(Chronique) Dig It Up, vraiment pas un «Bad» album


  • DIG IT UP

  • BAD WATER
  • [STOMP RECORDS]
  • Année: 2016 // Genre: PUNK ROCK

  • / / /

Quand j’ai connu Dig It Up, y’avait aucune merchandise dans les shows et ça me rendait malade de ne pas pouvoir en ramener à la maison (ici je parle de musique et non de vêtements).

En 2013, ils ont finalement sorti l’un des albums que j’ai le plus écouté dans les dix dernières années; Manners. Jamais je n’aurais pensé que ce groupe là aurait pu me surprendre davantage par la suite; je n’ai jamais eu aussi tort.

L’album Bad Water sorti le 17 Juin 2016, m’a jeté par terre quand je l’ai écouté pour la première fois. Autant pour les connaisseurs de la formation montréalaise de punk/post-hardcore que pour les nouveaux, ici on trouve un futur classique du genre.

L’intensité promise par le groupe sur stage depuis quelques années est plus qu’au rendez-vous. Même ma fille d’un an et demie lâche tout ce qu’elle fait pour «trasher» le salon à chaque fois que la chanson Keep Away commence; une belle preuve d’énergie (de la part du band et non de ma fille qui, évidemment, en a toujours).

Même si je trouve que Bad Water est plus puissant que Manners, il y a dans son ensemble quand même plus de pièces lentes et lourdes sur la nouvelle arrivée au sein du groupe tel que Tell A Hard Luck Story. Dans le même style, Don’t Go This Way, devrait être une tune de fin d’album qui, d’après moi, se doit d’être mémorable, mais ne l’est pas. Ceci était mon seul point négatif.

Dès qu’on entend BW, on perçoit immédiatement un son professionnel, bien enregistré qui met beaucoup en valeur le son trash de la formation. La pièce Anything Goes sert d’intro pour tous les cracheurs de bière et les pousseurs de foule de ce monde. Dans un style 2017, la guitare grasse, rapide, avec plein de mini-solos et les chants criards comblent mes besoins de punk rockeur.

Le morceau Be Ready to Defend Yourself est la preuve que Mike Rokos, le chanteur, peut être très rassembleur dans ses mélodies accrocheuses, une des raisons qui font que je perds la voix à chaque fois que je les vois en show.

Je ne sais pas si c’est juste moi, mais des pièces comme Hold Your Tongue, des riffs de guit vraiment plus prononcés, ou même Afraid qui nous envoie des chants de groupe dans une ambiance festive avec des chœurs, me donnent l’effet d’avoir vraiment trouvé une formule gagnante.

Le goût de chanter/crier, est autant instinctif avec les nouvelles tounes de Dig it Up, qu’avec tout ce que j’ai entendu avec eux depuis plusieurs années. Un autre groupe d’ici qui va vraiment de l’avant.

En show au Québec dans les prochaines semaines, si vous ne connaissez pas, c’est un devoir de découvrir, sinon on se voit en avant les genoux sur le bord du stage.

DATES DE SPECTACLES :
17 Février @ Ottawa, House of Targ
18 Février @ Toronto, Bovine Sex Club
10 Mars @ Québec, L’Anti
11 Mars @ Rimouski, Centre Communautaire

1. Anything Goes
2. Get Out Quick
3. Arrested On Site
4. You’ll Get Cursed Out
5. Keep Away
6. Tell A Hard Luck Story
7. Afraid
8. Hold Your Tongue
9. Danger
10. Bad Water
11. Be Ready To Defend Self
12. Don’t Go This Way

ÉCRIT PAR : MARCAN

Publié le février 9, 2017, dans Punk, Punk Rock, et marqué , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :