(Entrevue) Thierry Lord chanteur du groupe Lifespent!


  • THIERRY LORD

  • [NOTHERN SOUND RECORDS]
  • VILLE: MONTRÉAL // PAYS: CANADA

  • /

Décidément, la vie est remplie de surprises. Il y a encore peu de temps, si on m’avait dit que je me retrouverais un jour à écrire des articles, j’aurais probablement ri de vous et argumenté que je n’avais absolument rien à raconter. Mais bon, le temps passe, on grandit, et avec l’âge vient la sagesse (ahah!). Sans blagues, je suis encore jeune, mais j’ai eu la chance aux travers de mes bands, de me forger une expérience et un cercle d’amis assez intéressant pour que ça vaille la peine, je crois, de le partager avec les autres.

Après tout, le partage est pas mal au cœur de toutes ces contre-cultures qui font partie intégrale de nos vies. Mais bon, bref, assez pour ma petite introduction personnelle, passons maintenant au programme principal, car j’ai eu la chance de m’entretenir avec le chanteur de la formation Lifespent, Thierry Lord.

Fondé en 2012 à Montréal, Lifespent est un groupe de hardcore métallique qui dégaine un hardcore lourd à saveur old school death metal, à ses heures. Ils nous ont d’abord offert une excellente démo qui à pris d’assaut la scène hardcore Montréalaise et en a franchement surpris plus d’un par sa qualité. Vient ensuite un tout aussi bon split avec la formation Gatinoise Spaz Out, et finalement, le groupe vient tout juste de nous laisser tomber une bombe sur la tête avec leur premier EP Troubled Times, qui est d’ailleurs le premier release du nouveau label Northern Sound Records.

1- Lorsque vous avez fondé Lifespent, quelles étaient vos ambitions?

-Au début, Lifespent c’était vraiment juste du niaisage dans un jam space avec des chums qui ne savaient pas jouer (sauf Bine) de leurs instruments, y compris moi qui n’avait jamais fait de vocals. Je ne pensais vraiment pas faire quelque chose de bon avec ça avant l’arrivée de Tom et Chris dans le band. À la base, le band était juste pour le fun (je n’aurais jamais pensé faire un 7", disons!) mais avec le temps, je pense que nos ambitions ont changé quand on a réalisé qu’on pouvait faire de quoi de pas pire avec ça. Je ne sais pas ce que mes chums dans le band veulent faire, mais une chose est sûre, c’est que nous allons toujours rester un band local et faire de la musique qu’on aime. Dans mon cas, j’aimerais vraiment que Lifespent reste local mais ait un impact important dans l’historique montréalais du hardcore, un peu comme Final Word/ADFES, Foreground, Ire et plus récemment Plus Minus et Enforcers; qu’on s’en rappelle dans 10-20 ans. Y’a encore pas mal de chemin à faire encore, mais c’est faisable, je crois!

2- Quelles sont tes influences musicales personnelles et d’où tiens-tu ton vocal? Je me trompe, ou on a droit à de jolies influences death métal?

-Mes influences au niveau des paroles proviennent (et sont même parfois FORTEMENT inspirées, mais je considère plus ça comme un tribute que du vol) de bands comme Blacklisted, Death, Beneath The Massacre, Foundation, Buried Alive, Unbroken, Kickback (le vieux), Throwdown, The Unseen, Naysayer et plus récemment Weekend Nachos et Jungle Rot. Fait rigolo: j’ai déjà pluggé directement et indirectement des paroles de Ice-T, King Tee, Mobb Deep, DJ Quik, Spice 1 et d’autres rappers des années 80-90 (musique que j’écoute maintenant plus souvent que n’importe quoi d’autre!). Pour les vocals, j’ai cover énormément de Foundation/Frustration(IR) à mes débuts alors ça paraît pas mal sur le démo. Avec le temps, j’ai réalisé que c’était beaucoup plus facile pour moi d’aller chercher des mid/lows, je pouvais faire pas mal plus de tracks sans m’épuiser comme ça. Alors, plus récemment, je m’inspire de vocals death metal comme ceux de Beneath The Massacre et Jungle Rot que je tente de crossover avec des vocals de « bandits » plus typiquement hardcore moderne comme ceux de Naysayer/Criminal Instinct/King Nine. C’est beaucoup plus naturel pour moi de faire ça maintenant.

3- As-tu des ambitions ou des projets/rêves que tu aimerais réaliser avec Lifespent, ou même personnellement?

-Théoriquement, mon rêve d’ado d’avoir un band pis jouer sur un stage devant du monde qui s’énervent est déjà réalisé, donc tout ce qui vient après comme enregistrer du matériel et avoir un disque c’est déjà quelque chose que je n’aurais jamais pensé qui arriverait dans ma vie et ça me rend très heureux et fier. Si Lifespent peut continuer pendant encore un bout à sortir du matériel et jouer des shows devant des gens qui aiment ce qu’on fait, c’est parfait pour moi comme projet! Sinon, si un jour j’ai le temps, j’aimerais me partir un projet solo de musique electro/ambiante à la Boards of Canada/Tycho/Aphex Twins. Sur le plan personnel, je suis toujours en remise en question sur mes projets mais pour l’instant je travaille sur mon backup a.k.a plan B, a.k.a aller me chercher un diplôme universitaire. Le plan A va toujours rester d’avoir ma propre business, que ce soit dans le domaine des arts ou un autre domaine qui m’intéresse comme l’informatique/web.

4- Parles-moi de Troubled Times; de quoi parles-tu sur l’album?

-Troubled Times est un peu une suite logique de notre vieux matériel au niveau des paroles. Le titre de l’album provient du fait que je pense qu’en occident nous vivons dans un confort inégalé dans l’histoire de l’humanité et que malgré tout, les inégalités se creusent, les guerres pour l’argent continuent et les actes de violence (tout types confondus) se perpétuent plus que jamais. Je trouve qu’en occident tout semble faux, que nous n’avons plus de politiciens inspirés, que nous n’avons plus de respect, que nous n’avons plus d’unité, que nous nous déshumanisons tranquillement, mais sûrement. Alors, je trouve que nous vivons dans une époque troublée, confuse et contradictoire. Bref, c’est un mélange de tracks parlant de ma vie personnelle et de tracks décrivant ma vision sociopolitique des choses de notre époque. En résumé, track par track: Twenty-Four est à propos de n’avoir toujours pas trouvé un sens à ma vie et de ne pas avoir de combat personnel ni de vraies passions (c’est un peu la suite de Twist The Knife), Modern Age Vigilance est à propos des keyboards warriors et de comment l’internet déshumanise les interractions entre nous, en plus de nous transformer en juge, juré et éxécuteur tout en accentuant notre incapacité de se mettre à la place des autres. The Cave est une chanson à propos des médias (maintenant aussi présents sur le web en 2015, que je trouve de plus en plus pollué) qui sont tout simplement des outils de propagandes et qui ne cadrent seulement qu’une partie de la réalité (le titre est inspiré de l’histoire « Plato’s Cave »). Troubled Times est principalement à propos de ce que j’ai expliqué pour le titre de l’album, bref c’est à propos de la déshumanisation qui s’accentue avec le temps et en vieillissant dans l’époque que nous vivons. Break Your Chains est la seule chanson quasi-positive que j’ai écrite (inspirée par Hatebreed) qui tout simplement dicte qu’il est possible de se sortir de cette apathie/indifférence qui nous ronge tous à différents degrés en 2015 face aux injustices causées par les pouvoirs en place. Pour plus de détails, le bandcamp de Lifespent a une description complète de chacune des chansons avec les paroles.

5- Tu es l’artiste photographe derrière la pochette et les photos de Lifespent. Tu fais un travail remarquable, je dois le souligner. D’où te vient ce talent? As-tu de l’expérience dans le domaine?

-Merci, j’apprécie énormément! Le talent, j’imagine qu’il doit venir de mon père qui est sculpteur! Non, pour vrai j’ai étudié en photographie à Dawson pendant 3 ans et j’ai brièvement runné une business pendant environ un an dans le domaine. Ça fait environ depuis 6 ans que je shoot des bands et que je fais quelques vidéoclips et je l’ai toujours fait par plaisir avant tout, parce que la business de la photographie ne m’intéresse plus autant qu’avant. Malgré tout, la photographie m’a permis de rencontrer des gens comme ma blonde et une grande partie de mes amis, alors ça va toujours rester important pour moi et je vais toujours continuer d’en faire pour le plaisir. Pour les gens intéressés, vous pouvez consulter mon travail sur www.thierrylord.com.

6- Troubled Times est le premier disque à sortir sur l’étiquette Northern Sound Records; Comment on se sent d’être ceux qui en quelque sorte brise la glace?

-C’est un véritable honneur que Carl Bouchard nous a accordé en acceptant de sortir notre matériel sur un 7"! Surtout parce que quand nous avons enregistré avec lui il avait pas l’air tant down avec notre matériel, mais on a dû le charmer pareil! Nous sommes tous fier d’être les premiers sur NSR et espérons qu’éventuellement notre prochain matériel sortira encore sur le label puisque nous sommes très contents et reconnaissants de faire affaire avec Carl, qui est un personnage important dans le hardcore au Québec.

7- Quelle est la suite des choses pour Lifespent et toi? Des choses de prévues?

-Le Heart Fest est premier sur la liste! Nous sommes contents de faire partie du plus grand festival de hardcore au Canada! Après ça, on prévoit continuer à faire quelques shows par-ci, par-là, essayer de faire des tours de fins de semaines avec nos chums dans d’autres bands. Pour ce qui est du matériel, nous avons déjà autour de 5 nouvelles tracks et prévoyons en faire plus encore pour un split 12" LP avec nos chums (et littéralement la moitié de Lifespent ahah) dans Harriers. Ça va nous donner environ 20 minutes chaque bords, soit environ 7-8 tracks pour Lifespent étant donné que nos nouvelles sont courtes et rapides. Nous prenons un virage beaucoup plus aggressif avec des influences provenant de genres comme le death metal, grindcore, powerviolence et de bands comme Weekend Nachos, Bolt Thrower, Jungle Rot, etc. Les paroles seront plus axées sur la guerre, la fin du monde et sur les enjeux sociopolitiques nous concernant, tout en ajoutant une petite dose de vie personnelle là-dedans. Bref, nous avons très hâte de sortir ça!

8- Quels sont selon toi les groupes à surveiller en ce moment, ici et dans le reste du monde?

-Pour être honnête, je ne suis plus trop l’actualité musicale (je suis plus un gars qui aime découvrir des classiques qu’explorer de nouveaux genres musicaux). Mais voici quelques artistes que j’ai pu apprécié recemment au niveau local et international: Nuke (nouveau LP en 2016!), Kosovo (mon band préféré au Québec en dehors de MTL), Tangled (que j’ai bien apprécié lors de leurs premiers shows), Iron Golem (les riffs à Frankie), Blistered (prochaine sensation US, je suis déjà fan depuis leur premier EP), Criminal Instinct (j’imagine qu’ils vont sortir de quoi bientôt!), Broken Teeth (band vraiment épais des U.K) pis sinon pour vrai, je suis vraiment ignorant des nouveautés mais je vais toujours rester on the lookout dans mon coeur pour Plus Minus parce que c’est le meilleur band hardcore à Montréal, même si y jouent jamais!

9- Mon cher ami je te remercie beaucoup d’avoir accepté de répondre à mes questions, je te laisse le mot de la fin.

-Merci à toi! Je ne suis pas super bon avec les discours et les mots mais j’encourage fortement les gens à supporter (juste une simple présence à un show c’est déjà super apprécié) leur scène locale parce que c’est toujours là les meilleurs shows, pis toujours là qu’on se fait des bons chums! Assez générique, mais pour vrai, les gens qui écoutent du hardcore et ne vont pas aux shows locaux manquent quelque chose, pis si ces gens là ont peur d’y aller ou qu’ils sont gênés ou n’aiment pas les gens qui y vont déjà, bah venez pour la musique et soyez pas gênés d’aller vers les gens pareil (je vous jure qu’il n’y a personne de méchant, ou presque). Restez vous-même et les gens vont respecter ça plus que si vous faites juste suivre pis être la pour être trendy ou pour faire aller sa grande yeule. Peace!

ÉCRIT PAR : FULLMETAL RICHARD

Publié le août 25, 2015, dans Death Métal, Hardcore, Hardcore Crossover, Hardcore Métal, Hardcore Thrash, Metalcore, Thrash Métal, et marqué , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :