(Chronique) Flanders 72, quand le Brésil fleurte avec la Californie!


  • FLANDERS 72

  • THIS IS A PUNK ROCK CLUB
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • /

This is a Punk Rock Club du groupe Flanders 72 est le résultat d’une relation extra conjugale entre Dookie et Rocket to Russia. Très difficile de ne pas observer les influences du groupe.

Pour vous situer, si vous n’avez jamais entendu parler de ce groupe, Flanders 72 est un groupe Brésilien. Pour être plus précis, ils viennent de Sao Leopoldo. Ils disent être influencés par les Ramones, Green Day, Offspring, Rancid, The Queers, bref la crème du pop punk. D’ailleurs, ils ont collaboré à plusieurs reprises avec Joe Queers, entre autres sur la chanson Totally Right sur leur disque Dummyland.

This is a Punk Rock Club est le 4ème opus du groupe. Fidèles à leur son, nous avons droit à 15 excellents titres de pop punk, à son meilleur.

Les premières notes annoncent déjà la couleur de l’album. Chaque chanson me ramène en 1994, année où j’ai acheté ma cassette de Dookie. Ça donne le goût de partir un pit mais du même coup, ça nous donne le courage d’aller fleurter la belle fille au fond de la cour d’école.

Ma grande surprise de l’album est la chanson Fly away. Un titre plus folk, country, acoustique. Complètement différent de ce à quoi le groupe nous a habitués au fil des ans. Simple et bien fait. Très réussi de la part des Flanders 72.

A Shark Took My Baby Away me donne le goût de rouler sur le bord de l’océan en Westfalia, avec mon longboard dans la valise. Un genre de punk pop avec toute la joie et les harmonies des Beach Boys. Rafraîchissante comme pièce.

Beer Song est le type de chanson pour faire réagir la foule. Un gros 2 minutes de punk humoristique mais qui donne le goût de sauter dans tous les sens et de partir un circle pit. De quoi ça parle? De leur préférence à la bière qu’au vin et au champagne et du plaisir de fêter tous ensemble. Malgré l’humour, ils y vont d’une section éducative en parlant de l’importance d’avoir un chauffeur désigné ( « Lager or weiss, both of them are nice. It’s allowed to cross the line but get someone to drive » ).

Le groupe termine avec mon morceau préféré du disque, I Feel Better When I Listen To The Ramones. Tout de ce morceau est au rendez-vous pour la perfection d’une chanson pop punk. Rapidité, harmonie, et un refrain qui nous donne envie de chanter tous en cœur.

Même si je m’amuse à les comparer à Green Day et aux Ramones, il est important de savoir que This is a Punk Rock Club a sa propre personnalité. Sa force est de nous faire vivre la nostalgie de notre adolescence et du même coup, donner de l’espoir pour le futur du pop punk.

Chansons préférées : Fly Away, A Shark Took my Baby Away, I Feel Better When I Listen To The Ramones, Ana et Beer Song.

1. This Is A Punk Rock Club
2. Warpzone
3. Boring
4. You Don’t Know Me
5. Beer Song
6. What The Hell Is Going On?
7. The Same In The End
8. Ana
9. A Shark Too My Baby Away
10. Anything For you
11. Calling All Punk Rockers In Town
12. Ninelies
13. Imaginary Lines
14. Fly Away
15. I Feel Better When I Listen To The Ramones

ÉCRIT PAR : GAGNON

Publié le septembre 27, 2018, dans Musique, Punk, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 1 commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :