(Revue) Antillectual et une panoplie de groupes ont allumé Rouyn-Noranda!

null

Je deviens redondant avec ça, mais maudit que la vie prend bien soin de moi… Pourquoi je cite cela? Tout simplement parce que j’ai vécu de beaux moments émotifs et mémorables qui resteront gravés à jamais à l’intérieur de mon encéphale. Le weekend du 14 et 15 août dernier, j’ai eu l’opportunité de couvrir la toute première édition de Punk Rock Ton Weekend au Cabaret de la dernière chance, à Rouyn-Noranda.

Antoine Denis est le pilote de KeepHope Productions et il nous réservait une fin de semaine d’aliénée avec des orchestres comme Antillectual, Fortune Cookie Club, Head Down, Dayglo Abortions, Les Sprates, La Gachette, Les Sociapathes, Chadbourne & Frères, Noé Talbot, Jester Disaster, Za et Hands Solo.

Le vendredi, je suis arrivé sur le tard puisque j’ai eu une journée de cinglé au boulot, je suis donc passé en dessous de la table pour le 5 à 7. Je me suis édifié dans le coin de la « merch » afin de jaser de choses primordiales avec mon ami David Lavictoire (ex-Copperfield)… Au final, après cette discussion fortement captivante, et après avoir zieuté Chadbourne & Frères, Head Down frôlait le plancher de « danse ». C’est à ce moment que j’ai rejoint mon coin fétiche afin de contempler ce groupe pop-punk/easycore de Timmins (Ontario) que j’adore. Une performance ahurissante du trio, qui parfois, me fessait penser à A Day To Remember avec leurs échappées post-hardcore et un batteur de peau très « quick ».

HEAD DOWN :

Après une performance affable des Ontariens, les Québécois, Fortune Cookie Club, conduit par le « beau » et célibataire Noé Talbot, ont pressé les planches. Fortune, pour moi, c’est comme du bonbon pour les pupilles gustatives. C’est tellement succulent, que tu ne veux plus que ça s’arrête. Le troupeau a été à la hauteur de leur réputation en exposant un « set » extrêmement bien garni voyageant de l’album L’Histoire c’est maintenant à l’album L’Autre. Les yeux des quatre gamins brillaient intensément tellement ils étaient ravis de se déhancher à Rouyn-Noranda.

FORTUNE COOKIE CLUB :

Afin de bien couronner cette soirée solennelle, ça prenait un groupe d’un calibre élite comme Antillectual. Les adeptes de la scène abitibienne s’impatientaient de contempler l’orchestre des Pays-Bas au sein de leur région. Ces adeptes, comme je les surnomme, salivaient tellement le trio était précis et sans faille. De toute évidence, nous pouvions humer leur influence principale : Propagandhi. Les cordes vocales de Willem étaient parfaitement ajustées pour une soirée punk comme celle-là. Sans omettre qu’il maîtrisait sa guitare « sur la coche ». Le bassiste, Toon, était tout simplement mongol (positivement). Un magicien qui a fait bourdonner sa « bass » tout en s’occupant des voix criardes. Riekus, lui, a tabassé ses peaux à en faire bourdonner le plancher. Antillectual, en un mot : phénoménal. Ah oui! Merci pour vos mots en français, la foule a grandement apprécié!

ANTILLECTUAL :

Après un vendredi stupéfiant, on démarrait le samedi avec un « surprise party » que ma voisine et grande amie a organisé (avec un peu de mon support) pour le 30e de son conjoint, et mon grand camarade, David. Cette petite parenthèse est simplement pour souligner l’énorme amabilité des boys de Fortune Cookie Club et Antillectual qui sont venus offrir une prestation cadeau en plein dans nos cours. Comme nous disons par chez nous : « Ce sont des vrais! »

À cause de ce bref interlude, j’ai frôlé le Cab vers 21 heures (samedi)… ce qui m’a fait louper la performance des Sociopathes. Ce n’est peut-être pas ma tasse de thé, mais observer ce groupe street punk d’Amos et leurs fidèles qui « trashent » en malade me fait toujours sourire!

Cela dit, j’étais poil à l’heure afin d’apercevoir les pionniers de La Gachette s’aménager sur la scène. Le frontman de La Gachette, Erik, est une brute sur un plateau et il a d’excellentes aptitudes afin de bien manager son public. Les Montréalais ont propulsé des succès comme 1949, en plus de proposer des pièces du dernier opus. Encore une fois, La Gachette m’a charmé lors d’une prestation abitibienne!

LA GACHETTE :

Mine de rien, Les Sprates ont rassemblé un éventail de vieux et vieilles fidèles trentenaires qui les écoutaient alors qu’ils étaient adolescents. Les Sprates sont des boys d’Évain, un village à 4 minutes de Rouyn-Noranda, guidés par Jean-François Gibson et Sébastien Tessier depuis des lunes. Les spectacles et les nouveaux produits sont choses du passé, mais une présentation de leur punk garage humoristique était de mise pour cet événement du Punk Rock Ton Weekend!

LES SPRATES AUCUN SITE

Un samedi street, ça ne peut pas s’achever sans DaygloDayglo Abortions roule depuis 1979 et le fondateur, celui qui porte toujours des Converse, qui arbore toujours une coupe mohawk (non peigné), qui a près de 60 ans et qui a des traits très similaires à ceux de Bryan Adams (copyright : David Lavictoire)en plus fripé, présente encore quelque chose de très séduisant. Au fait, ce qui m’a séduit le plus c’est le tapeur de peau qui est complètement aveugle depuis la naissance. Sans être un admirateur inconditionnel de Dayglo, je dois avouer que j’ai grandement apprécié leur prouesse offerte afin de bien couronner ce weekend grandiose!

DAYGLO ABORTIONS :

Je dois désormais conclure et je le ferai en remerciant Antoine et son équipe, KeepHope, le Cabaret de la dernière chance, les adeptes présents à ce festival, les bénévoles, et surtout, les orchestres qui se sont présentés à Rouyn-Noranda dans des dispositions phénoménales!

Antoine, nous attendons impatiemment la 2e édition!

Jeff Drouin

Publié le août 19, 2015, dans Acoustique Rock, Événement, Easycore, Festival, Pop Punk, Pop Rock, Punk, Punk Francophone, Punk Hardcore, Punk Mélodique, Punk Rock, Rock, Rock Francophone, Rock Garage, Skate Punk Mélodique, Skatepunk, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :