(Chronique) Hour Of Defiance, se retirer la tête haute!


  • HOUR OF DEFIANCE

  • REFORM
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2017 // Genre: HARDCORE-MÉTAL

  • / /

Après deux albums, un EP et huit années d’existence, la formation hardcore/métal s’est donné le temps de terminer sur une bonne note avec un dernier album (le deuxième) en carrière. Le groupe Hour Of Defiance issu de la scène de Québec s’est retiré la tête haute. Leur son aux allures de la vieille école constituait une pureté provocante, une grande classe.

Doté d’une surprenante éthique de travail et respectueux du style, Hour Of Defiance a fait appel à une légende du hardcore québécois pour travailler sur ce disque, Carl Bouchard (A Perfect Murder, No Truce, ex-A Death For Every Sin). C’est lui qui produira l’album et participera même à la pièce Feel The Change pour la partie vocale et guitare. Antoine Lussier (Ion Dissonance) était à la tête de la mastérisation du disque de la formation de Québec. D’ailleurs le disque a été enregistré au Studio Sonum. C’est donc l’équipe de rêve pour ce disque astucieux.

Reform, c’est vraiment lourd et profond comme disque, c’est déchaîné, fracassant et surtout brutal. On remarque aussi une vague sombre déferlant à la grandeur, une grosse noirceur qui s’abat sans préavis et réussit à impressionner l’auditeur. Les prestations sont à la hauteur, traversant des riffs de bœuf, des claques décontractées et des ponts dissonants. C’est percutant, évocateur et dégage un talent à tordre les aspects conventionnels de cette musique, sans trop perdre la bonne vieille structure, la bonne vieille école indétronable. Ils affichent une maturité musicale inattendue.

Ce qui constitue une totale différence avec l’album précédent Horrible Process ce sont les textes qui renoncent à des conventions grammaticales idiotes et s’avèrent un atout convaincant. Ils ont la capacité d’écrire de véritables chansons fiables. Il faut par contre outrepasser les thèmes du désespoir et voir au-delà des textes pour viser le charisme chevauché. Emportez-moi en des pièces comme Into The Storm, For Those Who Need, A Call For Disorder et The Pact. Tous des titres que j’adore pour leurs textes et leur étoffe au sens figuré.

Bref, cet album Reform explose les tympans, nous bouffe tout cru. C’est du bruit totalement dément, bien utile pour tout amateur de gros hardcore/métal foutrement bien fait. Le genre d’album qui ne te laisse pas sur ta faim, le son rassasie avec efficacité. C’est un disque que je ne suis pas prêt d’oublier, pas prêt d’enterrer d’aussitôt. Il me ravit à chaque écoute. Cependant il faut l’écouter avec une attention précise pour savourer pleinement la valeur du disque. Tendez-y l’oreille, vous ne serez pas déçus.

1. Intro
2. A Call For Disorder
3. Reform
4. Bitterness
5. Feel The Change (Avec. Carl Bouchard
6. Into The Storm
7. For Those Who Need
8. Unhinged
9. The Pact

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le juillet 30, 2018, dans Hardcore, Hardcore Beatdown, Hardcore Mélodique, Hardcore Métal, Musique, et marqué , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :