(Chronique) The Sainte Catherines : je danse pour la décadence


  • SAINTE CATHERINES

  • DANCING FOR DECADENCE
  • [FAT WRECK CHORDS]
  • Année: 2006 // Genre: PUNK ROCK

  • /

Je me rappelle qu’il y a de cela 11 ans, soit en mars 2006, sortait un album de punk rock qui est encore, à ce jour, l’un de mes préférés de tous les temps : Dancing for Decadence des Sainte Catherines. Je me souviens qu’à cette époque, la communauté punk du Québec avait pris avec grande fierté la signature des Ste Caths sur la prestigieuse étiquette de disque Fat Wreck Chords, propriété de nul autre que Fat Mike de NOFX. C’était alors le premier groupe québécois à signer une entente avec ce « label », et pour plusieurs, c’est ce qui leur a fait connaître le groupe de Hugo Mudie et sa bande.

Personnellement, je connaissais le groupe depuis un bout, car je l’avais souvent vu en première partie de nombreux groupes américains (dont Against Me!) et j’avais un préjugé très favorable pour tout ce qui se faisait au Québec. Mais ce n’était pas le cas de tout le monde, loin de là. L’impact fut immédiat pour le groupe, et soudainement, plusieurs de mes amis le connaissaient et avaient acheté l’album. Bien que les ventes de l’album furent décevantes pour l’étiquette de disque, 15 000 albums d’un petit groupe de punk québécois, dans le temps, ce n’était vraiment pas si mal.

Mudie a raconté jadis que le groupe avait plusieurs offres sur la table à ce moment, dont une importante venant d’Europe, mais que celle de Fat Mike avait changé la donne. Comment ont-ils pu attirer l’attention de cette prestigieuse maison de disques? L’histoire que l’on connaît raconte que ce sont des membres d’Against Me qui auraient parlé du groupe aux bonnes personne et qu’à la suite de l’écoute des albums précédents, Mike et sa bande auraient demandé au groupe québécois de faire entendre de nouvelles chansons et que celles-ci auraient grandement plu aux personnes concernées. Voilà donc que le contrat était signé, le réalisateur était choisi (Alex Newport qui avait travaillé avec At the Drive-in et The Melvins) et le groupe avait choisi le son qu’il voulait : du punk aux sonorités hardcore, rapide et agressif. Le résultat a été, selon moi, excellent!

Chaque chanson de ce merveilleux disque a pour moi une signification particulière et fait partie d’un tout, si bien que j’ai de la difficulté à placer une seule d’entre elles sur une compilation. Chaque fois, il me faut écouter l’album au complet. J’aime beaucoup les autres disques du groupe, mais celui-là, qui est leur plus hardcore et rapide, est de loin mon préféré. Comme je l’ai mentionné plus haut, le son était un peu différent et c’est le plus « hard » qu’ont été les Sainte Catherines dans leur carrière. D’ailleurs, c’est peut-être un petit peu ce qui leur a nui par la suite, car les décideurs de Fat Wreck Chords ont eu de la difficulté avec les compositions suivantes qu’ils trouvaient « pas assez punk » selon les dires. Éventuellement, la mort du groupe fut inévitable, mais pour Mudie et les autres membres, ce qu’ils ont accompli est très satisfaisant et, franchement, ils peuvent en être fiers.

Si vous aimez le chant et les paroles de Hugo, sachez qu’il a beaucoup de projets ici et là et qu’il est encore très actif. Si vous aimez le folk rock, Miracles et Yesterday’s Ring sont deux de ses excellents projets (souvent avec son grand chum, Fred Jacques). Il performe aussi sur scène avec The Beatdown, une formation aux sonorités reggae; d’ailleurs, ce groupe se produira au Pouzza Fest. Sinon, si vous voulez aller plus loin, Hugo participe également au groupe nommé Minatore, et il prépare actuellement un album solo que j’attends avec impatience!

Que Dancing for Decadence reste à jamais dans l’histoire du punk québécois!

1. cBurn Guelph Burn
2. Ring Of Fire = 4 Points
3. Confession Of A Revolutionary Bourgeois Part 3
4. Get Your Politics Out Of My Hair
5. Hau Weg Die Scheisse
6. Emo-ti-cons: Punk Rock Experts
7. The Shape Of Drunks To Come
8. I’d Rather Be Part Of The Dying Bungee Scene
9. Us Against The Music
10. If There’s Black Smoke Over A Bridge, It’s Over
11. The International Badminton Championship: La P’tite Grise vs. Jef
12. Track & Field Style

ÉCRIT PAR : BORAT SIMONEAU

Publié le avril 3, 2017, dans Musique, Punk, Punk Hardcore, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :