(Chronique) Hate It Too, un son qui prêche l’excellence!


  • HATE IT TOO

  • PURPLE MOUNTAIN
  • [LESS TALK MORE RECORDS]
  • Année: 2015 // Genre: SkatePunk Mélodique

  • / / / /

Je ne le cacherai pas, ça fait un maudit bout’ que je n’ai pas eu un gros coup de cœur aussi rapidement pour un album québécois. Honnêtement, ça remonte à l’album Nervous Wreck de Dutch Nuggets. Quand ce disque là était sorti de nul part, ça m’avait scié en deux, même en quatre, sans exagération. Et il était grandement temps que quelque chose m’accroche par le collet pour me montrer qu’il y a encore des bombes locales.

Je t’arrête tout de suite dans tes pensées : sache que je ne suis pas en train de dire qu’au Québec il ne s’est pas fait d’excellent albums depuis 2012. Non, il y a plein de talent au Québec, mais pas grand chose était sorti du lot, à mon avis, avant Purple Mountain de Hate It Too!

Bien sûr, ce n’était pas une découverte pour moi, j’avais a priori connu le groupe avec leur EP It’s About Time dans le temps où il n’était pas piqué des vers lui non plus. Malgré son charme musical, ses mélodise considérablement convaincantes, le niveau musical n’a foutrement rien à voir avec le nouvel album. Parce que, attache ta tuque, les p’tits gars de Québec sont passés de la Ligue Hockey Junior Majeur du Québec aux grandes ligues sans même passer par les clubs école, sans farce! Disons que sans dénigrer l’ancien bassiste, le changement au quatre cordes pèse lourdement dans la balance.

Et tu vas dire comme moi dès la première écoute, la basse qui claque en puissance, qui prend toute la place, rapide, distincte, mélodique, achevée et très complète. Ça fait une maudite différence, wow! Mais où était-il donc caché depuis tout ce temps, le nouveau bassiste du groupe Hate It Too? Et bien d’après mes sources, cette perle de musicien ayant pour nom Stéphane Simard, aurait fait ses classe comme guitariste au sein de groupes métal québécois : The Aftermath (death métal/grind) et Deviant Process (death métal progressif). Ce qui à mon avis explique très bien la puissance incomparable de sa dextérité à manipuler si bien les quatre cordes de façon à nous jeter par terre. J’en suis estomaqué à chaque écoute!

Twelve’s the New Eight, premier extrait qui se dessine comme la pointe de l’iceberg ou mieux, l’ombrage du volcan enfoui sous terre, du titre émanent quelques riffs fumants, quelques petites débordées de riffs de basse, un petit drum bien inséré, du maudit bon skatepunk, mais rien de fantaisie. On nous laisse mijoter pour la suite qui explosera finalement dès la quatrième pièce, Dead Again. Les gars ont du forger leur son pointilleux, travailler d’arrache-pied avec, tu le ressens sans exception. Eviction Notice fait bien sa marque, elle a également un cachet admirable, de solides mélodies de guitares catapultées à droite, à gauche, des tons rapides, des emportées de basse éclatantes, de la vraie valeur durable.

Les deux pièces Boats et Anchors sont deux coups de cœur. En premier lieu, Boats, qui nous caresse mélodiquement les conduits auditifs, pareil comme si tu te préparais à aller faire du bateau tranquillement en te laissant bercer par les vagues, c’est du bonbon habilement donné, chaque aspect de leur son prêche l’excellence. Après avoir levé l’encre, rendu plus loin du bord dans les petites vagues, la pièce Anchors embarque avec son agressivité vicieuse, ouvre les valves. C’est de la pure technicité soigneusement calculée et sans retenue. Une pièce à la A Wilhelm Scream; et ce n’est pas la seule. The Leap aussi a cette tendance hardcore, skatepunk mélodique pleine de consistance.

Niveau texte, rien de grossier, de l’intelligence du début à la fin. Une belle plume. C’est plus que satisfaisant. Le chant est dans les standards, bien élégant, très élancé, surtout très clair, rien qui va gâcher ton moment.

L’album est paru il y a pas si longtemps entre autres sur Less Talk About Records et vaut vraiment l’achat sans équivoque. Si tu avas à miser sur un seul disque, c’est celui-ci.

1. Twelve’s the New Eight
2. Be Sharps
3. Empty Your Bottles
4. Dead Again
5. Eviction Notice
6. Boats
7. Anchors
8. Main St.
9. Purple Mountains
10. The Leap

ÉCRIT PAR : DESLO

Publié le septembre 9, 2015, dans Punk, Punk Rock, Punk Technique, Skate Punk Mélodique, Skate Punk Technique, Skatepunk, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :