Top 10 2018, Benoit Bedard de l’Affaire Pélican!

Hey salut!! À tous les ans je m’amuse à faire une synthèse de mon année musicale sous forme de top et ça fait maintenant deux ans que Barricade Punk me suggère de publier ça ici. Je les remercie donc encore une fois cette année pour ça. Je vous ai dressé un petit top 10 de mes albums préférés qui ont vu le jour cette année. Bien évidemment, y’a plein de bons trucs que je n’ai pas pu entrer dans mon top et qui sont excellents aussi, mais ça l’air que dans un top 10, on ne peut pas mettre 20 albums. En espérant vous divertir et/ou, encore mieux, vous faire découvrir quelque chose!

Mais juste avant de débuter, j’aimerais vous parler de 2 groupes qui n’ont pas nécessairement de lien avec 2018, mis à part pour ma trouvaille personnelle de ces derniers, mais qui ont vraiment marqué mes écoutes en cette année qui achève. 

– Your Pal, Bill – Plight Of The Living Dead (2017)

J’ai découvert Your Pal, Bill au début de l’année en fouinant dans les tops de fin d’année un peu partout sur internet. Quelle belle découverte!! J’ai écouté ce EP-là à la tonne. Au moment de ma découverte, tout ce qui n’était pas Your Pal, Bill n’était pas à mon goût. Je ne voulais qu’une seule chose, écouter Plight Of The Living Dead en boucle encore et encore. Ce EP aurait facilement été au top de ma liste l’an passé si je l’avais écouté à temps. J’attends du nouveau matériel de la part de Bill avec impatience, mais en attendant, j’ai ce chef-d’œuvre de EP que je peux écouter comme bon me semble. Garoche-toi là-dessus, ça torche!!

Chanson: Plight Of The Living Dead


– The Beatles (1960-1970)

Benoit Bédard, 33 ans, découvre en 2018 qu’il aime ça les Beatles finalement. Pas juste aimer, je trippe sur les Beatles. Peut-être un peu moins sur la période Beatlemania, mais à partir de Help en montant, wow! Je te vois te mettre la main dans la face en ce moment en faisant signe de non avec la tête. J’avoue que je suis quelques années en retard là-dessus. Mais tu parles d’un bon timing de découvrir et tripper sur les Beatles la même année où Paul McCartney vient en spectacle à Montréal!! 

Chanson: Strawberry Fields Forever

Top 10

10. Barrasso – Colada

Ça fait quelques années que Barrasso roule. Pour être bien honnête, le groupe était partout à sa sortie, mais je n’étais pas vraiment embarqué dans la vague. Ça m’a pris Colada pour finalement catcher que j’aime ça et que j’ai manqué un bout. Je me suis bien rattrapé depuis. Colada s’est fait aller pas mal dans mes oreilles cette année et l’album précédent, Des X, Des Croix, Des Pointillés, aussi d’ailleurs. En espérant repartager le stage avec eux sous peu. 

Chanson: Colada

9. The Human Project – Clarion Call

Il y a 3 mois, cet album n’était même pas proche d’être dans mon top. J’avais ca-po-té sur l’album précédent de The Human Project, Origins, et à mes premières écoutes de Clarion Call, il n’y avait rien qui m’accrochait comparativement à son prédécesseur. Ça m’a pris plusieurs écoutes avant que mon cerveau arrête les comparaisons et commence à écouter l’album pour vrai. Ça me fascine à chaque fois quand un album ne me rejoint vraiment pas au départ et que je finis par trouver ça malade à la longue. Bref, je suis guéri maintenant haha, ce groupe est vraiment excellent et l’album aussi!!

Chanson: That One Percent

8. Olivier Girard – Les Mots Gris

Belle surprise ça cette année Les Mots Gris d’Olivier Girard, chanteur du groupe rock Atlas et, je dois l’admettre aussi, mon cousin. Sa place dans mon top n’a toutefois rien à voir avec notre lien de parenté. Ce EP est vraiment plus qu’excellent. Non, ce n’est pas du punk rock, mais j’avais le goût de ça pile au moment où c’est sorti. Olivier a décidé d’enregistrer un EP où il s’occupait de tout et ça a donné Les Mots Gris, un EP que j’écoute encore abondamment en cette fin d’année. Pèse sur play, pis écoute au complet cette chanson!

Chanson: Les Mots Gris

7. Hit The Switch – Entropic

Juste pour te dire, quand le premier extrait de Entropic est sorti, Keep The Fire, la chanson n’était même pas terminée que ma commande du vinyle était passée. J’ai capoté instantanément sur le son du groupe. Malgré sa 7e place dans mon top, trois de mes chansons préférées de l’année se retrouvent sur ce dernier album de Hit The Switch: North Star, Down And Out et Keep The Fire qui est mentionnée plus haut. Le groupe semble avoir eu la cote avec la sortie de cet album, on va les voir dans plusieurs tops de fin d’année. Pour vrai, clique sur play, pis dis-moi que tu trippes pas!

Chanson : North Star

6. Sneaky Toy – Dino Sour

Ce groupe-là est ma plus récente découverte et aussi le EP que j’écoute sans cesse ces temps-ci. J’ai découvert Sneaky Toy justement grâce à Barricade Punk (merci btw) il y a quelques semaines. Ce groupe italien a vraiment des airs de Not On Tour, donc si ça te parle, check ça sans hésiter. Dino Sour passe beaucoup trop vite, mais le groupe prépare un nouvel album pour pas plus tard que l’an prochain. Bien hâte de voir ce qu’ils nous réservent. Meilleur EP de l’année, selon moi!

Chanson: You Should

5. Main Line 10 – The Fox

Belle petite surprise cet album-là. J’ai toujours aimé Main Line 10, mais c’est loin d’être le groupe que j’ai écouté le plus. Je n’ai pas trop de raisons pour justifier ça d’ailleurs. Mais The Fox m’a rejoint directement dans la palette des “j’ai donc ben le goût de chanter avec toi tout le temps”. Ça va vite, c’est mélodique, c’est rassembleur pis toute. Un must pour ta collection de skate punk! The Fox possède aussi une belle collection de « bweh », dont un à 2:06 de ce vidéo. 😉

Chanson: Survive

4. Symphony Of Distraction – Horse

Hey, devine quoi? Horse de Symphony Of Distraction est une autre surprise de 2018 pour ma part. Un peu comme Main Line 10, je savais que j’aimais ça, mais je n’en ai pas écouté beaucoup avant cet album. Pour moi, Horse sonne un peu comme un hommage au punk rock. Ça ne réinvente rien, ça s’inspire énormément de plein de trucs que t’as écouté à la tonne depuis des années et ça torche. Si t’as le goût d’un nouveau classique, tape-toi ça!!

Chanson: Legacy

3. Noé Talbot – Laisser Le Poste Ouvert

Parlant de surprises depuis tantôt, cet album de Noé Talbot en est encore une vraiment belle. J’aimais bien ce que Noé (ou Ben) faisait, mais jamais j’aurais pensé aimer ça autant. Quand j’écoute Laisser Le Poste Ouvert, je laisse Noé Talbot me raconter la vie comme si on me racontait une histoire. L’album comporte 17 chansons dans sa version numérique, qui est la version que j’écoute principalement, et jamais je ne ressens de longueur. Pour l’info, la version CD possède 15 chansons et la version vinyle, 9. Pour moi chacune des chansons a sa place, j’ai d’ailleurs bien hâte de jaser avec Ben (oups, désolé, Noé) et comprendre le processus qui mène à se rendre à 9 chansons sur la version vinyle. Un solide album, on devrait voir ce gars-là partout!!

Chanson: Faire Front à la Mort

2. Dance Gavin Dance – Artificial Selection

Depuis quelques années, Dance Gavin Dance est, sans contredit, rendu mon groupe de post-hardcore favori. Depuis l’arrivée de Tilian Pearson au chant en fait. On dirait que son arrivée est venue avec une certaine structure que le groupe avait moins avant, mais c’est sans doute la voix du dude qui vient me chercher le plus. Sinon leur contraste entre la pop et le post-hardcore est toujours exécuté à merveille. J’adore ça! À chaque fois que Dance Gavin Dance annonce un album, je capote, pis à date, je n’ai jamais été déçu. Artificial Selection ne réinvente pas le son du groupe, mais reste que c’est encore une sale bombe de la part du groupe. 

Chanson: Son Of Robot

1. Jeff Rosenstock – POST-

Ah Jeff Jeff Jeff!! Je capote sur Jeff! Vraiment!! J’ai découvert Jeff Rosenstock lors du Pouzza Fest en 2015, son plus récent album à ce moment-là était We Cool?. J’ai donc manqué toute la période Bomb The Music Industry, sur laquelle je capote aussi maintenant. Quoi qu’il en soit, il jouait en début de soirée le vendredi et je savais que je venais de voir le meilleur show de la fin de semaine. Depuis ce temps, mon amour pour Jeff ne fait que grandir. En 2018, je pense que je peux facilement affirmer que Jeff Rosenstock est mon artiste préféré, tous genres confondus. Tu comprends donc qu’avec une sortie d’album du gars le 1er janvier 2018 dès le premier coup de minuit, j’étais vendu d’avance. Mais très honnêtement, à sa sortie, je trouvais cet album beaucoup moins fort que ses deux précédents. Par contre POST- a grandi en moi au courant de l’année et le voilà maintenant au top de cette liste. 

Chanson : Melba

ÉCRIT PAR : BENOIT BEDARD