(Entrevue) Dey Bouchard et l’expérience au seing de Mosh’N’Roll


  • DEY BOUCHARD

  • [MOSHN’N’ROLL PROD]
  • VILLE: MONTRÉAL // PAYS: CANADA

Petite entrevue avec l’unique Dey Bouchard, l’organisatrice de la production Mosh’N’Roll. Elle nous parle de son expérience et de la scène. Merci pour le temps accorder Dey, c’est apprécier!

1- Comment Mosh’N’Roll en est-il venu à organiser des spectacles?

– Bien honnêtement, je ne pourrais répondre à cette question, car lorsque je suis arrivé, ce projet existait déjà avec d’autres membres.

2- Qu’est-ce qui vous plaît dans le fait d’organiser des concerts?

– Ce qui me plaît vraiment en organisant des concerts? J’ai trop de réponses pour cette question! En premier lieu, faire découvrir des bands locaux, faire vivre la scène locale et undergound. Permettre également à des groupes, autant peu connus que connus à se faire connaître d’avantage.

3- Combien de gens travaillent dans Mosh’N’roll?

– Au tout début , lorsque je suis rentrée dans l’aventure, il y avait Frédéric Tremblay (Rude Mekanicals), moi et Benoit Tessier (producteur). Benoit a engagé Fred, et Fred est venu me voir en me disant : « Je ne peux faire ce projet sans toi. » C’était ma première chance de me lancer dans une aventure que j’ai toujours voulu faire partie (comme un rêve d’enfant). Environ six mois plus tard, Fred me laissait le bébé dans les mains en ayant totale confiance en moi et en sachant très bien que j’allais relever le défi haut la main.

4- Avant, vous étiez au St-Maurice et maintenant à l’Exit Bar, comment s’est passée la transition entre les deux endroits, qui sont quand même dans des villes à l’opposé?

– Au St-Maurice, je m’occupais d’organiser des spectacles une fois par mois les mardis. À l’Exit (lien FB ici), c’est une fois par semaine. Je ne vous cacherais rien en vous disant que c’est beaucoup plus de travail, mais c’est énormément plus de bonheur. En plus de rendre les musiciens heureux de jouer dans une nouvelle salle, je leur donne de nouveaux fans!

5- Que répondez-vous au gens qui disent qu’il y a beaucoup trop de spectacles au Québec, et donc pas assez de gens pour remplir les spectacles à pleine capacité?

– Il y a effectivement beaucoup de spectacles, surtout à Montréal. C’est pas toujours facile de remplir sa salle. C’est très dur d’avoir le juste milieux de la chose. Je crois également que les vrais mordus de musique et les vrais fans se déplacent pour leurs groupes favoris peu importe la salle, peu importe le bookeur.

6- Trouvez-vous qu’il y a trop de gens qui s’improvisent bookeur dans la scène?

– Oui et non , mais chacun a ses forces et ses faiblesses. Et, surtout, chacun a sa place tout dépendamment deleur genre de booking. D’après moi, l’expérience s’acquière avec le temps, et la passion est la meilleure qualité pour aller loin dans ce métier.

7- Avez-vous déjà eu de mauvaise expérience avec un bar ou un groupe pendant l’un de vos spectacles depuis le début?

– Chaque bar et chaque artiste a sont art, il faut savoir comment dealer avec eux. C’est du cas par cas. Je ne me rappelle pas de mauvaise expérience, car mon but en tant que bookeuse est de faire de ma soirée une soirée inoubliable autant pour les musiciens que pour les clients/spectateurs. Sauf la fois que j’ai booker Vas y Line, quelle mauvaise idée!

8- Racontez-moi l’un de vos meilleurs spectacles organisés à vie avec Mosh’N’Roll.

– Avoir Lofofora à Repentigny, un mardi et The Creepshow… Mais, je vous dirais, mon dernier show que j’ai booké à 90 % moi-même : Lucien Francoeur avec Aut’chose (Avec Vincent Peake de Groovy Aardvark, Michel Langevin de Voivod, Joe Evil de Grimskunk et Alex Crow, qui a joué avec Xavier Caféine.) On s’entend pour dire que c’est de la grosse pointure. J’aurais pas imaginé être là v’là deux ans. Cela m’amène à avoir de plus gros défis….

9- Qu’est-ce qui s’en vient prochainement au menu pour Mosh’N’Roll?

– Il y a plein de surprises à venir, sauf que la relève aussi est une priorité pour moi ainsi que la scène locale.

10- Pour les groupes qui voudraient vous contacter, offrez-vous l’opportunité à tous les groupes de tout les styles?

– Certainement, je suis ouverte à tous les styles. Pour tous les gens désirant suivre mes concerts, ou même proposer son band, vous pouvez m’ajouter par Facebook, et il me fera plaisir du vous trouver une date disponible!

11- Le mots de la fin t’appartient.

– Je voudrait sincèrement remercier Fred Tremblay (Rude Mekanical) et Benoit Tessier de m’avoir laissé ma chance. Peu importe ce que vous faites dans la vie, l’important est de croire en vos rêves et SURTOUT de croire en vous!

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le septembre 14, 2015, dans Organisation (Booking), Punk, Punk Rock, Rock, Ska, et marqué , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 2 commentaires.

  1. Bravo Audrey pa !

    J’aime

  2. Audrey est une passionnée et cela se réflete dans ce travail .. C est une personne authentique et bienvenu à ceux qui lui font confiance!!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :