35 titres punk rock en ce jour Élection !

35 titres traitent de politique, ce sont trente-cinq chansons qui en disent long sur notre système gouvernemental actuel et passé. En cette supposée journée de démocratie, s’il y a vraiment, cette mascarade des élections changera quoi aux Canadiens qui vont aux urnes ? Sur ce point d’intérogation, nous avons eu donc une soudaine envie de sortir des titres symboliques comme Un Vote De Moins de Vulgaires Machins, Lâchez Vos Drapeaux de GrimSkunk – même si plusieurs titres comme Gouvernement Songe aurait plus y être – Démocrasserie des Bons À Riens, Fuck Toute de Kamakazi qui devait y faire partie tout comme Ripcordz. Aux mêmes titres que les classiques français des Bérurier Noir, Tagada Jones, Sales Majestés, et même Guerilla Poubelle qui à notre sens, font partie des formations dénonciatrices importantes. Ces groupes, qui savent être encore d’actualité et alimentent bien nos idéaux vers ceux qui dirigent, ce monde.

Anti-Flag est sans doute une des formations au-dessus des pelotons avec leurs nombreuses pièces évocatrices lancent des flèches lyrics droits au but et pleines d’engagement dans la même veine des champions Canadiens Propagandhi et des Pennywise, Nofx, Bad Religion, Rise Against de même qu’Antillectual, mais aussi les titres des pionniers comme The Clash, Ramones, Subhumans, incluant même le titre Politicians In My Eyes de la formation Death, nous ne parlons pas de celle bien connu d’Orlando et de death métal, mais plutôt du trio de proto-punk composé de trois membres Afro-Américains formé en 1971 à Détroit. Oui cher lecteurs, lectrices, nous ne pouvons passer à côté de cet hymne contre le système d’Exploited, Fuck The System. Ou d’y ajoute un grain agressif avec du Death By Stereo et Sick Of It All pour compléter le tout.

Nous savons qu’il y aurait des milliers de titres adéquat pour cet liste suggestif en ce jour d’élections. Même si vous y trouverez votre compte parmi notre sélection, n’hésitez pas à nous dire dans les commentaires, celle qui ferait votre sélection ! Et comme diraient les Vulgaires Machins, un vote de moins, le mien !