(Entrevue) Carl Bouchard, l’homme aux multiples projets


  • CARL BOUCHARD

  • [NORTHERN SOUND RECORDS]
  • VILLE: MONTRÉAL// PAYS: CANADA

  • /

Peu nombreux sont les gens dans le hardcore québecois qui peuvent se vanter d’avoir accompli autant que lui. Il a fait et fait toujours partie de plusieurs groupes cultes de la scène. A Perfect Murder, Final Word ou A Death For Every Sin, ça vous dit quelque chose? Si oui, alors vous devez savoir qu’il s’agit de Carl Bouchard dont je parle. Plusieurs tournées, plusieurs groupes, une bonne expérience, on peut dire que c’est un des personnages du hardcore d’ici qui en a le plus à raconter. J’ai eu le privilège de jaser un peu avec lui de sont parcours remarquable, de sa vie et de ses différents projets.

1- Salut, Carl! On va commencer le tout avec une petite histoire rapide de ta vie de musicien. Parle-nous de tes débuts, d’où viens-tu et comment a commencé ton aventure avec la musique?

-Salut, Rick. Par où commencer? Lorsque j’avais 10 ans je voulais jouer du drum. C’est ce qui m’a interpellé le plus au début. Une fois rendu sur place et que mon père m’a entendu semi-jouer, il m’a fortement suggéré de choisir un autre instrument, haha. C’est alors que j’ai choisi la guitare. C’est ma grand-mère en fait qui m’a acheté ma première guitare. La première chose que j’ai faite en arrivant chez moi, j’ai déballé le dit produit et j’ai écrit ma première chanson, haha. Du moins, deux trois notes (et non pas des accords) qui semblaient avoir du sens une jouée après l’autre. J’ai eu trois cours de guitare puis je me suis ensuite débrouillé seul jusqu’à ce que le band (APM) enregistre Unbroken. J’ai alors pris, encore là, deux trois cours pour apprendre des licks pour des solos, étant donné que je tombais lead guitare dans le groupe vu le départ de Sébastien.

J’ai eu un band punk rock en secondaire un et deux avec justement Luc de APM au chant, que l’on a mis dehors peu de temps après, haha. Le band s’appelait 12th Unity. Aucune idée pourquoi. C’était un mix Millencolin/Satanic Surfers… Très Burning Heart Records !!!

Ensuite, j’ai formé mon premier band hardcore qui s’appelait Thrust. Première fois que je jouais drop tuning. Le band a joué un peu dans les environs, mais n’a pas vraiment duré longtemps. Bons souvenirs quand même.

Ensuite sont venus les prédécesseurs de A Perfect Murder. En ordre, si je me rappelle bien : Eye For An Eye qui est devenu Holding Strong qui est devenu Downfall Of Man pour ensuite être A PERFECT MURDER. Tout les noms de bands mentionnés ci-dessus étaient avec Frank (APM) au chant, Kevin (APM) à la guitare, moi-même, Jonathan Beaudry (premier APM drummer) puis les bassistes je me rappelle plus vraiment, mis à part une mention d’honneur à Ballou Guilbeault (Downfall Of Man, Mi amore, Fifth Hour Hero, Hashed Out) qui faisait du pouce pour venir jammer à Drummond de Québec… Le gars voulait, haha.

Puis à peu près dans le même temps que Downfall jouait, je suis entré dans A Death For Every Sin qui est devenu Final Word. The rest is History.

2- Tu as fait partie au fil des années de plusieurs groupes importants de la scène hardcore Québecoise, est-ce que c’est quelque chose dont tu te rends compte? Est-ce que ça fait une différence dans ta vie?

– C’est vraiment délicat de répondre à cette question. Parce que, par écrit, ça pourrait paraître cocky peut-être. La seule chose que je vais dire à ce sujet, c’est que ce soit ADFES/FW, ou bien APM/MODERN CRIMES, nous étions cinq gars qui essayaient d’écrire les meilleurs tounes possible avec le talent, l’expérience ou le peu d’expérience que nous avions. Les choses ont bien tournées et j’en suis très content et reconnaissant de tout ce qu’on a vécu et accompli.

3- Je suis curieux, quand tu a pris part au Heartfest avec Final Word pour la première fois, est-ce que tu t’attendais à ce type d’accueil?

– Une autre question que je pourrais élaborer en profondeur mais je vais essayer d’être bref, hehe. Je crois qu’on savait que nous allions avoir une bonne réaction mais pas comme ce à quoi on a eu droit. Je veux dire, le band a sorti un seul EP en quoi…12 ans déjà… puis le monde vire Apeshit encore quand on joue. Je comprends pas trop. Vaut mieux pas essayer de comprendre et d’accepter puis de vivre la vibe quand l’occasion se présente quand on monte sur le stage.

4- Avec A Perfect Murder, vous étiez à un moment dans votre carrière signés sur le label Victory records. Dis-nous franchement, comment c’était, et aurais-tu des conseils à donner aux petits nouveaux qui rêvent d’être signés?

D’un point de vue extérieur, c’était vraiment cool. Je veux dire, nous étions tous des fans d’Earth Crisis, Strife, One Life Crew, etc. Donc de pouvoir être sur un label avec des bands avec lesquels t’as grandi, c’était vraiment nice. Mais bon, tout le côté business, c’était merdique. Mais j’embarquerai pas dans ce sujet.

Je crois que les nouveaux bands, avec tous les réseaux sociaux, on plus de facilité à partir en tournée. Mais, ceci dit, ce n’est pas plus facile de vouloir vivre de la musique. Surtout pas dans la scène hardcore. Je dirais : « prenez ça comme un hobby, puis si jamais il y a une chance de tournée, go for it ». Vaut mieux le faire quand tu es capable de le faire que trop tard. Même si tu manges des ramens puis du beurre de peanut à tous les jours mais que tu peux vivre l’expérience de tournée, vas-y !

5- Revenons maintenant au présent, tu fais partie d’un nouveau groupe, No Truce, et cette fois tu es derrière le micro. Parle-moi un peu du groupe et de ce qui nous attend avec lui.

– En fait, No Truce c’est comme tous des chums de vieille date qui se retrouvent dans le même band. C’est easy going, mais assez sérieux pour se botter le cul quand faut faire avancer les choses. J’aime ça chanter. J’ai pas de stock à traîner, hahaha. Puis en même temps, je pratique mes monologues d’humoriste. Donc je fais deux pierres d’un coup. Sans farce, j’adore fronter. C’est une autre game que de jouer de la six cordes c’est sûr. Différent mais aussi plaisant.

On travaille présentement sur un LP de huit chansons qui devrait s’appeler The Hands Of Time. Monsieur Alex Goulet est en train de faire le design, qui est soit dit en passant, mongole! On reprend deux chansons qui étaient sur le demo. Donc en réalité, ce sont six nouvelles chansons.

6- Un autre nouveau projet à toi à aussi vu le jour il y peu, Kiss Of A Shovel, un groupe heavy rock/alt-rock qui t’éloigne un peu de tes racines hardcore, comment c’est d’aller dans un style et une scène différente?

– Je vais t’avouer que tout ce qui concerne l’entourage de la business comme booker des shows, essayer d’avoir du airplay etc., c’est plus compliqué. Mais pour ce qui est de composer des chansons… ça va vraiment bien. Nous sommes six (nous avons ajouté un nouveau membre dans le band… Jérôme Martin) différentes personnes avec un background musical tout aussi différent. Donc la part de tout le monde est très importante puis cela donne une profondeur musicale incroyable.

7- Tu as récemment fondé ton propre label, Northern Sound Records, est-ce que c’est quelque chose à quoi tu pensais depuis longtemps, et qu’est-ce qui t’as motivé à le faire?

– J’avais jamais vraiment pensé à partir un label auparavant. J’y pensais depuis un an, un an et demi environ. Disons que je fais moins de shows qu’auparavant puis je voulais rester impliqué dans la musique d’une façon alors j’ai pensé de partir NSR et d’aider les bands locaux. J’aime vraiment aider les bands le plus que je peux.

8- Tu es straight edge depuis des années, qu’est-ce que ça implique pour toi? Un mot à nous dire là-dessus?

– Cela fait maintenant 17 ans. Le SxE veut dire autant pour moi aujourd’hui que 17 ans auparavant. Le fait d’avoir un contrôle absolue sur ma vie et mes décisions est un aspect important. Alors autant un move positif ou negatif… je suis responsable à 100 % et je n’ai aucune défaite à donner. Je ne suis pas, par contre, dans l’onglet : « Le straight edge a sauvé ma vie ». J’ai toujours détesté l’alcool et la cigarette. J’ai fait quelques drogues dans le passé mais encore là, rien d’extrême. Comme je disais plus tôt, j’ai toujours aimé avoir le contrôle sur moi, alors je crois que c’était juste une avenue prédestinée sans le savoir.

9- Quels sont les groupes qui t’inspirent en ce moment? Est-ce qu’il y a des nouveaux groupes à surveiller?

Si on parle de bands locaux, j’aime bien Harriers pour leur crossover style, Lifespent pour leur heaviness, Ordeal… ils ont un son très hors du commun.. ça fait du bien d’entendre ça. Une petite mention spéciale à Iron Golem… Je les trouves hallucinants. Musicalement, c’est très mélodique, mais un son ultra violent. Les vocals sont incroyables. Vraiment j’adore ce band. Il y a beaucoup d’autres bands que je pourrais nommer, ce qui veut dire qu’on pourrait en parler pendant des heures, hehe.

Sinon en ce moment j’aime bien, Twitching Tongues, Turnstile, The Beautiful Ones. Si on parle strictement hardcore.

10- Finalement, je te remercie beaucoup d’avoir pris du temps sur ton horaire chargé pour jaser un peu avec moi, je te laisse le mot de la fin.

J’apprécie l’intérêt de faire ça avec moi. J’incite les bands à consulter la page facebook de Northern Sound Records ou le site web pour soit envoyer leur demo ou nous contacter pour peu importe la raison. Puis si vous cherchez aussi un endroit pour faire votre marchandise, jeter un coup d’oeil sur la page facebook de Sérigraphie Authentic. Merci Beaucoup.

Voici les liens pour en savoir plus sur les projets musical de Carl:

Kiss of a Shovel: https://www.facebook.com/kissofashovel
A Perfect Murder: https://www.facebook.com/apmxhc
No Truce: https://www.facebook.com/notrucehc

ÉCRIT PAR : FULLMETAL RICHARD

Publié le septembre 8, 2015, dans Hardcore, Hardcore Crossover, Hardcore D-Beat, Hardcore Métal, Hardcore Thrash, Métal, Metalcore, Punk, Skatepunk, Thrash Métal, et marqué , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :