(Chronique) Day Oof : du skatepunk rapide, technique et mélodique


  • DAY OOF

  • THE VLACK ALBUM
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2016 // Genre: SKATEPUNK

  • / / /

Day Oof est un un quatuor de skatepunk provenant de la Grèce composé de quatre musiciens. Le groupe existe depuis 2008. À l’exception du drummer, tous les autres membres participent vocalement aux chansons.

Pour ce qui est de leur discographie, The Vlack Album, sorti en 2016, est leur second album officiel, mais pourrait fort bien être considéré comme leur premier album complet, puisqu’on pourrait facilement coller l’étiquette de démo à leur autre disque Something To Clean Up Your Butt With du à un son un peu négligé. Celui-ci est paru en 2008.

Donc suite à une attente longue de 8 années, les gars de Day Oof nous ont sorti The Vlack Album, qui, à mon sens à moi, représente à la perfection le skatepunk d’aujourd’hui avec de la musique rapide et hyper technique, le tout accompagné d’un jeu de guitares qui pourrait rendre jaloux Trevor et Mike du groupe A Wilhelm Scream.

Coté vocal, plus souvent qu’autrement, on a droit à un chant plutôt clair, mais aussi à quelques cris par-ci par-là qui ajoutent une très belle touche d’agressivité à l’ensemble et qui, à mon humble avis, peut parfois manquer à certains groupes. À titre comparatif, question de vous donner une idée, je pourrais citer le groupe Belvedere.

The Vlack Album débute avec une belle petite intro qui donne un avant-gout du jeu de guitares auquel on aura droit tout au long de l’album. S’en suit la chanson The Porn qui, comme le nom l’indique, traite de la porno, amenée sur un ton plutôt humoristique. Pour ma part, c’est grâce à cette chanson et à la qualité de ses riffs de guitare que je suis tombé en amour avec cet album. Pas eu besoin d’écouter les autres chansons pour me le procurer..

Par la suite, on peut entendre les chansons The Celebratory Cancelation et The Skate and the Recycle. On comprend rapidement qu’il y a un petit concept dans les titres de chansons. Ces deux chansons sont leur deux meilleures de l’album. The Month Has Nine est un petit bijou cumulant un temps total de 6 min 22 sec. Un petit exploit en soit. Tantôt rapide, tantôt mid tempo, cette chanson nous montre toute l’étendue du talent musical et de composition du groupe. Un seul mot pourrait décrire cette chanson : « wow ».

S’enchainent The Church, The Pessismist, The Mexican Don’t Like Celine Dion et The Underage. On retrouve la même recette dans ces morceaux que celle utilisée pour les chansons 3 et 4, ce qui, pour certains, pourrait témoigner d’un manque de créativité. Qu’à cela ne tienne, puisqu’’avec The Impressing the President, les gars de Day Oof nous offrent une chanson hardcore où le chanteur nous crie mélodieusement dans les oreilles et nous démontre toute l’étendue de son talent. Un total changement de recette qui nous prend par surprise et qui est fort agréable àentendre.

Aprèss s’être fait légèrement malmenés les oreilles nous arrive la pièce The I Would Die If You Kill Me, sans contredit la plus relaxe de l’album, ce qui n’est pas une vilaine chose. J’aime la considérer comme la ballade de l’album. The Campus, une chanson qui reprend les recettes de base de l’album, mais qui, à mi-parcours, prend une tournure ska avec l’ajout d’une trompette et d’un saxophone pour agrémenter la fin de la chanson. Résultat : c’est vraiment bon.

L’avant-dernière piste de l’album, The Snow in the Sun, est pour sa part une drôle de chanson. Tout d’abord sur le plan des paroles, mais aussi pour l’utilisation d’auto-tune dans son intro. Le disque se termine avec l’excellente The Suck Out, qui reprend la recette originale et qui se voit terminée par un « gang shout » qui ajoute à la diversité de l’album.

Pour conclure, cette album est une vrai bombe et se veut avant tout un album pour les fans de skatepunk rapide et technique, qui seront assurément servis!

1. The Intro
2. The Porn
3. The Celebratory Cancelation
4. The Skate and Recycle
5. The Month Has Nine
6. The Church
7. The Pessimist
8. The Mexicans Don’t Like Celine Dion
9. The Underage
10. The Impressing the President
11. The I Would Die If You Kill Me
12. The Campus
13. The Snow In the Sun
14. The Suck Out

ÉCRIT PAR : B. BURN

Publié le mai 29, 2017, dans Musique, Punk, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Technique, Skatepunk, Skatepunk Métal, Skatepunk Métal Mélodique, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :