Archives de mot-clé : La Scène Punk du Québec

Retour sur mon Pouzza | Partie finale 3/3

Même vieux trajet depuis deux jours, la routine embarquée pour ce dernier segment du Pouzza Fest. Le sentiment entre le bonheur et le regret de certains moments embarque juste avant d’arriver sur le terrain. Direction Foufounes Électriques pour une grosse soirée de décibels et de mélodies enjôleuses. Une soirée impliquant une superbe programmation quasi impensable, sans ce contexte du Pouzza. Je me suis perdu entre le garage et la salle principal, tout ça parce que ma tête était préoccupée ailleurs.

Continuer la lecture de Retour sur mon Pouzza | Partie finale 3/3

(Chronique) Small Town Rivalries, l’album qui célèbre les 20 ans de Jeffrey Lost Control!


TITRE : JEFFREY LOST CONTROL /
GROUPE :
SMALL TOWN RIVALRIES

LABEL : LIMONADE RECORDS /
VILLE : THETFORD MINES / PAYS : CANADA
SORTIE : 13/05/2019


Depuis maintenant vingt belles années, Jeffrey Lost Control se produit sur scène et nous partage avec passion un des plus beaux styles punk rock que je connaisse (beardpunk, orgcore, rendu là, c’est plutôt difficile à qualifier). Des gars qui ont bûché durant toutes ces années, mais malheureusement, ils restent méconnus. De là l’importance de lire ces quelques lignes (et d’écouter leurs albums bien sûr). La sortie du long-jeu Small Town Rivalries lundi 13 mai pourrait en convaincre plus d’un.

Avec plusieurs parutions par le passé, sous forme de splits ou EP, Jeffrey Lost Control avaient déjà établi un son bien à eux au Québec. Quoi qu’inspiré des vétérans Hot Water Music, je persiste à dire que par chez nous, ils ne sont pas beaucoup de cette gamme. La pression était forte car ça fait un certain temps que la formation de Thetford Mine nous promettait un LP. Vous pouvez maintenant relaxer, il est arrivé et il est excellent!

Ma première écoute ne fut pas la meilleure. Si on considère que la première écoute n’est que très rarement un coup de foudre et que le groupe a pris une maturité inattendue, je considère donc ma première approche comme un succès. Je peux aussi vous dire que je reconnaissais très bien l’univers de Jeffrey Lost Control; un des meilleurs points que l’on peut avoir quand on entend un album tant attendu. Neuf chansons qui sortent directement du cœur.

Rythmiques de guitares ultra mélodieuses et sans superflu, simplement envoûtantes. Un quatuor égal à lui-même où chaque instrument est aussi bien exécuté que les autres et sans maillon faible. Dans l’ensemble, on reconnait le travail d’un groupe qui joue depuis longtemps, ce qui donne un son professionnel. C’est pour cette raison que je ne m’inquiétais pas si au départ je n’avais pas eu de coup de foudre, une telle émotion est éphémère, mon amour pour Small Town Rivalries est pur et est là pour rester. À la deuxième écoute, j’étais déjà accro!

Tapage de pied, hochements de la tête tout en chantant de notre voix la plus rauque, voilà à quoi ressemble quelqu’un qui écoute le nouveau Jeffrey Lost Control et se laisse imprégner par cette énergie chaleureuse. Encore énormément de moments pour chanter en chœur et participer à la richesse des vocaux qui a fait de Jeffrey le groupe aimé et respecté que l’on connait aujourd’hui.

Au risque de me faire lapider, je tiens à souligner la ressemblance avec Taking Back Sunday sur Hopeless Case. La partie avec les deux chanteurs vers la fin plus précisément. Un moment que j’adore! Tant qu’à être dans les comparaisons, Anxiety (Everything’s Fine) me fait penser à du bon Iron Chic. Même le nom pourrait être tiré d’un de leurs albums. Ceci étant dit, ressemblance ne rime pas avec plagiat et il y a probablement juste moi qui aura remarqué ces détails.

Mon coup de cœur va à la pièce éponyme qui a été la première à sortir du lot. Ainsi qu’à What Are We After All pour commencer l’œuvre en coup de pied dans la porte et Coffee, Records and Sleeping Pills pour bien conclure en refermant la porte doucement derrière elle.

ÉCRIT PAR : MARCAN

Série collaborations musicales : 5 x Vince Fournier

Nous ne le cacherons pas, cet individu n’est pas arrivé hier dans la scène, ce quadruple médaillé d’or au saut du punk rock sur scène a plutôt fait ses classes vers la fin des années 90 et la mi-2000, notamment au sein des troupes de Reagan, Drama, mais aussi Senseless et Awaken, qui selon nous, sont deux formations qui ont été connues des Québécois dans la trentaine. Vince Fournier a plusieurs tours dans son sac avec un niveau vocal explosif…

Continuer la lecture de Série collaborations musicales : 5 x Vince Fournier

(Entrevue) Punker Deck, pour tout savoir sur les cartes!


    • ANTHONY / PUNKERDECK.COM

    • [INDÉPENDANT]
    • VILLE: QUÉBEC // PAYS: CANADA

    • /

Dorénavant, le Québec détiendra ses propres cartes, fini le monopole du marché détenu par O-Pee-Chee, Pro Set ou même Upper Deck… Punker Deck arrive en ville man ! Cette nouveauté qui pourrait déclencher une vague créative dans la scène, cette belle vitrine pour les groupes de fait parler les gens. C’est pourquoi, j’ai pris l’occasion rêvée de faire la première entrevue avec Punker Deck !

Continuer la lecture de (Entrevue) Punker Deck, pour tout savoir sur les cartes!

(Entrevue) The Translaters, la jasette téléphonique!


  • MARC-ANDRÉ / TRANSLATERS

  • [PEOPLE OF PUNK ROCK RECORDS]
  • VILLE: MONTRÉAL // PAYS: CANADA

  • /

J’ai eu la chance de parler du prochain disque de la formation The Translaters un peu plus tôt cette semaine avec Marc-André membre du groupe depuis le début. Action est un nouveau EP qui sortira dans quelques jours comme première parution en 2018 pour People Of Punk Rock Records.

Continuer la lecture de (Entrevue) The Translaters, la jasette téléphonique!

(Chronique) Jeffrey Lost Control, le meilleur effort du groupe?


  • JEFFREY LOST CONTROL

  • A PLACE I COULD CALL HOME (EP)
  • [SICK SCENE PRODUCTIONS]
  • Année: 2016 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Jeffrey Lost Control, ce nom ne vous dit sans doute pas grand chose, surtout si vous n’êtes pas familiers avec la scène de Québec et Thetford Mines. Pourtant, le quatuor est sur le point, l’an prochain, d’atteindre les 20 années d’existence. Et oui, le groupe a vu le jour en 1999 dans la belle ville de Michel Louvain, Thetford Mines.

Continuer la lecture de (Chronique) Jeffrey Lost Control, le meilleur effort du groupe?

(Chronique) Toy Gun Criminals, dans la cour des grands?


  • TOY GUN CRIMINALS

  • OUTSIDE THE BOX
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2016 // Genre: SKA PUNK

  • /

Oh oui! Quand j’écoute ce disque, je m’imagine nu-pieds dans le sable chaud, cocktail bien froid dans ma main droite sur une superbe plage envahie de vagues rafraîchissantes. Toy Gun Criminals avait sorti un très bon disque en 2016. Cuivres essentiels, une dose de ska punk qui est parfois dotée d’une fantastique teinte d’un savant reggae. Trois styles qui se mélangent curieusement si bien ensemble. Il faut se le dire, ils ont une manière intelligente de rendre leur son complètement attrayant.

Continuer la lecture de (Chronique) Toy Gun Criminals, dans la cour des grands?