15 Albums à écouter avant son RockFest (1er partie)

montebello-rockfest
Avec le Pouzza Fest maintenant derrière nous, la prochaine étape majeure de l’été Punk Rock Québécois est sans doute pour la plus part d’entre vous le Rockfest de Montebello.

Pour sa 12e édition (déjà!) le fondateur Alex Martel nous propose une programmation beaucoup plus mature avec la venue de certains vétérans tels : Iggy Pop et The Specials ainsi que la venue de groupes plus «alternatifs» à la Queens of the Stone Age, Wu-Tang Clan ou encore la formation du Nebraska 311. Les grands favoris du public, formations maintenant habituées à l’évènement, The Offspring, Bad Religion, Pennywise, Reel Big Fish, Anti Flag et j’en passe… seront également de retour cette année en Outaouais.

Toujours soucieux d’inclure un volet de formations locales, le Rockfest a marqué un grand coup cette année avec la création de sa propre fête nationale de la Saint-Jean. Avec les artistes les plus demandés lors de ces festivités tel que Les Cowboys Fringants, Les Trois Accords et Bernard Adamus nous pouvons dire que Martel et son équipe ont réussi à créer une programmation allant chercher une nouvelle clientèle pour son évènement. Toujours pour se mettre un peu dedans, je vous propose une liste de 15 albums à écouter avant l’évènement. À noter que ce n’est pas un décompte, mais seulement des suggestions pour rendre les prochaines semaines supportables dû à l’attente du plus gros festival Rock au Québec!

Iggy Pop (Post-Punk) – Lust for Life (1977, RCA)

IggyPopLustForLifeLa grande surprise de cette année, la venue tant attendu du parrain du Punk Rock, Monsieur Iggy Pop. Tout d’abord connu comme chanteur du groupe The Stooges, Iguane (un de ses nombreux surnoms), fêtera ses 71 ans cette année! Il lance sa carrière solo à la fin des années 70 avec l’aide du défunt chanteur David Bowie. Grâce aux hits The Passenger et la pièce titre du disque, Lust for Life, le deuxième album du chanteur, sera un grand succès autant critique que commercial. La participation de Bowie et les influences du rock new-yorkais de la fin des années 60 (Je pense à Lou Reed et au Velvet Underground) se font aussi beaucoup sentir tout au long de l’album –Écoutez Tonight, Turn Blue ou bien Fall In Love With Me–. Bref, un monument du rock s’amène à Montebello cet été, un concert où les pièces des Stooges et sans doute de la nudité vont être au rendez-vous au grand plaisir des jeunes et moins jeunes.

The Offspring (Punk Rock) – Ixnay on the Hombre (1996, Epitaph Records)

The_Offspring-Ixnay_on_the_HombrePour leur troisième participation à l’évènement (2013 et 2015 avec l’album Americana), la formation punk rock Californienne The Offspring vient nous présenter en intégralité l’album, Ixnay on the Hombre. Considéré par de nombreux fans comme le meilleur album de la formation, Ixnay est, selon moi, trop souvent négligé lors des prestations du groupe laissant plutôt place aux succès commerciaux des albums Smash et Americana. Très présent lors des dernières années en sol Québécois (je crois les avoir vue une dizaine de fois depuis l’apparition de Rise and Fall, Rage and Grace en 2007), Alex Martel et la gang du RockFest ont réussi à marquer un très grand coup cette année en proposant une toute nouvelle formule unique au monde spécialement pensé pour les fans de la formation.

Mention spécial à Jello Biafra, ex-Dead Kennedys, qui sera présent au RockFest cette année et qui s’occupe de l’introduction de l’album Ixnay on the Hombre avec la pièce Disclaimer. J’ai bien hâte de voir ça.

AFI (Hardcore Punk/Rock Alternatif) – Very Proud of Ya (1996, Nitro Record)

AFI_-_Very_Proud_of_Ya_coverJe me doute fort bien que certains puristes punks se sont un peu désolés de voir au sommet de la programmation du RockFest cette année la formation Californienne AFI… Mais détromper vous, car avant de faire dans le mainstream la bande de Davey Havok œuvrait plutôt dans le hardcore punk! L’album Very Proud of Ya, deuxième album de la formation, en est un très bon exemple. Produit par la maison de disque de Dexter Holland de The Offspring, les influences de groupe hardcore tel que Minor Threat, Dead Kennedys ou même Misfits se font grandement sentir tout au long de l’album. Heureusement, l’organisation du RockFest nous promet une grille de chansons old school de la formation lors de leur prestation cet été à Montebello. Mais, je suis tout-de-même convaincu que les fans de la période Sing the Sorrow seront également comblés!

ÉCRIT PAR : LP

Publié le juin 4, 2017, dans Musique, Punk, Punk Hardcore, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :