(Chronique) The Waiting Game comblera vos attentes mélodiques


TITRE : UNDERNEATH THE SURFACE /
GROUPE :
THE WAITING GAME

LABEL : BEARDED PUNK RECORDS /
VILLE : TESSENDERLO / PAYS : BELGIQUE
SORTIE : 22/03/2019


On l’avouera, ce disque n’est sans doute pas dans les talles habituelles du webzine, du moins ce n’est pas souvent des albums comme celui-ci qui se frayent un chemin jusqu’à nos tuyaux auditif. Non, ce n’est pas que nous n’aimons pas ce genre, bien au contraire les disques mélodiques de cette trempe sont un régal pour les conduits auditifs. Ça explore plusieurs facettes géniales qui donnent un produit hautement représentatif d’un groupe qui se donne du mal à sortir des sentiers battus habituels. Les Belges de la formation The Waiting Game nous proposent un petit EP Underneath The Surface, vrai, honnête et qui est vraiment sympathique.

Bon, vous me direz qu’ils n’inventent vraiment rien, qu’on a déjà entendu ce genre de disque aussi souvent qu’ont fait un trajet pour se rendre à son travail, il est bien vrai ! Mais au-delà de cet aspect, ce détail très peu important dans la globalité du disque rendu, The Waiting Game sait drôlement bien transposer un amalgame d’émotions sans baigner facilement dans un excès pleurnichard à ne plus finir. Ici, on nous offre un joli punk indie, post-hardcore des années 90 à l’époque où des formations comme Hot Water Music, Jawbreaker, transportaient si bien l’équilibre d’un punk rock emo. Ne cherchez pas la ressemblance parfaite, car The Waiting Game est bien loin d’être la copie parfaite des formations énumérées.

Le sentiment d’entendre ces pièces travaillées avec une attention particulière, une précision indéniable, est persistant. L’acharnement sur les pièces a dû être d’une charge de travail intensive. Ça se ressent que ce n’est pas garroché n’importe comment. Underneath The Surface est un disque beaucoup plus mature musicalement que Bend Or Break, beaucoup plus soigné dans sa production, il n’y a qu’à entendre Just Tonight Not Forever pour bien comprendre la trajectoire empruntée par le groupe. On peut remarquer aussi que le disque est d’un tantinet plus pop que les précédents efforts studio des Belges.

Le chant très clair et harmonieux d’un haut niveau est sans doute l’un des premiers aspects saisissant. Viendra en second lieu les suites mélodiques bien recherchées des guitares qui transportent et contrôlent à elles seules l’ambiance propice à l’évasion du moment présent, quasiment la détente. Un son qui permet de voyager sans efforts, nul besoin de consommer des substances illicites pour en arriver là. Bien au contraire, la splendeur d’une pièce Getting Older avec ses quelques cris de rage pas trop poussés, naturels et combinés avec l’essence rythmique synchronisée à point. C’est simplement renversant et d’une élégance bien réussie qui séduit l’auditeur.

Il y a peut-être un petit bémol parmi toutes les pièces d’Underneath The Surface, l’introduction, la première pièce Faith, je ne comprends pas la pertinence de démarrer avec ceci. Cependant, je peux comprendre qu’ils n’avaient sans doute pas l’envie de débuter le disque avec une bombe, c’est plutôt un commencement qui cache ce qui s’en vient. Qui sait, ils ont sans doute voulu nous faire une douce surprise avant d’entamer ce qui sera une œuvre qui ira remarquablement chercher certains amateurs dans leur cœur d’éternels mélomanes à la recherche constante de découverte. Peu importe le petit bémol. Ce disque vaut le détour et Bearded Punk Records peuvent se vanter d’avoir sorti quelque chose qui va bien vieillir avec le temps.

1. Faith
2. Just Tonight No Forever
3. Getting Older
4. Stay
5. Rearrange
6. Underneath The Surface

ÉCRIT PAR : DESLO