(Chronique) Stone Lions reprennent le flambeau du pop punk avec cet album ?


TITRE : NECKING ON AND KICKING OFF /
GROUPE :
STONE LIONS
/
LABEL : THOUSAND ISLANDS RECORDS /
VILLE : CENTRAL COAST / PAYS : AUSTRALIE
SORTIE : 27/09/2019


Le mélomane en moi, a été comblé en 2019 et il reste encore 3 mois avec la fin de l’année. Le label Thousand Island Records fait partie des artisans responsable de cette belle année musicale. Plusieurs de leurs artistes ont sorti des albums qui seront définitivement dans mon top 20 de 2019 : Ten Foot Pole, Much the same, The Decline, Downway et les petits nouveaux, Stone Lions avec l’album Necking On and Kicking off.

J’ai découvert le groupe d’Australie, Stone Lions, grâce à leur vidéoclip Apologie. Sans l’ombre d’un doute, cette chanson m’a ramené aux belles années de Drive Thru Records ou du temps que Blink était au sommet de leur pop punk. Le vidéoclip est amusant et les mélodies accrocheuses. Après 2-3 écoutes, je fredonnais déjà l’air et il était difficile de me l’enlever de la tête.

Peu avant la sortie de l’album, un deuxième extrait est sortie, cette fois-ci, avec la chanson Take Me back. Encore une fois, l’extrait est accompagné d’une vidéo. Une excellente chanson et le groupe nous montrent un côté plus sérieux de leur musique. J’aime particulièrement les guitares et les chœurs vocaux sur cette pièce. Avec les deux premiers extraits, les gars semblent vouloir être les prétendants de l’album pop punk de l’année.

Necking on and Kicking off débute en force avec la pièce Burnt Out Lights. Les gars ne font pas dans la dentelle et ne réinventent pas le pop punk, mais, le font bien. Les mélodies sont accrocheuses et les voix qui s’entremêlent à merveille font, entre autres de cette chanson, un incontournable pour les amateurs du genre. Le drum résonne comme un chef d’orchestre assoiffé de pop punk. Tout au long de l’opus, il sonne à la perfection. Encore une fois, pas besoin d’impressionner la galerie pour être plus qu’efficace.

Party Like Kate Moss, la troisième pièce de l’album Necking On and Kicking Off, me fait beaucoup penser au premier disque de New found Glory. C’est le genre de pièce qu’en spectacle tout le monde va vouloir chanter le refrain. Encore une fois, c’est super-accrocheur, sans tomber dans le quétaine.

Après plusieurs écoutes, je dois admettre que je suis tombé sous le charme de cet album-là. Il s’écoute bien du début à la fin et après qu’une ou deux écoutes, les chansons nous restent déjà dans la tête. Une autre belle surprise en 2019, mais cette fois-ci dans un genre ou peu de groupes offre des enregistrements de qualité, à mon goût.

Je dois prendre le temps de noter que les versions vinyles semblent être sublimes(je suis en attente de recevoir le mien), avec un choix de deux couleurs. (Rose Néon ou Aqua bleu). Allez faire un tour sur le Bandcamp de Thousand Islands records pour écouter ou acheter ce disque de Stone Lions, vous ne serez pas déçu si vous avec aimer Take Off your pants and Jacket à l’époque.

Mes coups de cœur : Apologies, Burnt Out Lights et Dont Waste Your Time.

1. Burnt Out Lights
2. Don’t Waste Your Time
3. Party Like Kate Moss
4. Hey Boy (Wake Up)
5. The Start Of Somthing New
6. Apologies
7. Broken Records
8. Take Me Back
9. I Remember
10. Stereo
11. Therapy

ÉCRIT PAR : GAGNON

One thought on “(Chronique) Stone Lions reprennent le flambeau du pop punk avec cet album ?”

Les commentaires sont fermés.