(Chronique) Lastkaj 14, le trallpunk dans sa plus pure tradition


  • LASTKAJ 14

  • STORMAR
  • [BELLS ON RECORDS]
  • Année: 2015 // Genre: Punk Rock

  • / / /

Il y a de ces groupes que nous découvrons un peu sur le tard mais qui méritent tout de même d’être entendus. Permettez-moi donc de revenir dans le passé pour la chronique d’aujourd’hui au sujet de Lastkaj 14 et leur album Stormar, sorti en janvier 2015 chez Bells On Records.

Que ce soit avec Millencolin, No Fun at All, Misconduct, Satanic Surfers ou Raised Fist, la Suède nous a habitués à des groupes de haut niveau. Cela ne fait pas exception avec Lastkaj 14 qui, à la différence des autres groupes mentionnés, ne propose que des paroles en suédois.

Lastkaj 14 provient du mouvement trallpunk, qui se veut en fait un punk rock suédois mélodique, rapide et nerveux, avec des textes plutôt chargés au niveau politique. Sur Stormar, on retrouve tout ça et encore plus.

En fait, l’une des grandes forces de Lastkaj 14 est d’incorporer des instruments différents tels le violon et l’accordéon mais sans pour autant dénaturer leur son. À l’exception de En vänskap som aldrig fanns, le dernier morceau, qui est un peu plus traditionnel, on est vraiment en présence d’un solide album de punk rock. Les instruments plus inusités viennent ajouter une dose de fraicheur et d’originalité à la formation. En ce sens, Nycklar och lås, la première pièce, donne déjà un bon aperçu de ce que le groupe peu offrir.

Si la première chanson pique notre curiosité, la suite nous accroche complètement. Déjà, avec le deuxième piste, Se på oss nu, on sent l’énergie du groupe nous transpercer le corps. Personnellement, c’est à ce moment que je me suis mis à chanter comme un con n’importe quel bruit qui sonne comme les paroles et à me dire que je pourrais étudier le suédois. C’est efficace!

Tout est bon sur Stormar. Il n’y a aucun moment de répit. L’album se laisse écouter d’un bout à l’autre à 100 milles à l’heure avec ses refrains accrocheurs et se foutu violon qu’on en vient presqu’à oublier tellement il se fond bien dans les mélodies. Puis, il y a cette chanson, Våra dar, que je peux écouter en boucle sans me lasser.

Finalement, si vous êtes de fins connaisseurs de punk rock suédois, peut-être reconnaîtrez-vous des similitudes entre Laskatj 14 et Skumdum, une autre excellente formation scandinave, puisque les deux formations se partagent le même chanteur.

Tout ça pour dire que même si ça fait déjà deux ans, ne passez pas à côté du plaisir de découvrir Stormar de Lastkaj 14. D’autant plus que le groupe sort un nouvel album en mars prochain (Becksvart) et que la pièce titre est très prometteuse.

1. Nycklar och lås
2. Se på oss nu
3. Tjuvtricks och rackarspel
4. Högt över murarna
5. Placeboliv
6. Våra dar
7. Ensamheten
8. Ansikte på glänt
9. Blomma utan blad
10. Leva som du lär
11. Manual för ett krig
12. En vänskap som aldrig fanns

ÉCRIT PAR : ERIC ÇATIRE

Publié le février 2, 2017, dans Punk, Punk Mélodique, Punk Rock, Trallpunk, et marqué , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :