en dira plus qu’une introduction écrite.

Lire la suite

2015, 15e anniversaire de 118 albums

Si l’année 2000 fut dominée par les boys bands NSYNC, Backstreet Boys ou les chanteuses comme Jessica Simpson, Christina Aguilera et Britney Spears et que U2, Madonna, et Bon Jovi trônaient dans les palmarès à succès, l’année fut terriblement chargée du côté punk, ska et hardcore, donnant même naissance à des groupes comme None More Black, No Trigger, Leftöver Crack, Mischief Brew, Latterman, The Rabble, Tragedy ou la reformation de Millions of Dead Cops (MDC) et le début sur disque de Strike Anywhere.

Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :