(Chronique) WD-40, le retour du succès?


  • WD-40

  • LA NUIT JUSTE APRÈS LE DÉLUGE
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2017 // Genre: PUNK FRANCOPHONE

  • / /

Après plus de 10 ans d’absence, WD-40 nous revient en 2017 avec un nouvel album La Nuit Juste Après le Déluge. Alex Jones et sa bande, nous avaient quittées en 2006 avec un très bon, mais un peu inégal album intitulé Saint-Panache, cette fois-ci, ils plongent dans leurs racines punk et rockabilly pour nous pondre une œuvre mature, puissante et beaucoup mieux balancée.

Il faut dire qu’il s’en est passés des choses dans la vie de ce groupe depuis sa création au milieu des années 90. Désillusion, drogue, alcool, succès, tournées sans fin, adieux et retour… Bref, les gars se sont sans doute rendu compte qu’ils étaient incapables d’arrêter, en plus d’avoir bénéficié d’une levée de fond des fans pour financer ce 5e album.

Le son sur ce long jeu, comme mentionné plus haut, est beaucoup plus rock, plus sombre, nous rappelant les vieilles chansons du groupe du temps de Aux Frontières de l’Asphalte ou Fantastik Strapagosse. On y dénote des sonorités pratiquement psychobilly par moment, ce qui se marie à merveille avec la voix toujours aussi grave d’Alex Jones. L’album est d’ailleurs suffisamment varié pour ne pas s’essouffler non plus.

On y retrouve des pièces plus punk tel que La Mer des Tourments ou Le Déluge, une pièce purement rock avec Quand Dans la Nuit, d’autres très country-folk De Passage ou Besoin de Personne » qui nous rappellent les Vilain Pingouin avec l’ajout d’harmonica. Il y a même un son très grunge sur D’aussi Loin, qui elle, nous évoque du Blind Melon ou Soul Asylum. Il y a toujours tout de même la même bonne vieille basse de Jones qui nous rappelle sans cesse qu’on écoute du bon vieux WD-40. L’ajout de « Lap steel guitar » rajoute aussi un petit quelque chose sur certaines pièces. Le son si varié, mais quand même homogène est pour moi la grande force de cet opus.

Niveau paroles, les thèmes récurrents de WD-40 sont moins présents (très peu de vulgarité) et on dénote une certaine maturité et une touche beaucoup plus personnel. On a encore des pièces où on parle subtilement (ou pas) de sexualité comme sur la sublime pièce La Forêt, qui nous rappelle le texte de Précipices sur Saint-Panache. Jones y va donc de paroles très personnels où il expose ses épreuves de vie, notamment sur L’Enfer est Intime où on peut y lire des choses comme;

« Tous ces souvenirs qui me reviennent son maudits. Toujours encore les mêmes problèmes à l’infini. ».

On le sait, le leader de WD-40 en a vécu des choses et une grande amertume loge en lui lorsqu’on lui parle de sa carrière, voir de sa vie. Maintenant qu’il a tournée la page à ses problèmes, le parolier nous parle aussi d’amour, de nostalgie, mais surtout, on a l’impression de lire les souvenirs d’un homme qui en a bavé et qui est content de revenir à ses amours, un homme en paix avec lui-même. Bref, les paroles de cet album sont pour moi un petit peu, un témoignage poétique de ce qu’à vécu Alex… très touchant, très profond et très vivant.

En conclusion, un retour très réussit pour Alex, Jean-Loup (Étienne) et Hugo qui nous signent un album varié, puissant et tellement personnel. Il y a longtemps que j’attendais le retour de ce groupe que j’ai toujours apprécié et je suis surpris de constater qu’il s’agit peut-être de mon préféré, sans enlever rien aux classiques antérieurs. WD-40, un retour très réussit!

Cotte de Borat : 6/7

1. Le déluge
2. La mer des tourments
3. La Forêt
4. Quand dans la nuit
5. L’enfer est intime
6. De passage
7. Besoin de personne
8. D’aussi loin
9. Ton corps qui brûle
10. Winnebago

ÉCRIT PAR : BORAT SIMONEAU

Publié le octobre 7, 2017, dans Country Punk, Musique, Punk, Punk Francophone, Punk Rock, Rock Francophone, et marqué , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :