(Revue) L’autobus qui allait à l’Invasion Bird Attack

21557850_2025449397692911_8610231048053874535_n

Ça faisait déjà plusieurs semaines que mes amis et moi-même attendions la mini-tournée l’Invasion Bird Attack Record de passage à St-Hyacinthe. C’est donc ce samedi 7 octobre qu’avait lieu les prestations d’88 Fingers Louis, Belvedere, Such Gold et plusieurs autres au Pavillon des Pionniers. Un petit retour sur le show, ainsi que sur notre voyage depuis Québec en autobus qui fût un tantinet mouvementé.

Un départ pratiquement matinal en autobus scolaire jaune avec des banquettes beaucoup plus petites que dans mes souvenirs, une belle initiative de Vince Fournier (Our Darkest Days), avec une belle gang (on était environ 45) de dégénérés prête pour l’action. Un party qui devait commencer tôt pour que nous soyons à notre meilleur devant les groupes qui ont marqué notre jeunesse et même, nous marquent encore! C’est pour cette merveilleuse excuse que j’ai presque perdu la voix à force de chanter les plus grands classiques punk-rock, on a même chanté The Decline, deux fois. Selon mes sources, on entendait l’autobus arriver à tue-tête avant même de l’apercevoir.

Dutch Nuggets (6)

Dutch Nuggets // © Photo : Dominic Robert

En ouverture de spectacle, les gars de Dutch Nuggets ont donné une solide prestation rapide et entraînante. Avec un amalgame du son punk rock 90’, le réchauffement étaient parfait pour ce genre de programmation. Suivi par un des groupes québécois de l’heure, ceux qui ont joué partout depuis quelques mois, Our Darkest Days. Ils sont entrés récemment dans mes bands locaux préférés avec la sortie de A Common Agony et leurs prestations sont toujours plaisantes à voir!

Par la suite, il y a eu Sled, le projet d’un des fondateurs de Bird Attack Record. Dans l’optique que le groupe n’est pas dans mes cordes, ils ont quand même donné une bonne performance. Pour ce qui est de Alien’s Cab, je dois dire qu’eux je les ai carrément manqué, je fraternisais avec des vieux copains dans le stationnement de la salle. Désolé, on se reprend!

Voilà maintenant le moment que j’attendais avec impatience, Such Gold. Comme à chaque fois, je suis sans voix devant de tels talents. Des musiciens hors-pairs qui jouent un punk-rock très complexe, le tout maitrisé à la perfection. En plus, bien content d’avoir entendu deux morceaux du dernier EP Deep in a Hole.

Enfin, les deux têtes d’affiches se sont enchaînées l’un après l’autre, en commençant par Belvedere, mon groupe post-adolescence favori. Succès après succès, j’ai à peine eu le temps de souffler tellement l’énergie et les bonnes tounes étaient au rendez-vous. Pour ce qui est de ma voix, j’ai dû mettre une croix la dessus. Ils ont bien mélangé les albums pour en faire une prestation parfaite.

Such Gold (21)

Such Gold // © Photo : Dominic Robert

Je ne peux pas en dire autant d’88 Fingers Louie. Je n’ai qu’en tête une malheureuse déception. Mes attentes n’étaient pas très hautes déjà, vu leur parcours pas très fleurissant des dernières années. Un show un peu divertissant sans plus. Pour ma pars, je crois que jouer en grande partie le dernier opus n’est jamais une bonne décision pour un artiste qui a disparu pendant pratiquement 15 ans et cherche à faire un retour. La foule était bien plus intense lors des vieux hits que pour les nouvelles chansons, même si quelques-unes d’entre elles sont excellentes.

Bref, une soirée presque parfaite, la salle était bien trop grande pour l’achalandage mais, ce n’est qu’un détail. J’aime bien l’idée de faire des supers shows entre Montréal et Québec avec beaucoup d’artistes, un mélange entre spectacle conventionnel et festival. En plus, ça attire les gens de région.

Comme vous pouvez vous en douter, le retour en bus a été beaucoup plus tranquille que l’arrivé, et avec raison.

Moments Marcan :

  • – Charlo qui fait du «body surfin» dans l’autobus pendant qu’on chante les meilleurs succès de NoFX.
  • – Denis Bucley d’88 Fingers Louie qui n’a pas chanté sa partie de chanson avec Our Darkest Days pour je-ne-sais-quelle-raison (mauvais moment Marcan).

ÉCRIT PAR : MARCAN

Publié le octobre 18, 2017, dans Événement, Festival, Musique, Punk, Punk Rock, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Technique, Skatepunk, Spectacle, Tournée, et marqué , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :