(Chronique) Northwalk, aucun avertissement avant la frappe


  • NORTHWALK

  • SINS (EP)
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2017 // Genre: Hardcore-Métal

  • /

Northwalk est une formation hardcore/punk de Shawinigan qui existe depuis trois ans. Les gars on fait appel au maître Carl Bouchard (A Perfect Murder, Modern Crime) pour mixer et enregistrer leur nouveau EP intitulé Sins. Un disque qui enchaîne quelques «uppercuts» au menton, suivis de quelques bonnes gauches et droites; bref, rien pour nous garder sur le ring bien longtemps. Un vrai massacre rapide et corrosif!

Northwalk a su frapper fort en début d’année avec un EP, sorti le 28 janvier, qui témoigne d’une agressivité typique à la masse musicale qu’ils dégagent. On n’a qu’à entendre Blasphemy qui débute les hostilités dans une rage gonflée à bloc, une décharge blindée, prête à tout fracasser sur son passage. Avec un son alourdi et musclé dans une structure assez standard, mais ô combien efficace, le groupe perfectionne ses compétences musicales directes et précises et empoigne les valeurs racines de la vieille école du hardcore avec une forte impression. Et l’équilibre entre les instruments est d’une grande justesse.

Ce EP ne s’éparpille pas; il garde une ligne directrice très précise, un tempo bien mesuré. Il est court, mais cela peut servir à faire oublier à pleine vapeur que l’agression pourrait être répétitive pour certaines personnes. Mais l’art est d’une qualité dont la densité est déclarée de manière abrasive.

L’enfer endiablé est bel et bien présent sur ce disque qui dépeint l’humanité sombre avec franchise. C’est balancé, sans retenue, dans notre face, et les textes semblent quand même bien personnels même s’il est facile de s’y reconnaître. L’auteur semble fidèle à ses sentiments et ne s’écarte pas de son point de vue, ne déborde pas de son sujet. Pas besoin de se creuser la tête et de se tirer les cheveux pour savoir où il veut en venir.

Sérieusement, quelle belle reprise de Straight Faced, Greed, qui rentre déjà avec ardeur dans sa version originale. Northwalk ont su l’adapter avec aplomb, sans trop la transformer, ni déroger de l’ampleur qu’elle dégageait auparavant : c’est juste trop solide! Ça explose dans les tympans et c’est vif. La pièce prend son air d’aller et ne te donne pas l’impression qu’elle va s’arrêter de sitôt. C’est la cerise sur le puissant sundae produit par Northwalk. J’en ai des frissons à chaque écoute!

La formation de Shawinigan ne se tire vraiment pas dans les pieds; au contraire, elle peut prétendre sans compromis être sur la bonne voie. L’équilibre de ce disque est flamboyant; pas de dentelle, c’est présenté tel quel et ça livre un produit très intéressant à écouter. Oublie les balades insignifiantes et procure-toi ce disque, surtout si tu es un fervent fanatique du genre.

1. Blashemy
2. Imperfect
3. Youth
4. Sins
5. Wealth
6. Deny
7. Greed (reprise de Straight Face)

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le mars 30, 2017, dans Hardcore, Hardcore Métal, Musique, Punk Hardcore, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :