Archives de mot-clé : Formation Hardcore

Futurs albums, les formations québécoises à l’œuvre présentement!

Pendant qu’un certain webzine québécois s’amuse à copie les structures de Barricade Punk, nous de notre côté, on s’intéresse plutôt au groupe de notre belle province qui est en studio ou qui peaufine la finalisation d’un disque. Nous l’avons dit à des milliers de reprises, le Québec est une terre fertile de talent à profusions. Nous aimons louanger la relève de demain en combinant les vétérans qui persistent après tant d’année au front d’une scène dont les hauts et les bas, vacille à chaque période, d’une année à l’autre. Heureusement, cela n’affecte pas la productivité et nous sommes gâté de ce côté depuis les trois dernières années.

Continuer la lecture de Futurs albums, les formations québécoises à l’œuvre présentement!

10 nouveaux disques hardcore de 2019

Ça grouille et ça brasse pas mal dans la scène hardcore, beaucoup de disques sont parus dernièrement et il y aura sans doute une autre vague avant la fin de l’année. Nous avons donc fait une sélection de quelques disques que nous vous offrons ci-dessous. Notez que ce n’est pas un top, alors du premier au dernier, on y accorde la même importance.

Continuer la lecture de 10 nouveaux disques hardcore de 2019

30 chansons de femmes corrosives à l’avant plan !

Il est dommage, trop souvent de constater que dans la scène, on consacre plus de temps à louanger les exploits vocaux de l’homme, plutôt qu’être motivé par l’état, à mettre en valeur ces femmes qui ne devraient même pas se battre contre l’homme pour une place au sein de la scène, et même dans toute autre sphère de la vie, ceci devrait être acquis depuis longtemps. En 2019, il est temps que ça change. La musique ne devrait pas avoir de combat des sexes. Ce n’est pas juste qu’une simple question de reconnaissance… Nous savons bien que les opinions divergeront de nos propos, mais nous assumons notre position.

Quand on pense rapidement au passé musical des noms de femmes de tête, les Bikini Kill, Lunachicks, Joan Jett, Brody Dale, Courtney Love, Aimee Allen sont rapidement énoncés, dans les discussions. Encore bien plus tenace, Candace Kucsulain de Walls Of Jericho est sans doute l’une des plus mentionnées et en tête de nos listes. Quand on parle de femmes de caractère comme Shawna Potter de War On Woman qui sème un nouveau souffle à la puissance féminine, un vent de changement dans le monde musical qui fait du bien, elle nous fait réaliser plusieurs choses. Moins connues de tous, Cindy Van der Heijden (All For Nothing) ne donne pas sa place de même que Fanny (Mon Autre Groupe), Marissa Ward (Backswing) et Dee Prescott du groupe ontarien I Hate Sally découvert par plusieurs grâce au fameux split avec GFK, ou encore les sœurs Lander de la formation metal, Kittie, ce sont toutes d’autres femmes dont le maniement du micro est fracassant et parfois menaçant. Elles ont l’atout vocal pour intimider n’importe quel individu, et même les charmer.

Et au Québec, qu’est-ce qu’il y a comme femme de tête ? Des personnalités comme celles qui ont marqué l’histoire des Ordures Ioniques en sont de très bons exemples bouillonnants, des chants qui en rejoignent plus d’un. Bien sûr, il est impossible de ne pas souligner The Horny Bitches qui ont su conquérir les punks avec leur style osé, leur audace franche et directe, au travers la planète entière. D’autres bien moins connues du public comme Catherine Roussel de Striver qui bombarde solidement dans les disques du groupe, Jessica Martel de Our Own Justice a laissé sa trace dans deux disques sous-estimés, Marie de Hipshot dont le chant est peut-être moins lourd que les précédentes mentionnées, mais elle est redoutables. Ce sont des voix qui marquent avec une efficacité déterminante et capable de faire exploser les tympans comme personne.

Et plus récemment, Sophie Coté de la formation rimouskoise Déjà Mort et Victoria de Peer Pressure commencent à faire rêver et inspirer les fans de hardcore comme des étoiles montantes dans la scène hardcore. Victoria ne met pas de temps à franchir plus de galons à chacune de ses présences sur scène et déplace de l’air avec son vocal agressif détruisant quiconque ose s’aventurer l’oreille dans les sentiers qu’elle entame. Quant à Sophie, elle impressionne aussi par son énergie ardente et fougueuse qui, lourdement fait son entrée en jeu avec un degré de compétence impressionnant. Les femmes de Bad Skin qui figureront sans doute bien plus dans un prochain texte et compilation avec leur style coloré, débutent bien leur histoire et elles aussi, elles ne sont pas à négliger du même type que celles de Pussy Stench. Vraiment, le Québec a son lot de femmes  »badass » qui se forgent un chemin déterminant.

Tout cela pour dire que nous avons envie de leur faire plus de place dans notre zine. Pour cette raison, nous avons donc décidé d’aller avec une petite compilation de 30 titres punk hardcore, metalcore, des trucs lourds avec des femmes qui sont à l’avant plan de groupes en ayant la remarquable tâche de s’approprier le chant principal au front, c’est pourquoi vous ne trouverez pas Rachel Rosen de Most Precious Blood parce qu’elle est à la basse, même si hors de tout doute elle y serait si ce n’était qu’une compilation de femmes badass. Celles que nous avons choisies ne sont pas toutes connues, pas nécessairement les plus populaires, elles sont issues de partout au travers du globe en entier et elles mènent le bal avec un triple impact agressif et distinctif. Pour le punk rock simple ce sera le prochain texte à ce sujet!

N’hésitez surtout pas à mentionner vos titres préférés, et même nous en suggérer dans les commentaires !

Festival Underground de Waterloo en photos | 13 juillet

Notre dévoué Dominic s’est introduit au Festival à Waterloo le 13 juillet dernier dans un seul but précis, mitrailler les artistes de clichés afin d’immortaliser sur des pellicules, cette deuxième journée de festivités. Et il n’a pas manqué son coup même pour Get The Shot qui de toute évidence, sont terriblement actifs sur scène ou souvent dans l’obscurité.

Continuer la lecture de Festival Underground de Waterloo en photos | 13 juillet

(Chronique) Fire At Will, d’une assurance équilibrée


TITRE : TODAY IS MINE /
GROUPE :
FIRE AT WILLG

LABEL : ETERNALIS RECORDS /
VILLE : TOULOUSE / PAYS : FRANCE
SORTIE : 29/09/2018


Today Is Mine paru en 2007 chez I For Us Records, Nothing To Prove Records et H2h Records, est le premier EP du groupe. Il a bénéficié l’an dernier d’une superbe réédition vinyle remastérisée chez Eternalis Records pour son 10e anniversaire. Le pressage est d’une excellente qualité ce qui gagne à écouter attentivement chacun des détails de ce chef d’œuvre bien ardent. Dans cette nouvelle édition du EP mis à part ses six titres qui étaient sur la version originale, un excellent bonus, une reprise de 88 Fingers Louie, Well Done que l’on pouvait retrouver auparavant sur le disque A Tribute To 88 Fingers Louie. La pièce est vraiment bien amenée…

Continuer la lecture de (Chronique) Fire At Will, d’une assurance équilibrée

(Chronique) White Circle/Black Cross, l’évolution logique de Public Outsiders?


TITRE : WHITECIRCLE | BLACKCROSS
GROUPE :
PUBLIC OUTSIDERS

LABEL : INDÉPENDANT /
VILLE : MONTRÉAL / PAYS : CANADA
SORTIE : 01/10/2016


Bien que Public Outsiders travaille sur une troisième galette au moment d’écrire ces lignes, le dernier effort de cette formation se devait d’être souligné avant qu’ils nous étonnent par une nouvelle galette. La barre sera très haute pour le prochain puisque leur premier Welcome To Blameville en avait jeté plus d’un sur les foufounes. Un album fracassant, colosse, enragé noir, agressant à souhait et surtout grandiose. Non mais, quel disque.

Continuer la lecture de (Chronique) White Circle/Black Cross, l’évolution logique de Public Outsiders?

(Chronique) Worships de Without Skin, bien plus que frappant!


TITRE : WORSHIPS / GROUPE : WITHOUT SKIN
LABEL : INDÉPENDANT / VILLE : LE HAVRE / PAYS : FRANCE
SORTIE : 06/07/2018


Without Skin nous arrive directement du Havre français. un trio composé des musiciens Gabriel Fritsch à la basse et chant, Romain Neveu le guitariste, chanteur et Marc Raas, l’homme qui tabasse sans retenue les caissons. Without Skin est une sublime formation qui cache un côté particulièrement notable. Reste à savoir si ceux-ci sauront garder cette facette tout au long de Worships, cet opus paru en juillet 2018.

Continuer la lecture de (Chronique) Worships de Without Skin, bien plus que frappant!