(Entrevue) Scare


  • SCARE

  • [INDÉPENDANT]
  • VILLE: QUÉBEC // PAYS: CANADA

  • /

Les membres de la formation de Québec, Scare on bien voulu nous accorder cette petite entrevue d’une douzaine de questions. Petite introduction dans les entrailles du groupe qui savoure souvent des films d’horreur et s’en inspire très clairement dans leur musique. Bonne lecture.

1.  Vous étiez nouveau dans le paysage musicale indépendant de Québec en 2015, c’est bien cela?

Oui! Exactement.

2. Vous aviez même fait le Pouzza durant votre première année. Comment s’est déroulée cette expérience?

Gab: Très nice! Très beau festival. On était assez surpris de voir la salle sold out. Phil était pas mal brûlé de sa journée parce qu’il faisait un show juste avant avec son ancien band Bad Crow et il travaillait tout le week-end pour le festival. Haha! Mais vraiment une belle expérience.

Phil: J’me cherchais un spot sur le stage où vomir…

3. Il y a eu quelques changements au sein du groupe depuis 2015, je crois que vous étiez 4 gars et une fille avant?

Fnf: On est toujours 4 gars et une fille. Y en a juste un plus poilus qu’avant. Manu Savoie qui était un des membres fondateurs, a dû partir pour des raisons professionnelles à Matane. Mais avant de partir, il nous a référé son remplaçant, Ti-Jean, qui est encore le guitariste à ce jour.

4. Comment définissez-vous votre style musical?

Phil: J’sais pas! T’en pense quoi toi ? Hardcore avec un peu de punk rock pis de rock, avec des rifts black metal des fois…man j’suis pourrie avec les styles!

5. Vous avez déjà deux disques à votre actif?

Gab: Oui un démo et un EP nommé Fleshed Out.

6. Pouvez-vous me parler un peu de votre dernier EP  Flesh out, paru au mois d’octobre dernier?

Gab: Nous avons fait le recording avec le plus qu’excellent Raph Malenfant,  de Broil Audio, un gars full pro qui sait comment ça marche. On a recordé live avec tout le monde en studio et on a connecté super rapidement avec lui. Il a tout de suite catché la vibe de Scare et le reste a coulé comme du sang dans une plaie fraîche.

7. J’ai lu quelque part et constaté dans vos paroles que les films d’horreur était une belle source d’inspiration pour vous?

Phil: Ouin ben j’écoute pas mal trop de films d’horreur dans la vie, fac j’ai mon p’tit monde weird dans ma tête. Mais sinon, les tounes parlent d’un paquet d’affaires. Y a des tounes dark comme d’autres qui parle d’espoir ou d’amour perdu, c’est vraiment varié. C’est cliché, mais c’est le moyen de m’exorciser un peu et d’me vider la tête.

8. Est-ce qu’il y a d’autres trucs qui inspirent vos chansons?

Phil: Ouais! La vie, la mort, l’amour, la haine, ma fille, mon chat, mon chien.

9. Est-ce qu’il y a des gens dans vos spectacles ou par écrit sur votre page Facebook, qui vous ont déjà dit que vos textes leur ressemblaient?

FNF: Dans la plupart de nos shows,  Phil se fait voler nos micros pour finir les paroles de certaines chansons.

10. Les membres de Scare aiment écouter quel genre de musique dans vos temps libre?

Fnf: Musicalement, on est pas mal tous variés. Phil a souvent des passes très hip-hop (Nas, Wu Tang, etc).  Moi j’suis un gros fan de Kiss.  Sinon, on est pas mal tous des fans de musique loud et méchantes, mais ça fait du bien des fois de se calmer un peu: KvelertakTurbonegro,  etc. On pourrait parler pendant des heures de musique tellement on en écoute.

11.  Est-ce qu’il y a une chose dont vous rêvez pour la scène musicale à l’avenir?

Gab: On trouve que la scène se porte déjà bien. On espère  voir de nouveaux visages, des jeunes et de les encourager. On est toujours partant pour aider les bands à starter leur premier show pis à faire de quoi de nice.

12.  Est-ce qu’on peu présager du nouveau matériel de Scare en 2018?

Phil: On est toujours en processus de composition, mais on est beaucoup trop perfectionniste. Fac, c’est super long avant qu’on soit satisfait.

13.  J’imagine que votre musique est disponible sur presque toutes les plateformes numériques?

Absolument! voici les liens: Scareqc.bandcamp.com, Itunes.com et Spotify.com.

14.  On vous laisse les mots de la fin?

Essayez d’avoir du fun dans vie avant que toute pète autour de nous. Célébrons le pire de l’être humain de la meilleure façon possible.

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le août 21, 2017, dans Hardcore, Hardcore Beatdown, Hardcore Crossover, Musique, Post-Hardcore, et marqué , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :