Archives de mot-clé : Album Punk Rock 2018

(Chronique) Rabies, à la flamme directe de l’engagement!


TITRE : ANARKIDS /
GROUPE :
RABIES

LABEL : MELODICPUNK STYLE /
VILLE : BRNO / PAYS : RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
SORTIE : 23/03/2018


Rabies, les punk rockers de la République Tchèque n’en sont pas à leur premier effort studio avec ce plus récent disque de la formation, Anarkids. Loin d’être un disque qui réinvente la roue, loin d’être avant-gardiste à ce sujet, ce disque est tout de même drôlement efficace dans leur détermination de faire passer les messages. Ils n’y vont pas par quatre chemins, ils vont droit au but sans trop de déviations lyriques peu orthodoxes et incompréhensibles pour décrire ce qu’ils veulent. Les points sur les i, les barres sur les t, bref ça marque, ça saute aux conduits auditifs, dès la première écoute.

Continuer la lecture de (Chronique) Rabies, à la flamme directe de l’engagement!

Angry Youth Elite, retour réussi aux 90’s!


TITRE : READY! SET! NO!
GROUPE :
ANGRY YOUTH ELITE

LABEL : SPORTKLUB ROTTER DAMM
PAYS : ALLEMAGNE
SORTIE : 25/05/2018

Allez hop, on sort son skate des boules à mites et on enfile ses Vans pour écouter le tout premier album d’Angry Youth Elite, Ready! Set! No!. Alors oui c’est vrai, cet album a déjà un an, mais le fait est que je l’ai découvert cette année seulement, et putain c’que je regrette de pas être tombée dessus plus tôt. Alors si vous l’avez raté aussi, ça vaut le coup d’y jeter une oreille.

Angry Youth Elite, c’est André, Charlie et Markus, qui ont à cœur de faire (re)vivre le son punk rock des années 90 avec lequel ils ont grandi, et de manière « intelligente » face au déclin social, avec des textes empreints d’un souci d’unité, s’opposant au capitalisme ou encore au racisme.

Parmi leurs faits d’armes, outre ce premier album, on compte en mai 2019 un single, reprise de Say Anything (The Bouncing Souls) avec The Bombpops au profit de l’association caritative Skate-Aid, et depuis leurs débuts en 2017 de nombreux concerts avec entre autres Jaya The Cat, The Real Mc Kenzies, The Bombpops, Death By Stereo, The Penske File, Spanish Love Songs, Pears, Nothington, Snareset ou encore plus récemment No Fun At All. On précisera aussi que l’album a été masterisé par Jason Livermore aux légendaires Blasting Room Studios (Fort Collins, Colorado).

L’album démarre sur un morceau instrumental, Start, mais qui ouvre les hostilités et met bien en avant l’énergie qui va suivre tout au long de l’album. On enchaîne avec Pissed qui résume pas mal une des facettes de leur colère « The breaking news make me feel sick. Terrorism and fascism all this awful shit. I’m pissed. » Vient ensuite la très efficace Rebellion Cut to Fit avec les légendaires Burning Heads (!!) puis l’endiablée Anger Turns to Hate qui à mi-parcours évolue de façon plus hardcore en screaming vocal pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

On passe à Again & Again, à la mélodie un brin plus « joyeuse » qui offre sur les dernières notes à la basse seule une parfaite transition pour No Matter, Who Cares? qui débute à son tour sur une courte intro de basse, et dont le refrain est encore un aspect de leur colère « We know the winner takes it all and the loser gets the fall. Who the fuck cares of them at all ».
On notera la touche plus positive de Strong Company et The Pack, tant dans la musique et les mélodies que dans les thèmes abordés, hommages à l’unité, l’amitié, la solidarité, on sent alors leur sens du partage.

L’avant dernière, titre éponyme de l’album Ready! Set! No!, a été mon premier gros coup de cœur de cet album. Elle démarre sur les chapeaux de roues avec un riff de guitare acéré, un rythme effréné, on n’a pas l’temps de reprendre son souffle et elle tient en haleine du haut de ses 1’25. A Rebel Song pour clôturer l’album introduit une touche plus reggae, plus cool, mais tout en restant un appel à réagir et procure une forme d’espoir.
Je n’ai pas cité les autres morceaux, Keep Moving On, et Get up, Face up, Fight!, mais ils n’ont pas moins de mérite que les autres et sont tout autant appréciables.

Les mélodies soulèvent différentes émotions découlant du même constat de déclin actuel, entraînant une volonté d’agir, protester, un espoir, ou une colère, la nécessité de faire face, ensemble de préférence. On s’imprègne vite des refrains qui deviennent rapidement familiers, les sing-along ne sont pas en reste, puissants et entraînants, on ne résiste pas à les accompagner. Les harmonies vocales sont particulièrement bien pensées et exécutées. J’me suis pas mal immergée dans cet album ces derniers temps (vu que j’avais un an de retard sur sa parution, c’était pas du luxe), et franchement, j’y suis bien, il me donne une forme de courage.

Un album qui nous ramène dans les 90’s, au son punk rock Fat Wreck ou Epitaph, à l’énergie convaincante qui vous embarque et qu’on a envie de suivre loin, très loin. Angry Youth Elite fait partie de ces groupes prometteurs à suivre de très près.

1. Start
2. Pissed
3. Rebellion Cut to Fit
4. Anger Turns to Hate
5. Again & Again
6. No Matter, Who Cares?
7. Get Up, Face Up, Fight!
8. Strong Company
9. The Pack
10. Keep Moving On
11. Ready! Set! No!
12. A Rebel Song?

ÉCRIT PAR : ALICE

(Chronique) Direct Hit, l’art de l’être entre l’ange et le démon!


  • DIRECT HIT!

  • CROWN OF NOTHING
  • [FAT WRECK]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Quatrième album du groupe de Milwaukee, un deuxième en 3 ans, sans compter le split avec Pears. L’opus souligne que le paradis et l’enfer sont peut-être le même endroit. Racontant l’histoire d’une femme (l’ange) obtenant le cadeau divin de tourmenter son tueur (le démon) pour l’éternité… mais la récompense en vaut-elle la peine? Le groupe a peu dévoilé publiquement sur la création de cet album; Nick Woods explique qu’il préférait laisser parler la musique, car à notre époque, les artistes parlent souvent trop de leur art au lieu d’y mettre les mains à la pâte.

Continuer la lecture de (Chronique) Direct Hit, l’art de l’être entre l’ange et le démon!

(Chronique) Worlds Scariest Police Chases, se réinventer et se dépasser!


  • WORLDS SCARIEST POLICE CHASES

  • ABLUM 3
  • [LOCK & KEY]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Près de 5 ans après la sortie de NOFX and Out Come the Wolves Dookie, Worlds Scariest Police Chases (WSPC) revient en force avec son 3e album… Ablum 3. Prononcer «Ablum» fait sonner n’importe qui un peu stupide, clairement le but du groupe à l’humour particulier.

Continuer la lecture de (Chronique) Worlds Scariest Police Chases, se réinventer et se dépasser!

(Entrevue) Mike LeDonne de Chaser.


  • MIKE LEDONNE / CHASER

     

  • [EFFERVESCENCE/DYINGSCENE RECORDS]
  • VILLE: CALIFORNIE // PAYS: ÉTATS-UNIS

  • /

J’ai eu l’occasion de faire une entrevue avec Mike, le chanteur de la formation californienne Chaser, on jase de beaucoup de choses bien intéressantes et de toutes les années du groupe. Je le remercie lui et Fabien Esposto d’Effervescence Records pour nous avoir mis en contact et d’assurer cette belle entrevue.

Continuer la lecture de (Entrevue) Mike LeDonne de Chaser.

(Chronique) Bucky Harris, chanter en cœur le poing levé!


  • BUCKY HARRIS

  • BREATHING ROOM (EP)
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Pour ce tout nouveau 7", c’est un retour à la formule classique pour Bucky Harris après l’EP acoustique In Sheep’s Clothing lancé il y a presqu’un an jour pour jour. Breathing Room, premier album disponible sur vinyle pour le groupe, nous offre 4 titres énergiques auxquels les Montréalais nous ont toujours habitués.

Continuer la lecture de (Chronique) Bucky Harris, chanter en cœur le poing levé!

(Chronique) No Real Hero, un sombre retour en force!


  • NO REAL HERO

  • THE FOREST (EP)
  • [THOUSAND ISLANDS RECORDS]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Après un premier disque éponyme paru en 2014, No Real Hero tourne enfin la page d’une histoire musicale engourdie par un sombre événement. The Forest marque l’arrivée sur disque du guitariste Maxime Leblanc qui figure dans le groupe depuis un bon moment, mais n’était pas sur le premier disque. La formation de Sainte-Marthe-sur-le-Lac se relève donc les manches avec ce nouveau EP qui fracasse le temps après quatre longues années sans trop d’activité, ni de nouveaux morceaux à se mettre sous la dent.

Continuer la lecture de (Chronique) No Real Hero, un sombre retour en force!