(Chronique) Gibberish, une touche à la nufan?


  • GIBBERISH

  • BETWEEN TIMID AND TIMBUKTU (EP)
  • [TORCHE OF HOPE]
  • Année: 2017 // Genre: SKATEPUNK

  • /

Between Timid and Tumbuktu, c’est un mini album de trois pistes composé par le groupe Gibberish. Évidemment, la majorité de vous ne doit avoir aucune espèce d’idée de qui peut bien être ce groupe. Pour cette raison je vais vous faire une présentation, qui je l’espère sera des plus adéquate.

Tout d’abord, vous devez savoir que Gibberish n’est pas un groupe en tant que tel. Pour quel raison me direz-vous? Simplement du fait que le groupe est composé de 4 membre éparpillés à travers le globe. Il y a Kyle, le chanteur du groupe qui provient des États-Unis, Tetsuya à la guitare et Yuto à la basse qui proviennent tous deux du Japon et pour terminer, tout ce beau monde ont réussi à recruter le très bon drummer du défunt groupe Jet Market (maintenant Thousand Oaks) d’Italie.

De plus en plus de groupe se forment sous cette formule puisque la technologie d’aujourd’hui le permet et souvent cela donne de fantastiques résultats sonores mais ceci rend presque impossible de les voir faire des prestations quoique selon les dires du groupe, ils planifieraient de faire une tournée, est-ce que ce sera viable? C’est la question que je suis en droit de me poser.

Gibberish joue un skatepunk rapide et terriblement mélodique rien de particulièrement technique dans son ensemble général. L’aspect mélodique du groupe est vraiment mis de l’avant et fait clairement pensé au groupe culte No Use For A Name, mais vous l’aurez deviner c’est bien plus rapide. Cela reste quand même assez bien dans la même veine.

Le disque se compose de trois chansons, Milo étant la première et clairement la meilleure du CD, selon moi. Très dynamique et énergique, elle est une sorte de chanson d’amour, abordé d’un point de vue pour le moins intéressante. Vient ensuite Lesson Learned excellente quoique légèrement moins bonne que Milo mais elle amène également une belle mélodie et un air certain qui pourrait vous rester dans la tête après écoute. Le cd se termine avec Chemical Upgrade, une reprise de Tony Sly acoustique un peu méconnue qui se retrouve sur l’un des splits avec son acolyte de toujours, le légendaire Joey cape. Sérieusement, la chanson est incroyable et ressemblerait à si méprendre si on n’y portait pas attention. Une excellente reprise. Clairement une inspiration pour le groupe.

Malgré tout, Between Timid and Tumbuktu est court, mais heureusement, c’est vraiment très bon et vaut la peine qu’on s’y attarde très attentivement. Comme vous aurez pu le constater, je suggère ce groupe a tous les fans de No Use For A Name ou encore à tous les adeptes de skatepunk mélodique. Laissez-vous charmer par Gibberish.

1. Milo
2. Lesson Learned
3. Chemical Upgrade

ÉCRIT PAR : BURN C.

Publié le octobre 19, 2017, dans Musique, Punk, Punk Rock, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Technique, Skatepunk, et marqué , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :