(Chronique) White Circle/Black Cross, l’évolution logique de Public Outsiders?


TITRE : WHITECIRCLE | BLACKCROSS
GROUPE :
PUBLIC OUTSIDERS

LABEL : INDÉPENDANT /
VILLE : MONTRÉAL / PAYS : CANADA
SORTIE : 01/10/2016


Bien que Public Outsiders travaille sur une troisième galette au moment d’écrire ces lignes, le dernier effort de cette formation se devait d’être souligné avant qu’ils nous étonnent par une nouvelle galette. La barre sera très haute pour le prochain puisque leur premier Welcome To Blameville en avait jeté plus d’un sur les foufounes. Un album fracassant, colosse, enragé noir, agressant à souhait et surtout grandiose. Non mais, quel disque.

Et puis finalement, après avoir flotté haut dans les nuages avec l’écoute quasi religieuse de l’excellent Welcome To Blameville, on redescend sur terre et Public Outsiders nous ramène voracement à leur réalité présente de 2016 en nous démontrant un certain disque dont le titre est White Circle/Black Cross. Et on se remémore cette expression, on ne tourne point le dos aux vautours! Ils ne veulent surtout pas qu’on prenne pour acquis les sentiers entamés par le groupe.

À première vue, White Circle/Black Cross figure dans son ensemble, semble être l’évolution bien logique derrière l’intelligence flagrante des cinq individus montréalais qui constituent Public Outsiders. Le résultat du disque est monstre, d’une brutalité flamboyante, immédiate et resplendissante. Ce son brut, apporte et déborde, beaucoup de potentiel dominant à un niveau supérieur à celui dont la scène québécoise regorge. S’élever au dessus de la mêlée en accentuant sa force d’un cran, ÇA, Public Outsiders l’a pigé.

Ce qui n’a pas changé par contre entre les deux opus, c’est sans doute la qualité d’une plume habile, dont bénéficie chacune des compositions du groupe. Il est véridique de dire qu’ils ont une facilité rare et éminente pour transposer une critique et un regard exemplaire du monde d’aujourd’hui. Rendre les sujet pouvant être complexes en l’expliquant d’une manière si précise, démêlée et essentielle. C’est avec une force comme ceci, qui fait que Public Outsiders se bâtit une crédibilité qui ne laisse personne indifférent. En plus d’avoir des musiciens bien qualifiés pour faire mousser le côté musical à la juste valeur des mots.

Par exemple, Window to the World nous peint le portrait réel de notre réalité virtuelle sous le contrôle total absolu des médias, compagnies et autres hauts gradés de ce monde qui manipulent nos empreintes et les informations de notre vie que nous laissons à la vue de ceux-ci, aveuglément au travers de la plus grande fenêtre mondiale. Le monde est à leur portée et nous absorbons et encaissons sans aucune résistance, le fait qu’ils s’emparent de liberté en dictant notre pensée et ce qu’on doit aimer ou haïr. Cette pièce rejoint ou rejoindra plus d’une personne qui se sent brimée par ceci quotidiennement.

Le côté féroce de TxNxOx a une énorme impact sur ce disque avec cette couleur thrash qui leur va bien. C’est rien d’exagéré, ça me semble très naturel et instinctif cette teinte, cette saveur laisse même le goût d’en entendre encore plus de cette façon. La suivante White Circle est une destruction colorée d’une totale agressivité déchaînée, l’auditeur est déstabilisé et transporté sauvagement dans cette gamme d’émotions dévoilée par l’incarnation remarquable du chanteur. Et il réussit très bien à prendre toute la place et l’essence de la musique projetée par ses comparses montréalais. C’est un élément totalement important dans leur musique. Ils ne font qu’un!

Ça ne sera pas étonnant – comme le groupe est mentionné dans notre plus récente entrevue – que Public Outsiders sera encore plus agressif sur le prochain disque. Déjà que White Circle/Black Cross a dépassé royalement les standards acquis solidement, lorsque qu’on écoute Welcome To Blameville. C’est ce genre d’œuvre dont nous ne nous lasserons peut-être jamais. Un œuvre intemporel? Va savoir si dans quelques années l’engouement diminuera! Mais en attendant, tendez-y l’oreille, il vaut son pesant d’or!

1. Black Cross
2. Death On The Blvd.
3. Window To The World
4. TxNxOx
5. Personal Damage
6. White Circle

ÉCRIT PAR : DESLO