Série disques punks/hardcore de l’Ouest Canadien! (Vancouver & Winnipeg)

l'ouestcanadien

On ne parle pas toujours des formations de l’Ouest Canadien sur Barricade Punk, peut-être à part Propagandhi, Comeback Kids, Living With Lions, Belvedere ou des groupes purement découverts par des affamés de skate punk tels que Contra Code, Asado et In 2 Months. J’ai donc eu envie d’en faire découvrir, remémorer certains disques, et d’en parler un petit peu comme entrée de jeux.

Montrer l’abondance de talents dans ce pays et l’étaler est notre mission, alors il était urgent de le faire avec ce petit texte! Je me suis cependant limité à seulement quatre grandes villes de l’Ouest et c’est certain qu’on ne touche que la pointe visible de ce qui s’y cache vraiment.

Étonnant, mais VANCOUVER regorge d’excellentes formations tant skate punk qu’un simple punk rock ou même pop punk. Parmi celles-ci, Youth Decay qui détonne un joli pop punk bien senti, est formé de Stuart Ross de Comeback Kid, il est aussi un ex-membre de Living With Lions, ex-Misery Signals et joue avec le groupe américain Lowtalker basé à Milwaukee. Les autres musiciens du groupe ne sont pas non plus novices en la matière, Benjamin Gibbs (The Grave Life), Dana Edwards (Carpenter), Loren Legare (Living With Lions) et Stu Mckillop (ex-Daggermouth) connu aussi pour avoir produit et mastérisé plusieurs albums dans le monde entier avec son propre studio, le Rain City Recorders Studio. Et avec tout cela, nous n’avons même pas encore parlé des légendaires D.O.A, Real McKenzies, qui sont les vétérans de cette scène, ni de The Rebel Spell, The Jolts, mais est-il nécessaire de véhiculer toute leur carrière tant admirée par les vieux routiers du punk rock?

Continuons! Cette ville (Vancouver) cache aussi de très bons groupes comme The Grave Life, Contra Code et le pop punk de The Hextalls qui plaisent aux amateurs de hockey depuis quelques années, puisque le nom provient de l’amour pour le célèbre gardien de but des Flyers de Philadelphie, connu pour être un franc bagarreur, Ron Hextall. Get Smashed est sans doute l’un des meilleurs albums du groupe de toute sa carrière.  Essayez-le, vous allez l’adopter. Une chose est certaine, c’est que cette ville de Colombie Britannique est pleine de punks prêts à vous faire rêver comme Cambridge, qui est un bonbon pour les amateurs de punk rock rapide. Et j’allais presque oublier les productifs Isotopes, la fameuse formation de Baseball punk dont le nom est inspiré de l’équipe sportive des Simpsons, le groupe sortira un nouveau disque cette année.

Et qu’en est-il de la scène hardcore? Il y a de nombreux groupes bien au creux des racines de la scène avec des idéologies claires et parfois d’un sombre contraste pas évident. Set Foot, Erosion, Systematik, Keep It Clear, Juice, sont de très bonnes formations qui en font partie.

PUNK ROCK / POP PUNK / SKATE PUNK



















HARDCORE






WINNIPEG s’élève au-dessus de la mêlée avec Mobina Galore dont la popularité monte en flèche et dont vous connaissez sans doute l’existence par l’entremise du Pouzza Fest et de leur dernière tournée au Québec. On peut y ajouter Elder Abuse issu de là, et formé avec des ex-membres de Daggermouth et membres actuels de Trophy Lungs. Formation dont la trempe musicale a imprégné les années 90. Elle est dotée d’un savoureux mélange de pop punk et d’un skate punk parfois mélodique donnant l’aspect attirant de ce groupe.  Il y a aussi In 2 Months, The Uglies, Stickaround, Kids & Heroes, les défunts Asado et bien plus. Faut-il vraiment vous présenter les légendes Propagandhi ou ça va aller?

Évidemment on ne négligera pas Comeback Kid qui reste l’un des plus puissants et éblouissants groupe hardcore du Manitoba. La ville manitobaine comporte une scène hardcore bien ancrée dans l’éthique des Winnipegois en outre Reality’s EndRogue Nation, Bring The Fight, Bearfight, Diefenbaker et Figure Four, Meantime aussi issus de cette scène hardcore. En plus, dans le temps, on disait qu’il y avait une scène punk franco-manitobaine dans l’ombre et l’un des rares groupes dont j’ai retracé l’existence dernièrement est Pisse de Chameau, un groupe avec un accent anglais au chant, mais qui a son charme.

PUNK ROCK / SKATE PUNK











HARDCORE:






En espérant que vous avez découvert de bonnes formations ou que la nostalgie de certains disques vous a émoustillés un instant.

Publié le octobre 25, 2018, dans Hardcore, Hardcore Beatdown, Hardcore Breakdown, Hardcore Crossover, Hardcore D-Beat, Hardcore Mélodique, Hardcore Métal, Hardcore Thrash, Musique, Punk, Punk Francophone, Punk Mélodique, Punk Métal, Punk Rock, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Progressif, Skate Punk Technique, Skatepunk, Skatepunk Métal, Skatepunk Métal Mélodique, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 5 commentaires.

  1. j’ai mis un signet , au bout de 20 chansons, on peut pas écouter d’un coup… ;o)

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :