(Entrevue) Valérie du Montréal Ska Festival !


    • VALÉRIE / MONTRÉAL SKA FEST

    • [INDÉPENDANT]
    • VILLE: MONTRÉAL // PAYS: CANADA

    • / / /

 

 

Belle occasion pour parler du Montréal Ska Festival car ce sera bientôt le 10e anniversaire du Festival Ska dans la métropole, du 23 au 25 novembre. 10 ans, il y a de quoi être fier de cette équipe qui est formée entre autres d’une organisatrice hors pair, Valérie, avec qui j’ai eu la chance de bavarder par écrit du festival et de la scène qu’elle a choisi, il y a 10 ans de supporter à fond et de fonder ce superbe festival Montréalais.

1. 10 ans cette année pour le Montréal Ska Festival, que représente ce chiffre pour le festival?

Le but ultime, je ne sais pas si on va être de retour l’an prochain, 10 ans c’était mon objectif personnel. J’ai perdu et gagné beaucoup de bénévoles en 10 ans, c’est pas facile organiser un festival alors on verra pour l’an prochain je ne me mets pas de pression, donc cette année c’est une grosse année pour nous.

2. Quel était le but au départ, il y a 10 ans, quand vous aviez fondé ce festival?

Le ska fest est né d’un désir de vouloir promouvoir le ska à Montréal. On voyait les villes de Victoria, BC et Ottawa, ON qui avaient leur propre ska fest et on se demandait pourquoi Montréal avec le plus gros label ska indépendant (Stomp Records) n’avait pas son propre ska fest, donc on s’est lancé pour essayer d’aider les bands locaux à se faire connaître et leur offrir une plate-forme pour jouer avec des groupes internationaux.

3. Croyez-vous qu’au départ le festival allait se rendre à fêter 10 ans d’existence?

C’est le but qu’on s’était fixé mais à bien y penser, pas sûre que je savais dans quoi je m’embarquais à l’époque, donc probablement que non.

4. Cette année vous faites trois belles soirées en novembre et chaque jour dont les Planet Smashers le 24 novembre. Est-ce que c’était une importance d’avoir cette formation pour le 10 anniversaire?

C’était important de mettre à l’avant les groupes locaux et Smashers, Beatdown et Danny Rebel & The KGB c’est pourquoi ce sont nos headliners cette année.

5. The Beatdown ne sont plus vraiment actifs dernièrement, du moins nous n’en entendons plus parler comme autrefois, êtes-vous fiers d’avoir cette formation sur la programmation cette année?

Ils sont un des groupes les plus actifs actuellement selon moi et oui on est très fiers de les avoir encore cette année. D’ailleurs Alex et Mike (chanteur et drummer) aident le festival depuis des années.

6. Est-ce qu’il y a des nouveautés importantes cette année au Festival?

Une soirée présentée par Stomp et Evenko au Club Soda! ça faisait longtemps qu’on avait pas fait de show au Club Soda. Beautiful Sabotage est un band reggae qu’on présente pour la 1ere fois . Le retour de plusieurs groupes qu’on a présentés lors de nos premières années tels que les Hangers, Mitch Girio & Friends, Void Union de Boston.

7. Est-ce que le Club Soda et le Petit Campus étaient les seuls endroits idéaux pour le déroulement du festival cette année?

Comme à chaque année on offre des afterparty gratuits après les spectacles principaux au Ye Olde Orchard jusqu’à la fermeture! Beautiful Sabotage, Rub-A-Dub Rebels et Sound One seront présentés cette année et le brunch de lendemain de veille est aussi au Ye Olde sur Prince-Arthur avec des légendes du ska.

8. Vous êtes presque le seul festival de ska au Québec, est-ce que ça vous favorise l’organisation du festival?

Je crois qu’il y a de la place pour tout le monde, le Festival Ska de Québec ne présentait pas le même type de programmation, c’est dommage que ça ne revienne pas cette année. Les petits promoteurs comme nous ne compétitionnent pas vraiment entre eux, je crois qu’au contraire on garde la scène bien vivante.

9. Est-ce que tu crois que l’année 2018 a favorisé la renaissance du Ska?

Pas vraiment, je crois qu’on a encore un creux pour un an ou deux mais je suis convaincue que le ska est sur une remontée.

10. Crois-tu que la scène Ska est souvent délaissée à elle même?

Je crois que les gros bands s’en tirent bien avec des shows à 40$ au M Telus ou sur les gros festivals tels que 77Mtl et Osheaga, mais que les bands plus petits en arrachent. Pas beaucoup de promoteurs indépendants, Stomp ne fait plus leurs ‘soirées stomp’, les openers des gros shows sont souvent des groupes qui tournent avec la tête d’affiche et non des locaux, donc pas facile de se développer quand on manque d’opportunité.

11. Est-ce que le fait qu’il y ait moins d’organisateurs au Québec dans ce genre musical est un obstacle pour le festival?

Pas pour le festival, mais pour les groupes locaux à l’année longue oui. C’est difficile de s’auto-promouvoir et les petits promoteurs sont manquants. On en a perdu encore 2 bons cette année en Fred Tremblay et Vanessa Boilard.

12. Est-ce que l’année sera chanceuse pour le festival?

J’ose espérer que oui puisque c’est notre 10e anniversaire! tous les bands sont des amis proches ça risque d’être une belle fête.

13. Avez-vous rencontré plusieurs difficultés pendant l’organisation du 10e anniversaire?

Personnellement oui puisque je viens d’avoir un bébé il y a 1 mois donc moins de temps à consacrer au festival et besoin d’aide de mes bénévoles et amis plus encore cette année.

14. Comptez-vous vous rendre à la 15e édition?

Loin d’être certain, le 10e était mon objectif personnel, c’est très difficile d’organiser et de porter tout ça donc on verra si le festival revient ou pas.

15. Allez-vous un jour intégrer d’autres genres musicaux que le Ska dans un futur proche?

Non, on va tourner autour du ska, avec peut-être un peu de ska-punk, peut-être du dub, mais il y a déjà beaucoup de place au punk et aux autres genres, on veut vraiment rester le plus proche possible du ska.

16. Parlez moi de vos coups de coeur 2018 dans la scène Ska Punk?

Le groupe Foolish est un des bands de la relève, ainsi que The Sentries. Ils ont tous deux déjà jouer sur le FSM, mais ils sont à surveiller pour les prochaines années.

17. Avez-vous tenté d’approcher Mad Caddies pour programmer le groupe sur le Ska Fest, compte tenu de la sortie du plus récent album?

Pas spécifiquement cette année mais oui déjà approché sauf qu’ils sont bien loin hors de notre portée, on ne veut pas offrir des spectacles à 40-50$ on veut garder ça accessible pour tous les budgets donc c’est dur de programmer des groupes qui chargent aussi cher.

18. Nous souhaitons quoi pour l’avenir du festival?

Du support financier, un commanditaire sérieux afin de pouvoir assurer la pérennité du FSM!

19. Quel est le plus grand coup que vous avez réalisé pour le festival, est-il à venir?

Probablement les Skatalites, on pourrait les réinviter, ils sont définitivement des piliers du ska.

20. Le mot de la fin?

Le festival n’existerait pas sans le support des musiciens de la scène et des bénévoles. Année après année c’est eux qui permettent de faire rouler la machine, backstage, sur stage, vendre de la merch, prêter sa van, aider avec la technique, médias sociaux, videos, etc. C’est une belle communauté qui se tient serrée. De plus cette année on rend hommage à un ami et un des bénévoles fondateurs du FSM, Brian Smith qui est décédé récemment. Il était avec nous à chaque édition et aurait été là encore cette année, il est avec nous dans nos cœurs. Son message avant de partir :’’Be Nice to Each Other’’, c’est ce qu’on va propager durant le FSM.

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le novembre 23, 2018, dans Événement, Festival, Musique, Ska, Ska Punk, Ska Rap, Ska Reggea, Ska Rock, Ska Swing, Ska Troisième Vague, Ska Two Tone, Skacore, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :