(Revue) Less Than Jake à Montréal, 20 février 2018

P

C’est mardi soir le 20 février, dans un cabaret La Tulipe qui affichait complet, que la maison Greenland Productions en collaboration avec 77Montréal nous conviaient à une grande soirée punk/rock. Encore une fois, plusieurs sous-genres du style se partageaient la scène avec la formation pop punk Bearings, les punks de Direct Hit!, le hardcore de Four Year Strong et les légendes du punk ska américain, Less Than Jake. En voici le compte-rendu teinté de mes impressions:

BEARINGS / DIRECT HIT!

C’est sur le coup de 19h que la formation canadienne Bearings est montée sur scène pour réchauffer les quelques fans déjà présents dans l’ancien théâtre des variétés. Malgré leur jeune âge et le sentiment d’assister à une prestation de Cégep en spectacle, les membres du groupe nous ont présenté une pop rock maitrisée et énergique. Bref, une belle chance pour ces jeunes Ottavien de côtoyer de vieux routiers de la scène Punk et de faire connaitre leur musique un peu partout en Amérique du Nord. Bonne continuité!

Le prix de la prestation la plus énergétique (et énergisante!) de la soirée revient sans aucun doute aux gars de Direct Hit! qui nous ont offert un trente minutes de punk décapant avec quasiment aucune interruption. En effet, la formation originaire du Wisconsin a su réchauffer la foule grâce à une prestation très punk rappelant les belles années des Dead Kennedys ou même des Sex Pistols. Venant tout juste de signer avec l’important label Fat Wreck Chords, la troupe menée par le chanteur Nick Woods était présente pour nous présenter les pièces de leur plus récent disque, l’excellent : Wasted Mind. C’est avec une finale très hardcore que le groupe conclut sa prestation, donnant ainsi le ton pour la performance de Four Year Strong.

FOUR YEARS STRONG

Tout d’abord, je dois vous dire que, à quelques exceptions près, je ne suis pas un fan de la scène hardcore des années 2000 et encore moins de easycore, style dont le groupe Four Year Strong est considéré comme précurseurs. Malheureusement, la prestation du groupe américain de mardi soir n’a pas changé mon opinion sur le sujet…

C’est dans un noir quasi total que la troupe de Dan O’Connor monta sur scène avec la pièce I Hold Myself in Contempt tirée de leur plus récent disque, Four Year Strong (album éponyme). La foule, qui demeure bien tranquille durant ces premières notes, nous démontre clairement que la grande majorité des spectateurs présents dans la mythique salle se sont déplacés pour le groupe suivant. C’est avec la deuxième pièce que le groupe réussi à faire bouger leurs quelques fans présents créant ainsi un mushpit, plus violent qu’amusant, obligeant quelques fans de ska à quitter le parterre. Malgré de solides riffs de guitares et des harmonies vocales maitrisées par O’connor et le guitariste Alan Day, la présence scénique du groupe est, selon moi, à peaufiner. En effet, contrairement aux groupes précédents (et surtout au suivant!), la formation du Massachusetts n’avait clairement pas envie de partager leur art avec le public montréalais. Limitant les interactions avec la foule et écourtant leur prestation de près de 15 minutes à ce qui était prévu à l’horaire (40 minutes et non 55 minutes prévues) le passage de Four Year Strong ne restera pas gravé dans ma mémoire et probablement pas dans celles des quelques fans présents. Heureusement il restait Less Than Jake pour donner un autre souffle à cette soirée!

LESS THAN JAKE

Vétérans de la 3e vague de Ska et s’auto-proclamant un vieux band, la formation Floridienne Less Than Jake a offert un départ canon avec un vieux succès : Sugar in Your Gas Tank, devant un parterre très compact qui essayait tant bien que mal de skanker au son du 2tone de la guitare de Chris DeMakes. Sugar in Your Gas Tank donna le ton pour la suite de la prestation, essentiellement composée d’anciens succès du groupe tirés des albums Hello Rockview, Anthem et bien sûr, Losing Streak. C’est vraiment avec le titre Johnny Quest Thinks We’re Sellouts que le parterre se dissipa pour devenir plus « vivable », au grand plaisir du skank (intense mais respectueux)!

Contrairement à leurs prédécesseurs, les sympathiques membres de LTJ entrecoupaient pratiquement chaque titre d’une interaction avec leurs fans, créant ainsi un sentiment de proximité entre le groupe et la salle. Nous avions vraiment l’impression de revoir de vieux amis! Proximité grandement aidée par la salle elle-même, qui, avec son côté vieillot, ses boiseries et son velours, nous rappelait le défunt Medley où Less Than Jake et d’autres groupes punks du siècle dernier avaient l’habitude de se produire (le La Tulipe pourrait-il repenser sa vocation pour axer sur la présentation de spectacles punk avec un grand P ?!). Ces interactions revenaient essentiellement sur les 25 ans de vie du groupe, sur leur amour pour Montréal et sur le fait que nous sommes des french canadians… amusant et bien senti!

C’est après un circlepit de fou sur la pièce Last One Out Of Liberty City que le groupe sortit de scène avant de revenir pour le rappel avec la balade The Rest of My Life et le succès All My Best Friends Are Metalheads chanté à l’unisson par les fans comblés par une performance riche en vitalité.

Malgré des prestations antérieures en deçà de mes attentes, j’ai tout de même apprécié ma soirée à saveur punk ska et ce, en grande partie grâce à l’énergie contagieuse du groupe. Longue vie à Less Than Jake!

ÉCRIT PAR : LP

Publié le mars 1, 2018, dans Événement, Easycore, Musique, Pop Punk, Pop Rock, Punk, Punk Hardcore, Punk Rock, Ska, Ska Punk, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :