(Chronique) Waykopp, quand la France s’inspire de la Californie


  • WAYKOPP

  • WAKE UP (EP)
  • [ZELABEL]
  • Année: 2016 // Genre: POP PUNK

  • / / /

Fondé en 2013 à Pau (Pyrénées-Atlantiques), en France, Waykopp est un trio de pop punk/rock quasi alternatif très ensoleillé; de la vraie musique idéale pour la plage et favorable pour se faire chauffer la couenne. Wake Up est leur premier EP de cinq titres produits par Zelabel, un gros collectif français formé de 110 coproducteurs.

Si le nom du groupe provient d’un jeu de mots avec le nom de famille du chanteur, la musique de Waykopp, quant à elle, provient d’une énorme influence musicale californienne, dont Blink-182 qui n’est véritablement pas à écarter tout au long du disque. Même le groupe se dit très influencé par ce trio de Los Angeles, mais aussi de groupes comme Green Day, Weezer et les légendaires Beach Boys. Il n’y a pas de doute, l’ensemble de la galette transpire ces influences, et peut-être même que Tom DeLonge aurait été une inspiration pour la dernière pièce Aliens.

Pour ce qui est du vocal, le chanteur a un ton très particulier et un accent français quand même assez prononcé. Même s’il chante bien, que l’on sent que ça vient du fond du cœur et que ce n’est pas mauvais, il va sans dire que certaines personnes (incluant moi) pourraient quand même avoir du mal à s’y adapter. C’est un peu comme dire, on aime bien la musique de Gun’N’Roses, mais sans Axel Rose. Mais mes mots ne devraient pas être considérés comme étant négatifs, puisque tous les goûts musicaux sont différents pour chaque individu. Il faut toutefois souligner que les textes ne sont pas écrits maladroitement et qu’ils transmettent allègrement les propos généralement convaincants; cela compense un peu.

Du côté musical, leur pop punk est quand même impeccable, sans débâcle technique, et la production est bien réalisée. Les deux instruments à cordes, la guitare et la basse, se différencient assez bien. Il est bon de constater que la basse sait bien se faire entendre, avec des petits doigtés subtiles et bien émoussés. Je dois aussi prendre en considération le fait que toutes les chansons durent plus de trois minutes, et même que la dernière, Aliens, compte un grand total de 5 minutes et 10 secondes, ce qui est fortement agréable. On ressent l’effort d’offrir de belles et longues pièces de qualité.

Même si les harmonies ensoleillées de California semblent être l’atout principal du disque en plus d’être le premier simple du groupe, je préfère Wake Up et I’m With You qui sont, à mon avis, les deux titres les plus plaisants à écouter sur ce disque de cinq chansons. Les autres sont bonnes, mais les deux dernières chansons mentionnées dans le présent paragraphe ont un petit quelque chose de plus accrocheur.

Bien que ce disque se veule un appel au beau temps, à la plage, aux balades en voiture et au gros soleil chaud californien et qu’il évoque la fonte de la neige pour nous, au Québec, il va de soi de considérer ce disque comme bon vous semble. Il est accessible à tous les amateurs de pop punk et plaira sans doute aux curieux qui oseront écouter cette galette musicale.

1. Me & I
2. With You
3. California
4. Wake Up !
5. Aliens

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le avril 7, 2017, dans Autres, Musique, Pop Punk, Pop Rock, Punk, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :