(Chronique) Gare à Monoxyde!


  • MONOXYDE

  • MONOXYDE
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2017 // Genre: PUNK FRANCO

  • /

C’est avec une excitation palpable et beaucoup de fierté que la formation Monoxyde lancera son premier album le 27 mai prochain.

Le groupe de punk rock francophone aura mis près de deux ans à composer, travailler, enregistrer, recommencer, peaufiner et bonifier ce premier disque. Un travail de longue haleine qui résulte en un album de qualité, bien réalisé, où l’on ressent bien le souci du détail.

Au travers des dix morceaux de cet album éponyme, Monoxyde nous rend captifs par ses textes, ses mélodies, ses solos de guitare ou même quelques surprises comme ces quelques notes de piano sur Le Cœur En Émoi. Tout est bien ficelé sur ce disque énergique du début à la fin.

Bien que les membres du groupe manient différents styles, que ce soit dans un groupe de reprises pop rock nommé Random, un duo de chansonniers, Fredépate, ou même, à une autre époque, un hommage à Ozzy Osbourne, Monoxyde puise d’abord son inspiration dans les bons vieux groupes de punk rock comme The Offspring, Pennywise, No Use For a Name, Bad Religion, Green Day, Vulgaires machins et bien d’autres.

Tout cela se passe dans la langue de Molière. En effet, le groupe a abandonné son premier nom, Face It, embrassant totalement ses racines francophones. D’ailleurs, l’une des forces de Monoxyde réside dans ses textes. On y sent le désire de placer le mot juste au bon endroit. Fred Lepire, bassiste et chanteur, manie très bien une plume riche, aux propos dénonciateurs et un brin corrosifs. Les sujets sont variés passant de l’égoïsme (Chacun pour moi), l’injustice (Semblant de justice) ou encore le star system sur Pop 101, l’une de mes chansons préférées de l’album.

Après l’écoute de Monoxyde, on ne peut que souhaiter que plusieurs autres formations du Québec se lancent dans la musique francophone. C’est d’ailleurs l’un des souhaits de Patrick Leduc, batteur de la formation, qui aimerait bien qu’un réel mouvement français se crée dans cette scène punk rock qu’il reconnait toutefois effervescente et ce, même si le défi principal demeure de se faire entendre par la masse.

Justement, question d’être entendu, Monoxyde se prépare à fouler les planches de l’Anti à Québec le 27 mai prochain pour le lancement de son album. À l’instar de ses chansons, le groupe promet un spectacle énergique où la foule est appelée à participer à la fête. D’ailleurs, vous pouvez déjà écouter les chansons et apprendre les paroles qui se trouvent sur le Bandcamp du groupe.

Amateurs de punk rock francophone, vous ne pouvez pas passer à côté de ce premier album de Monoxyde. Une très belle découverte.

1. Rien
2. Le coeur en emoi
3. Pop 101
4. Demain se leve
5. A tout prix
6. Les sept coupes
7. Sans sens sur
8. Chacun pour moi
9. L’ombre du passe
10. Semblant de justice

ÉCRIT PAR : ÉRIC ÇA TIRE!

Publié le mai 25, 2017, dans Musique, Punk, Punk Francophone, Punk Rock, Rock, Rock Francophone, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 2 commentaires.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :