(Chronique) Nerdlinger, Happy Place un disque à avoir absolument?


  • NERDLINGER

  • HAPPY PLACE
  • [THOUSAND ISLANDS/PEE]
  • Année: 2018 // Genre: PUNK ROCK

  • / /

Il est clair que ce nouvel album Happy Place de Nerdlinger frappe fort cet été. Le punk rock mélodique des Australiens est quelque chose de vraiment bien foutu. Une grosse sauce des années 90 bien envoyée, qui ne te fait pas rapidement passer à autre chose. J’ai ce disque depuis peu de temps et je ne suis pas près de m’en lasser, un disque favorablement bien diversifié!

Le groupe existe quand même depuis 6 ans et en est à son deuxième album, après nous avoir envoyé en pleine poire l’inégalable Trend Setter en 2015. Leur discographie compte aussi le très bon EP Back To Winnipeg ainsi que Church Of Punk Rock (EP). Ce qui constitue un ensemble de disques quand même bien intéressant à découvrir, surtout si vous n’êtes pas familiers avec cette formation.

Ce qui est agréable avec cet album c’est que chaque pièce est assez distinctive. Par exemple Contagious, sans mauvais jeu de mots, est contagieuse, le petit riff à la hauteur du vieux Blink 182 dans la même veine que la pièce M+M’s, est entraînante, dommage qu’elle ne dure qu’une minute 36 secondes, mais au pire c’est une raison de plus pour l’écouter en boucle! Underrated est assez calme, de petits coups mélodieux et d’une belle profondeur. Est-ce qu’on pourrait appeler ça un genre de ballade punk rock? Probablement…

Fat Gav détonne un peu avec son petit bijou introductif à la sauce skate punk, un peu rapide, mais sans être enclenchée dans le tapis, car progressivement la pièce se transforme vers la fin en punk rock d’une vitesse accessible et dosée de cuivres. The Ballad Of Rod Lightning est tout à fait le contraire de Fat Gav, elle décolle quand même assez doucement pour finalement exploser un peu plus tard. Bien sûr Nerdlinger ne réinvente pas la roue vous me direz. Mais, ils ont la touche pour vous faire tomber en amour avec leur musique.

Les paroles forgent quand même des textes de nature personnelle, hautement compréhensibles et parfois dosés ironiquement d’un humour agréable. C’est d’autant plus appréciable quand le chanteur livre la marchandise en poussant bien la note. C’est bon et la prononciation des mots est juste.

Petit fait fun, l’album est paru conjointement chez Pee Records et sous l’étiquette montréalaise Thousand Islands Records. C’est d’ailleurs le premier vinyle paru avec cette maison de disques qui gagne en expansion malgré sa courte existence. On peut dire qu’ils sont tombés sur un album de qualité avec Happy Place de Nerdlinger.

C’est donc un achat à coup sûr et sers-toi de l’exemple sur la pochette (elle est vraiment belle) pour te créer un beau petit party avec tes chums cet été, en écoutant le disque bien sûr. Est-ce que je le recommande ce disque? D’après toi? Certainement.

1. 30 Seconds Of Satisfaction
2. Contagious
3. Can Yu Forgive Me
4. The Ballad of Rod Lightning
5. Sails
6. Underrated
7. Fat Gav
8. Sunny Days
9. German Wings
10. I’ve Taken Five
11. Miyajima Cockroaches
12. Song Of The Damned
13. Milk
14. Superficiel

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le juillet 15, 2018, dans Musique, Punk, Punk Rock, Skate Punk Mélodique, Skatepunk, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :