Archives de mot-clé : Album 2014

(Chronique) Gerbia, l’album Lâche L’école


  • GERBIA

  • LÂCHE L’ÉCOLE
  • [CORPS & RECORDS]
  • Année: 2014 // Genre: PUNK ROCK

  • / /

Lâche L’École, qui fête cette année sa quatrième année d’existence, est un disque qui n’est pas sans rappeler la belle époque de Boulimik Foodfight et le franc-parler de Mononc’ Serge. Le style de Gerbia s’apparente aussi à Varlope et Vas-y Line de ce monde. La troupe de Beauport est toutefois plus vieille que son album et atteint les seize années d’existence. Je le concède, c’est un groupe qui est loin de plaire à tous, mais qui reste authentique depuis des lunes.

Continuer la lecture de (Chronique) Gerbia, l’album Lâche L’école

(Chronique) Sidelines, une réelle réflexion derrière chaque chansons


  • SIDELINES

  • SIDELINES (EP)
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Skatepunk

  • / /

La chronique d’aujourd’hui porte sur un « nouveau » groupe skatepunk canadien, moitié québécois, moitié ontarien. Je place « nouveau » entre guillemets parce que strong>Sidelinesle groupe en question, n’est pas constitué de nouveaux venus dans la scène punk rock. En effet, le groupe compte parmi ses membres des musiciens de la défunte formation montréalaise Contrabandit qui nous gracia jadis de trois excellents EP’s : The Very Best Of (2006), I Am Dynamite (2008) et Greatest Hits Vol.3 (2012).

Continuer la lecture de (Chronique) Sidelines, une réelle réflexion derrière chaque chansons

(Chronique) Omaha, saisissant dès la première écoute


  • OMAHA

  • TOUCH EM’ ALL, JOE
  • [MORNING WOOD RECORDS]
  • Année: 2014 // Genre: Skatepunk Mélodique

  • / /

Toronto, ville des fameux Maple Leafs qui ne gagnent jamais rien, ville d’un maire accro au crack, ville qui émerge pas mal de bons groupes punk et autres. Quand tu penses vite à des groupe issus de cette ville ontarienne, c’est certain que tu penses à Sum 41, Billy Talent, The Flatliners.

Continuer la lecture de (Chronique) Omaha, saisissant dès la première écoute

(Chronique) Hey Mister!, un festin de vitesse effrénée


  • HEY MISTER!

  • ROCKET SUMMER
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Punk Rock

  • /

On retrouve parfois le bonheur dans les choses simples. Certains plaisirs sont tout simplement courts et touchants. C’est ce que je ressens en écoutant Rocket Summer, le dernier album du groupe skatepunk torontois Hey Mister!. L’album est sorti à l’automne 2014, de façon indépendante et en format digital seulement.

Continuer la lecture de (Chronique) Hey Mister!, un festin de vitesse effrénée

(Chronique) En Un Seul Maux, Des Illusions / Désillusions


  • EN UN SEUL MAUX

  • DES ILLUSIONS / DÉSILLUSIONS
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Punk Franco

  • / /

Le premier EP sort en 2011 pour ce groupe de punk français originaire de Montpellier et s’intitule Épreuves et constatations, et, déjà, on sent l’écriture efficace.

Continuer la lecture de (Chronique) En Un Seul Maux, Des Illusions / Désillusions

(Chronique) The Linden Method, ça fait sacrer les voisins!


  • THE LINDEN METHOD

  • FALLING SHORT (EP)
  • [INDÉPEDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Pop Punk

  • / /

Assis confortablement sur ma galerie avec ma Pabst Blue Ribbon et un beau gros soleil qui commence à se pointer le bout du nez, je me sens comme une méchante grosse lâche qui a hiberné tout l’hiver à m’empiffrer de bonne nourriture grasse, d’alcool, de décibels et de soirées où la débauche m’a amené à découvrir toutes sortes de bands qui m’étaient jusqu’alors inconnus. C’est d’ailleurs le cas avec le prochain groupe que je tiens à vous présenter, soit The Linden Method qui vient de sortir leur tout premier bébé intitulé Falling Short.

Continuer la lecture de (Chronique) The Linden Method, ça fait sacrer les voisins!

(Chronique) Hour of Defiance, une frappe de notes assommantes


  • HOUR OF DEFIANCE

  • HORRIBLE PROCESS (EP)
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Hardcore/Metal

  • /

8 h 22, ville du maniaque à la tronçonneuse. Scène de débauche d’énergie totale dans le stationnement d’une clinique : un solide accident d’auto. Au loin, deux individus d’une trentaine d’années, qui en sont les responsables mais sortis presque indemnes, terrorisent par leur violence quelques personnes assises dans leurs véhicules, plusieurs passants et des clients de l’endroit qui regardent attentivement la scène.

Continuer la lecture de (Chronique) Hour of Defiance, une frappe de notes assommantes