(Chronique) Odd Robbot s’arrange pour ne pas passer inaperçu?


  • ODD ROBOT

  • AMNESIATIC
  • [WIRETAP RECORDS]
  • Année: 2018 // Genre: POP PUNK

  • / / /

Odd Robot qui a l’habitude de passer sous le radar médiatique depuis le début, offre un mélange favorable de power pop et pop punk avec ce nouvel album Amnesiatic qui devrait changer la tendance de passer inaperçu, avec ses refrains accrocheurs qui agrippent facilement l’auditeur. Le trio canalise sa force inépuisable dans les mêmes veines que la bande de Matt Skiba, Alkaline Trio, peut-être même The Lawrence Arms, mais un peu plus doux par moments. Enfin, ça vous donne un peu à quoi vous attendre du groupe.

Issus de Fullerton en Californie d’où la scène punk déborde d’une grande richesse avec Social Distortion (originaire de cette ville), The Adolescents, Agent Orange, Lit, D.I. (Casey Royer), ainsi que plusieurs petits groupes méconnus dont Odd Robot dont il est question dans ce texte. Il est clair qu’ils ont encore beaucoup de chemin à faire pour venir au même niveau que les grandes formations de leur ville Californienne, mais la question qu’on se pose est, est-ce qu’ils sont loin des hauteurs auxquelles ils aspirent? Pas du tout, ils ont des airs de grands. Du moins, ils semblent cependant aller dans une bonne direction avec ce nouvel opus Amnesiatic et démontrent qu’ils peuvent avoir du cœur au ventre à force égale.

West Coast Girls, le second extrait de ce disque qui était sorti, semblait prometteur avec cette profondeur marquante qu’il dévoilait. Nous étions en droit cette fois de nous demander si ce futur album allait nous détourner l’attention avec entrain. Et bien, Sell Your Soul (le premier extrait) n’avait rien caché du reste de l’album, on comprend tout de suite pourquoi il avait été mis au premier plan pour nous vendre ce disque. Sous ces deux pièces se cachaient exactement ce que vous attendiez de Amnesiatic avec son contenu riche et un futur impact qui devrait aller leur chercher quelques visibilités supplémentaires. C’est d’ailleurs les deux premiers titres de l’album qui forgent l’entité de ce deuxième opus des Californiens.

C’est ce que j’aime d’un trio formé de membres et d’ancien membres de The Maxies, Longfellow, New Way On, Sederra, c’est qu’il n’y a pas de cachettes dans les instruments, chacun nous plonge dans leur identité comme un gamin en manque d’attention. Pas de fausse précipitation, pas de réserve du côté de la basse, elle se gêne pas pour se faire entendre avec ses notes distinctes comme sur la pièce Honestly, I’m Tired. Ce Mike Doherty est habile pas de doute. Damian Monroy hameçonne la cadence comme il se doit avec une flamboyance bénéfique. Certes, il suit la standardisation actuelle des pistes de tambour que l’on connait du pop punk, mais sa qualité se savoure bien. Quant aux riffs entraînés par la guitare d’Andy Harrison, ils séduisent l’auditeur avec plus d’un tour dans leur sac.

Sur cet album tous les titres sont d’un bonheur frappant à l’écoute, à l’exception de Screech The Turns avec ses airs de berceuse pour enfant, heureusement que c’est pas le cas dans les autres morceaux. Celle-ci ferme le disque et malheureusement je doute que j’aurais fait le même choix, c’est correct, ils s’assument pleinement et n’ont peut-être pas tort de l’avoir fait même s’il aurait été bien que le disque se termine plus intensément.

Au final, c’est un album impressionnant pour les fanatiques de groupes comme Alkaline Trio, c’est sans doute ce qui se fait de mieux dans ce genre musical et chapeau aux Californiens de Odd Robot pour cette galette, ils le méritent bien avec ce considérable effort. C’est indiscutable, Amnesiatic se donne le droit d’aller droit au but et de marquer un but avec un coup franc et direct, de quoi véritablement digne d’être de la cour des grands. Ce successeur de A Late Night Panic saura vous assouvir confortablement.

1. Sell Your Soul
2. Amnesiatic
3. Rescue, Rescue
4. Take Me Away
5. Cemetery Business Model
6. Honestly, I’m Tired
7. Green And Yellow Wires
8. Boil Through
9. Nothing to Do with Anything, but
10. Cover Of Moonlight
11. Shadenfreude
12. Hole Inside
13. West Coast Girls
14. Screech the Turns

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le août 23, 2018, dans Musique, Pop Punk, Punk, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :