(Revue) De la parole aux actes avec Lager Boys à Repentigny

Samedi le 8 septembre dernier avait lieu un concert à La Ripaille, resto-bar de Repentigny, avec comme tête d’affiche, les Joliettains de Lager Boys. En première partie, on pouvait retrouver le duo d’hommes-orchestres de Drummondville, Fidel Fiasco, qui nous a fait toute une prestation, mêlant les influences punk, folk et de la chanson populaire (dont ils font plusieurs reprises). Comme ils disent eux-mêmes sur leur page Facebook : « Soyez sûrs d’une chose, Fidel Fiasco, ce n’est probablement pas ce que vous pensez, mais c’est pour vous! ». Au préalable, les Crimson Queens, un all-girl band basé dans Lanaudière, nous ramenait dans le passé en rendant hommage au groupe The Runaways et en reprenant les plus grands succès de sa chanteuse Joan Jett.

Le tout nous a permis de passer une soirée haute en couleur avec trois groupes assez différents, mais excellents dans leurs domaines respectifs. C’était aussi une première visite pour moi à La Ripaille et j’ai été agréablement surpris par la qualité du son ainsi que par les spectateurs, beaucoup plus nombreux que ce que laissait présager l’événement Facebook du concert.

J’ai décidé d’interviewer les gars de Lager Boys durant la soirée pour voir ce qu’il se passait de bon avec la formation active depuis 2009. Avec Desserres à la basse, Yan à la guitare et principal chanteur, Rick à la guitare et Berlu à la batterie, le groupe pense avoir atteint son meilleur line-up depuis ses débuts, se servant de leurs différences d’âge, d’expériences et d’influences musicales pour composer.

À la base, Lager Boys, c’est surtout un groupe punk aux accents oi ! qui chante dans les deux langues officielles. Avec le temps, la formation a diversifié son style en ajoutant des touches de ska, de hardcore et de reggae. « On s’est pas mal crissé de toute, quand on stagne sur un style, on essaie avec d’autres choses, ça fait qu’on touche à différents styles, on explore », nous raconte Desserres.

« Penser tous les jours, que la semaine finisse, pour aller au bar, oublier notre cauchemar ! », ces paroles de la chanson La Sueur résument assez bien l’esprit de Lager Boys. Le groupe, comme la plupart des formations du genre, s’est formé pour le plaisir de jouer de la musique et décrocher de la vie d’usine autour d’une bonne bière avec les chums. « On fait pas une cenne avec ça, même que ça coûte souvent de l’argent, on fait ça pour le plaisir de jouer de la musique. », nous dit le batteur Berlu.


« On est un band pour se faire du fun, je travaille dans une usine pis c’est de la marde, on est juste des travailleurs qui veulent jouer de la musique, pis on exprime notre quotidien ». Les copains, la musique, les grosses brosses, la vie de travailleurs sont les principaux sujets qu’on peut retrouver dans les paroles de Lager Boys, bien que d’autres sujets, plus humoristiques, soient abordés tels que la dysfonction érectile par exemple.

Le groupe a fait une pause de concerts durant le voyage d’un an et demi de Yan, ce qui fait en sorte que plusieurs changements ont eu lieu durant cette période de transition. Ils ont recruté Rick à la guitare, pour finalement remplacer Dave, qui était dans la formation depuis ses débuts. Par respect pour Dave, le band a décidé d’arrêter de faire certaines chansons de leur album Memories of the Last Nights, paru en 2014, dont l’hymne Quartiers ouvriers.

Un nouvel album est aussi en préparation et les Lager Boys nous promettent plusieurs concerts à venir dont un retour à Montréal prochainement. D’ici là on vous laisse sur leur mot de la fin « motherfucker »… Vous pouvez les suivres sur Facebook avec ce lien.

ÉCRIT PAR : ÉRIC SÉDITION

Publié le septembre 19, 2018, dans Événement, Musique, Oï Punk, Punk, Punk Rock, Québécois, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 1 commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :