(Revue) Music 4 Cancer 2017 : Jour 2 dans la ville du rock! (1/2)

m4c tête

J’ai passé la nuit chez moi, contrairement au Pouzza. J’étais donc d’attaque pour cette grosse journée dans la ville du rock et l’unique, inimitable festival Music 4 Cancer. Encore une fois, le soleil était au rendez-vous et pas question de gâcher cet événement magique avec de la pluie cette année. On veut du rock à nous percer les tympans, ont veux s’éclater de bonheur en bonne compagnie.

Je me suis installé à ma tente avec le matériel que j’avais, tout juste à côté de celle de PunkRockRadio.ca avec qui nous avons tissé des liens et avons apprécier jaser punk rock avec eux. Punkanormal Activity était aussi de la partie dans nos deux tentes, toujours aussi agréable de jaser avec Bruno et Cynthia, il y avait même le fameux David Lefebvre (ex-STOP) avec sa page L’Anecdote.

J’ai débuté ma journée avec quelque pièces de Death By Dingo qui furent aussi étincelants que la première fois que je les ai vus en spectacle. Et c’est du punk rock très solide, ça se tient très bien, pas trop d’interactions avec le public, mais on peut comprendre que ce ne sont pas tous les groupes qui ont la force de bavarder avec les gens entre deux chansons. C’était une bonne prestation devant quelques festivaliers, dommage qu’il y en avait pas assez à mon goût pour la qualité de la prestation.

Les quelques pièces que j’ai eu le temps de voir quand Twenty2 était sur scène ne m’ont pas laissé sur ma faim, c’était bon, c’était énergique et entraînant. Des bons vieux classique du groupe ont été joués à mon grand plaisir. J’aurais bien aimé voir le set au complet, mais ma tente m’appelait. Et je dois avouer que ma tête attendait impatiemment l’arrivée sur scène de Fifty Stars Anger.

J’ai d’abord été déçu qu’ils n’ont pas joué Artificial World, ni Right To Censor, même si pourtant j’avais cru entendre la première nommée, mais Jf le bassiste ma ramené à l’ordre en me disant qu’il ne l’avait pas joué. J’ai bien compris aussi la raison. Qu’à cela ne tienne, j’ai été heureux de voir le peu de pièces que j’ai vu. Ça me rappelait de lointains souvenirs qu’il faisait bon d’entendre. Non, mais quelle belle prestation des gars, comme s’ils n’avaient jamais arrêté ce groupe qui reste encore très pertinent à mes yeux après tant d’année, les albums The Protester Hymn et Mind Grenade of Revolution sont des bijoux locaux. Ce fut une joie de chantonner avec eux parmi la foule. Je veux une autre réunion!

Mon coup de cœur de la soirée est sans aucun doute la prestation ultra mélodique, déchaînée, entraînante des espagnoles Adrenalized, première fois de ma vie que je vois cette formation et honnêtement, ils détrônent de loin la prestation d’A Wilhelm Scream que j’avais vu avec Pennywise, Puncline 13 et Anti-Flag au Métropolis en 2015. Wow, quel groupe technique! Les gars étaient en feu carrément, quelque chose d’hallucinant rare au grand plaisir de la foule, qui avouons-le, s’était déplacée en grand nombre et je considère même, corrigez-moi si je me trompe, qu’elle a été la plus grosse foule en après-midi pour une formation pas trop connue des Québécois. C’était bondé de monde! Le meilleur spectacle qui j’espère aura donné espoir aux mélomanes de ma trempe d’avoir d’autre groupe comme Adrenalized l’an prochain.

Pas question de se reposer, Our Darkest Days étaient prêts pour catapulter leur skatepunk farouchement mélodique en jouant dans l’ordre; Now My Days Are Numbered, The Book, Ceaseless, Time Has Come, Victimized et The Burden Of My Sins. Toujours remplie de sauts olympiques, cette formation de Québec remporterais haut la main une discipline de saut sur scène, elle décrocherai la médaile d’or sans trop d’effort. Des tounes débordantes d’énergie, Vince Fournie donne toute un spectacle et ses acolytes sont assez solides durant leur set. La formation de la vieille capitale a aussi donné une très belle leçon musicale au festivaliers nombreux. C’était de toute beauté de les voir aller, je suis heureux d’avoir vu ODD, une fois de plus!

Plus tard, j’ai pu savourer pleinement le set de Human Breed. J’attendais aussi cette formation de pied ferme, j’écoute ce groupe depuis longtemps et cette réunion était enfin ma chance de les voir à l’œuvre. Je n’ai vraiment pas été déçu. Ils ont du cœur au ventre, de l’émotion à revendre, c’était une prestation magistrale. Nous avons même eu le droit à de nouvelles pièces qui étaient vraiment bonnes, ça promet pour la suite des choses. L’autre moitié des festivaliers étaient en train de voir la fin de Modern Eyes et le début de Northwalk au Montecristo. J’ai d’ailleurs manqué presque tout le set de Northwalk et je m’en veux, mais s’occuper d’une table demande beaucoup de sacrifices parfois, j’ai bien aimer les trois pièces que j’ai entendu, dommage, j’ai sans doute manquer la reprise de Straight Faced, Greed, s’il l’ont jouer. Je me reprendrais prochainement.

Après quelques amusements avec le monde qui venaient à la table, qui d’ailleurs étaient franchement agréables, j’ai pu aller voir quelques pièces du set des Planet Smashers qui étaient égaux à eux-mêmes. Quelle facilité, ils ont le tour pour entraîner la foule avec eux et leur faire faire n’importe quoi. C’est toujours intéressant de les voir sur scène et j’adore les voir jouer leur classique comme Surfin In Tofino.

L’heure de la bouffe sonnait et m’interpellait lorsque deux de mes amis sont arrivés à ma table avec leur poutine, hot dog et bière. J’en avais envie, mais ma santé me demandais autre chose et avec raison. Je me suis rappelé la veille ce délicieux burger végétarien au curry avec de l’avocat dedans, j’en salivais à nouveau, j’ai donc demandé à mon gourmand ami d’aller m’en chercher un avec un bon thé glacé. On a bien le droit de se gâter des fois! C’est sur cela que je conclus la première partie de la journée. Attacher vos tuques.

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le septembre 22, 2017, dans Événement, Festival, Musique, Punk, Punk Mélodique, Punk Métal, Punk Rock, Ska, Ska Punk, Ska Two Tone, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Technique, Skatepunk, Skatepunk Métal, Skatepunk Métal Mélodique, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :