(Revue) Punk-O-Rama, deuxième soirée – 1er août


Ma deuxième soirée du Punk-O-Rama Fest a commencé par une course de ma job vers le TRH-Bar pour ne rien manquer du dernier spectacle d’Exploring Dora. Leurs spectacles ont toujours su faire lever le party et bien que le public déjà nombreux ait eu besoin de quelques chansons pour s’activer, on peut leur dire mission accomplie. Le ska-core d’Exploring Dora nous quitte malheureusement sans même nous laisser un E.P., mais on peut toujours regarder le clip de l’excellente Pretty Little Tanker et on garde bien sûr de précieux souvenirs.

EXPLORING DORA :

J’ai manqué une partie des Filthy Radicals, je n’avais toujours pas eu le temps de souper! Le quatuor de Toronto a commencé par une version punk rock de Blister In The Sun des Violent Femmes, mais leur son est en fait plus skacore. Déjà l’humidité de la salle laissait supposer une très chaude soirée, mais le pit continuait à bouger.

THE FILTHY RADICALS :

Les Skalpés continuaient le bal ska core, mais avec un son encore plus violent, malgré une petite passe reggae. C’est à ce moment que ma fatigue me rattrapait et j’avais besoin d’un boost. Heureusement, Talksick est débarqué avec son hardcore crusty et a joué son set au complet sans aucune interruption! Toute qu’une claque dans la face.

LES SKALPÉS :

Au tour alors de Seven Thirty Seven de Buffalo. La défonce a pris une petite pause et ce n’était pas une mauvaise chose, vu les groupes qui suivaient! Leur ska-punk semble tout droit sorti de 1998 et est assez poppy, quelque part entre Less Than Jake et les Planet Smashers avec un son Lookout Records. D’ailleurs, le chanteur faisait clairement penser au Billie Joe Armstrong des premières années de Green Day. Je sais que le trio ne venait pas d’à côté, mais leur set m’a semblé un peu long et aurait pu se terminer avec leur reprise ska de Roots Radical plutôt que de continuer encore pour deux ou trois autres chansons.

SEVEN THIRTY SEVEN :

Si je doutais encore être tout à fait remis de la veille, les Horny Bitches ont vite éliminé mes soupçons. Tout simplement leur meilleur show que j’ai vu. La salle était pleine et les filles sonnaient comme une tonne de briques. J’ai toujours pris plaisir à les voir en spectacle sans que je trippe particulièrement sur leur musique, mais cette fois-ci j’ai adoré. J’ai hâte de voir ça se transposer sur leurs prochains enregistrements.

THE HORNY BITCHES :

Peut-être les gens s’était plus déplacé pour les Ordures Ioniques, peut-être aussi les légendaires Ripcordz ont été victimes de la réussite des Horny Bitches. En effet, la salle a mis un peu de temps à se remplir et ne redeviendra pleine qu’avec les Ordures. Évidemment, Ripcordz a sans surprise livré une solide performance. Sans être un grand fan, le groupe de Paul Gott roule depuis 1980 et c’est bien assez pour en faire un incontournable.

THE RIPCORDZ :

La soirée se terminait avec Les Ordures Ioniques et la salle est virée folle. C’était la première fois que je les voyais avec Marie des Horny Bitches et j’admets que ça fait toute la différence. Avec leur retour, Les Ordures Ioniques font maintenant eux aussi partie des incontournables de notre scène punk.

LES ORDURES IONIQUES :

Définitivement la deuxième soirée du Punk-O-Rama est une réussite. La troisième plus folk mais tout aussi sale!

ÉCRIT PAR : FRANK SCRAP

Publié le août 5, 2015, dans Événement, Festival, Punk, Punk Francophone, Punk Hardcore, Punk Rock, Punkcore, Ska, Ska Métal, Ska Punk, Skacore, et marqué , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :