(Chronique) Guerilla Poubelle revient à la charge!


  • GUERILLA POUBELLE

  • LA NAUSÉE
  • [GUERILLA/SLAM/RED SCARE]

  • / / /

J’aime l’évolution du groupe depuis les premiers pas avec Dégout Et Des Couleurs en 2003 juste avant de m’accrocher pour de bon avec l’inégalable ; Il Faut Repeindre Le Monde… En Noir, un album culte qui a fait sa marque captive d’une forte impression au travers la francophonie mondiale. J’écoute donc le nouveau disque depuis un bon moment et ma première impression est fortement favorable, du très bon son !

Faut-il vraiment encore présenté cette formation parisienne qui défriche sans entrave son chemin forger au fil des années? Il est clair que non. La bande de Till Lemoine est définitivement pas méconnu du public québécois et encore moins ignoré, bien au contraire. Guerilla Poubelle fait parti de l’élite de l’indépendance musicale irréprochable. Des activismes de premier plan.

La Nausée, encore un album qui hypnotise, une grosse bombe de punk rock bien doser et larguer en plein dans le mille pour fracasser, agripper l’être fragile. Des paroles collent au cœur, toujours aussi cohérent et certainement pas banale. Certains n’y verront que de la déprime et d’autres l’accueilleront comme un baume réconfortant, un disque pour se sentir moins seule dans cette galère.

Ce monde, ils le dépeignent avec justesse, sans concession, entremêlent culture engagée, revendiquée et littérature inhabituelle qui s’emballent dans une formule brute et parfois provocante. On n’écarte pas le reflex d’état d’esprit de la France actuelle et des dernières années, rien n’est caché dans les entrailles du disque, on livre du vrai, du lourd. Rien d’user

De mon côté, du lot des treize titres qui globalise l’album, j’aime bien Ceux Qui Ne Sont Rien, Identité Rigide, Un Bouteille À La Mer, En Marche, Plus Je Connais Les Hommes Plus Que J’aime Les Chiens et ce premier extrait qui en dit long avec le titre Les Fils Et Les Filles Des Sorcières. qui je crois, est un clin d’œil au « Manifeste des 343 salopes », un retour de l’antiféminisme qui surgissait dans les années 70 où la sexualité était interdite hors mariage dont la procréation était considérée comme une dévotion aux démons.

Au niveau musical, les chemins buriné changent pas et restent dans les sentiers battues du précédent album Amor Fati. Pas de fantaisie, ni de vrilles de notes à faire perdre le nord. Paul manie toujours la batterie à fond de train, tempo incisif, accentuer, un bon jeu. La basse d’Anto n’est pas trop détachée, elle sait quand même bien se détailler. Et la gratte est toujours rapide, aux accords étouffés ensevelie sous une bonne dose de distorsion. L’ensemble est baptisé par la voix rude et rigoureuse de Till. Le trio nous montre toute l’étendue de son talent, une fois de plus.

Rien pour déséquilibrer les fans de la formation française qui nous revient en grande forme. Un disque pertinent, bien visée. C’est disponible dès le 1er décembre en format physique, déjà disponible le 17 novembre en numérique. Et comme dirait les Français ; ce skeud déchire mec! C’est une belle réussite.

1. Je Ne Possède Que Mon Corps
2. Ceux Qui Ne Sont Rien
3. Identité Rigide
4. L’Amour Est Un Chien De L’Enfer
5. L’Aventure De L’Ordinaire
6. Une Bouteille À La Mer
7. En Marche !
8. Golgotha
9. Les Fils Et Les Filles Des Sorcières
10. Peine De Vie
11. Plus Je Connais Les Hommes Et Plus J’aime Les Chiens
12. Le Pour Et Le Contre
13. Nous Sommes Mort Trop Jeunes

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le novembre 24, 2017, dans Musique, Punk, Punk Francophone, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :