(Revue) Knock-Out Fest: mission accomplie, – 11 août 2017

knockout festOn parle beaucoup festival depuis quelques années et on a souvent l’image d’un événement qui dure plusieurs jours et qui parfois, comporte du camping. Mais pourquoi pas le bon vieux rassemblement pour l’amour de la musique que l’on appelle festival tout simplement pour son orgie de bands? Voici mon impression sur le Knock- Out Fest 2e édition : la mission.

Un party du vendredi soir pour amateur de musique «underground» qui s’active au Cercle sur la rue St-Joseph à Québec. La scène principale et le sous-sol s’enchaîne les quelques douze groupes de tous genre. Probablement un des points que j’ai le plus apprécié, rester sous le même toit avec deux ambiances complètements différentes: une salle avec balcon classique et l’autre, plafond bas en béton qui nous ramène à la source du punk et aux shows de sous-sol d’église.

Une programmation incroyable qui mélange; Electro-pop, Hardcore, Indie, Post-Rock, Punk, Rock, Post-Punk, et New Wave, le tout dans l’énergie de la musique hard rassembleur. Avec des bands comme Le Kraken, qui comme à chaque fois me transcende, ou bien la formation Fuck Toute, que je connaissais seulement de réputation, ils m’ont carrément jeté par terre! Déconseillé aux oreilles sensibles, fortement recommandé aux amateurs de musiques désordonnés.

Une performance digne du terme punk par Priors de Montréal dans les bas fond du Lab Vivant et bien sur, mon coup de cœur revient à Fashionism de Vancouver. Leur son qui tient à la fois du glam et du pop punk ’80 ne passe pas sans charme. Je ne peux m’empêcher de les écouter depuis leur passage du vendredi 11 Août. Malheureusement, j’ai manqué une partie de la soirée et il y a certains artistes que j’ai seulement entrevus, mais selon mes souvenirs, juste du bon!

Cette belle initiative est une gracieuseté de Rox Arcand (Cobrateens), propriétaire du meilleur disquaire indépendant de Québec, le Knock-Out (832 Rue Saint-Joseph Est). Sans oublier la collaboration du copropriétaire, Jean-Philippe Tremblay et de l’aide de Yani (Cobrateens, Enfants Sauvages). Un gros merci pour cette journée parfaitement réussie, j’en avais besoin!

Encore une fois, j’espère qu’il y aura une 3e édition et que le taux de participation sera encore meilleur. Quoi de mieux pour découvrir les talents d’ici qu’un événement qu’on ne connait pas vraiment avec une une programmation obscure et nouvelle. Alors on se dit à l’année prochaine?

Moment Marcan: Quand Rox s’est ramassée en body surfing dans le sous-sol et qu’elle avait plus l’air de marcher à quatre pattes au plafond.

ÉCRIT PAR : MARCAN

Publié le août 23, 2017, dans Glam, Glam Pop, Glam Punk, Indie Punk, Musique, Post Punk, Post-Hardcore, Punk, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :