(Chronique) Adverse96, Une bonne note d’engagement Belge


  • ADVERSE96

  • LAST STOP BEFORE TERMINUS (EP)
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2015 // Genre: Punk Hardcore

  • /

Adverse96 est un nouveau groupe formé depuis un peu moins d’un an, mais dont les membres comptent malgré tout de nombreuses années d’expérience. Le band est composé du chanteur et guitariste Laurent De Zutter, de la batterie et chœurs vocals Antoine Landrin, de Philip Hustinx, guitariste et de Sambo Chhun à la basse.

Le groupe vient de Liège, la « Cité ardente » de la Belgique, et le nom du groupe provient de l’adversité à laquelle nous avons souvent tous à faire face et ce de façon quotidienne. Pour les membres du groupe plus particulièrement, le nom fait aussi référence au contraste entre ce qu’ils étaient en 1996 comme adolescents versus ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

Les gars ont tous autour de la trentaine, ont des familles, d’autres emplois et jouent de la musique pour le « fun » que ça leur procure. Ceci leur permet en plus d’aller chercher une sécurité supplémentaire dont ils ont besoin car ils ont dû faire beaucoup de sacrifices, à cause de la société et de la façon incongrue dont fonctionne le système.

Lorsqu’on m’a fait parvenir le clip du premier extrait du EP, Ghosts From The Past, j’ai tout de suite accroché sur le mixe entre l’intensité que présente la chanson et la mélodie de la musique. Chanson très complète à mon avis et qui, après plusieurs écoutes, demeure ma préférée sur l’album.

Pour la deuxième pièce, nous tombons sur un sujet beaucoup plus complexe et qui fait référence à la situation politique en Belgique. La Belgique possède un des systèmes politiques les plus compliqué sur la planète. Sans entrer dans tous les détails, voici tout de même la portion historique de l’article. Tout d’abord, la situation est un peu comparable à ce qui se passe au Québec entre anglophones et francophones, sauf que là-bas c’est plutôt entre flamands (néerlandophones) et wallons (francophones).

https://www.youtube.com/watch?v=REk_z3BGfn4

Le parti politique mentionné dans la chanson The Die Is Cast, le NVA pour New Flemish Alliance ou plutôt « Nieuwe Vlaamse Alliantie », est composé de leaders flamands ouvertement anti-wallons, séparatistes, de droite, anti-royalistes, souhaitant la séparation du pays, ce qui ne fait qu’augmenter les tensions au sein de la nation. Cette chanson est en fait un exutoire pour dénoncer cette situation.

Sans être une mauvaise chanson, je crois que Addictions est la pièce la plus faible de l’album, car je la trouve un peu répétitive autant musicalement qu’au niveau des paroles. Par contre, avec la pièce Mind Your Own Business, nous revenons rapidement sur le bon chemin, et ce jusqu’à la fin du EP. Probablement la pièce la plus calme de l’album, mais encore avec une touche d’intensité dans la voix de Laurent et un bon sujet, ce qui nous donne un résultat très intéressant.

“IS IT SO HARD TO ASSIMILATE, ACCEPTING MY WAY TO OPERATE, DON’T BE AFRAID IT CAN’T GET ANY WORSE, I CAN SAVE MYSELF, I DIDN’T ASK FOR A NURSE.”

L’album finit vraiment sur une bonne note avec deux chansons qui ont des textes très d’actualité. Under Oath nous parle de l’ère technologique, avec tous les côtés plus nocifs qui peuvent survenir avec cet anonymat que procurent entre autres les réseaux sociaux. Les trois dernières minutes sont purement hardcore mélodique et la chanson risque fortement d’aller rejoindre justement les gens fin vingtaine, début trentaine, du moins, j’en connais au moins un qui s’est senti interpellé. Tel que mentionné en début de texte, Class of 96 parle de la différence, ou de l’évolution, entre ce que les membres du groupe pouvaient être en 1996 versus en 2015.

Très bon album en soit, rien de compliqué, rien d’exceptionnel, mais très efficace. L’intérêt est présent dès les premières secondes et l’album termine en force également, donc si vous souhaitez découvrir et encourager un nouveau band je vous conseille d’ouvrir vos oreilles pour Adverse96 et le EP, Last Stop Before Terminus.

1. Ghosts From The Past
2. The Die Is Cast
3. Addictions
4. Mind Your Own Business
5. Under Oath
6. Class Of 96

ÉCRIT PAR : MARC-ANDRÉ LABELLE

Publié le août 26, 2015, dans Punk, Punk Hardcore, Punk Rock, et marqué , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :