(Chronique) Anti-Flag, une rébellion acoustique?


  • ANTI-FLAG

  • AMERICAIN RECKONING
  • [SPINEFARM RECORDS]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ACOUSTIQUE

  • /

D’entrée de jeu, j’attendais American Reckoning avec scepticisme. Anti-Flag a sorti un album acoustique en 2015, Live Acoustic At 11th Street Records. C’est un EP de neuf chansons enregistrées en spectacle. J’avais particulièrement aimé les chansons Broken Bones et Brandenburg Gate et ça donnait un nouveau souffle aux chansons.

Je me suis questionné sur la nécessité de ressortir un autre album acoustique, de seulement 10 pièces, provenant des deux derniers albums et incluant trois reprises.

J’ai bien apprécié leur premier extrait, The Debate Is Over (If You Want It). Je trouve qu’ils ont travaillé la chanson pour lui donner une autre vie et l’échange vocal entre Chris #2 et Justin Sane est à point.

À mon premier survol du LP, je dois admettre que je suis resté sur mon appétit. Avec les albums acoustiques de Face To Face et Rise Against qui venaient de sortir, j’avais l’impression qu’il manquait un petit quelque chose à American Reckoning pour se démarquer. J’avais le sentiment d’entendre les mêmes chansons mais simplement jouées avec des guitares acoustiques. À mon goût, il manquait d’arrangements (violon, piano etc.). J’en étais qu’à ma première écoute donc, je ne voulais pas juger trop vite.

Après une dizaine d’écoutes, j’ai commencé à l’apprécier de plus en plus. La complicité entre les deux chanteurs fait de cet album une réussite. Pour moi, le point fort de l’opus est lorsque les solos de guitares sèches sont mis de l’avant. Le son est parfait. Les textes du groupe se fondent parfaitement avec le style. On délaisse la distorsion pour mettre l’emphase sur les mots, ce qui n’est pas une mauvaise chose avec un groupe comme Anti-Flag.

Racists est mon moment fort du disque. Les paroles percutent. Simples, directes et d’actualité. J’aime bien la version électrique, sur l’album American Fall. Cependant, je dois admettre que je préfère la version proposée sur American Reckoning.

J’étais content de revoir Brandenburg Gate, même si elle se trouvait déjà sur le EP acoustique, la différence sonore d’une version à l’autre est audible.

La reprise de John Lennon, Gimme Some Truth, est parfaite. C’est avec cette chanson qu’on se rend compte que Lennon aurait pu écrire des textes pour un groupe punk. Les paroles cadrent parfaitement avec la vision et les valeurs d’Anti-Flag.

En conclusion, je suis content d’avoir donné plus d’une chance à American Reckoning. Si je m’étais arrêté à la première écoute, je me serais empêché d’apprécier un album fort sympathique qui m’accompagnera définitivement dans plusieurs trips sur la route.

Mes coups de cœur sont Racists, Brandenburg Gate, Gimme Some Truth.

1. The Debate Is Over (If You Want It)
2. Trouble Follows Me
3. American Attraction
4. When The Wall Falls
5. Racists
6. Set Yourself On Fire
7. Brandenburg Gate
8. Gimme Some Truth (John Lennon cover)
9. For What It’s Worth (Buffalo Springfield cover)
10. Surrender (Cheap Trick cover)

ÉCRIT PAR : GAGNON

Publié le octobre 7, 2018, dans Acoustique Punk, Acoustique Rock, Musique, Punk, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :