(Chronique) Le retour au galop du vieux GrimSkunk?


  • GRIMSKUNK

  • HARVEST (EP)
  • [INDICA RECORDS]
  • Année: 2017 // Genre: Punk/Alternatif

  • / /

Grimskunk… ce nom de groupe fait résonner la nostalgie dans les oreilles de tellement de québécois friands de musique alternative. Depuis plusieurs années, ils ont peut-être un petit peu perdu de leur mordant mais sur chaque album ou EP qu’ils ont lancés dans les années 2000, que ce soit sur Seventh Wave (2002) ou sur Fire Under the Road (2006), il y avait toujours des petits bijoux de pièces ici et là ! Maintenant en 2017, ils reviennent avec un EP nommé Harvest en attendant un album complet sans doute en 2018.

Alors, de quoi a l’air ce petit EP de quatre pièces ? C’est vraiment bon et disons que c’est un petit peu un retour aux sources. Un peu de ska, punk, reggae et une sonorité toujours un peu psychédélique à la GrimSkunk. Le clavier de Joe Evil est toujours bien présent et c’est tant mieux, tandis que les chants combinés de Evil et Franz sont toujours un aussi bon mélange. Vince Peake, anciennement de Groovy Aardvark, amène une très bonne touche au groupe avec sa groove de basse, ce sera encore mieux en spectacle. Explorons ce petit album pièces par pièces.

Stupid Fuckin’ Wall : petit début au clavier donnant une belle introduction avant de partir vers du bon vieux GrimSkunk ! On se croirait de retour dans le temps, c’est frénétique, c’est rapide … c’est GrimSkunk ! Le clavier toujours présent tout au long de la toune apporte vraiment une touche unique au groupe québécois. Un refrain vraiment accrocheur qui nous rappelle Gros Tas d’Marde, mais en anglais, vraiment une excellente chanson ! Je n’arrive pas à complètement comprendre les paroles mais je crois saisir que ça parle du mur de Donald Trump, sans doute de façon métaphorique.

Les Mêmes Idées : seul chanson en français du EP, je dois avouer être un peu ambiguë sur celle là ! J’ai l’impression d’entendre du vieux Colocs ou Frères à Ch’val… Petite vibe ska-reggae, paroles engagées sur la vie quotidienne et sur l’absence d’idées nouvelles dans notre société. Pas une mauvaise chanson, mais comme je l’écrivais, je ne suis pas certain du tout.

Karma’s A Bitch : boum, quelle chanson puissante ! Un peu comme la première chanson, celle-ci encore chantée en anglais par Joe Evil est vraiment rapide et rappel leur vieux son. Résolument plus punk, par moment, on croit entendre un ton street punk agressif. Il y a une autre voix sur la chanson, mais j’arrive pas à cerner de qui il s’agit…

Love Has No Color : un petit peu comme la 2e pièce mais cette fois-ci en anglais et moins pop. Un mélange de reggae et de rock alternatif et des paroles rassembleuses sur le racisme et sur l’unité dont l’humain devrait faire preuve. Un beau message de tolérance et une très bonne chanson !

En conclusion donc, un petit EP « court et simple » avec quatre tounes somme toute différentes qui laisse présager un très bon album à venir. GrimSkunk est de retour et ils sont en forme !

1. Stupid Fuckin’ Wall
2. Les Mêmes Idées
3. Karma’s A Bitch
4. Love Has No Colour

ÉCRIT PAR : BORAT SIMONEAU

Publié le décembre 4, 2017, dans Musique, Punk, Punk Rock, Rock, Rock Alternatif, Ska Francophone, Ska Punk, Ska Reggea, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :