(Chronique) En Un Seul Maux, Des Illusions / Désillusions


  • EN UN SEUL MAUX

  • DES ILLUSIONS / DÉSILLUSIONS
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2014 // Genre: Punk Franco

  • / /

Le premier EP sort en 2011 pour ce groupe de punk français originaire de Montpellier et s’intitule Épreuves et constatations, et, déjà, on sent l’écriture efficace.

En 2012, il sort l’album Discussions politiques et conflits de générations qui est bien ficelé. Mais c’est réellement en 2014, avec son album Des Illusions/Désillusions qu’il obtient une grosse reconnaissance du milieu punk.

Sur le premier son de On s’agite, le ton est donné avec des guitares bien grasse en intro et le chanteur qui donne de la voix. Le groupe le dit lui-même, il s’inspire de Guérilla Poubelle et on en sent l’influence dès le début de l’album. Pour ce qui est des paroles, ça entame déjà dans le ton de tout l’album, assez engagé. Cette chanson dénonce d’ailleurs l’individualisme : «Toutes ces vibes me dérangent / L’individualisation manque de sourire», tout comme le mal être qui en découle.

La seconde chanson est bien structurée avec les chœurs et toujours des paroles qui nous touchent avec pour thème le labyrinthe des relations et les problèmes de communication.

L’album s’écoute en attendant impatiemment la suite, car l’écriture est assez exceptionnelle grâce aux paroles qui sont intenses. Grosse claque avec la chanson Des sensations plein ses bras, où le chanteur est en totale introspection avec des paroles lourdes de sens : «Déçu de tellement de choses / Que je pourrais en noircir des pages». Il termine d’ailleurs avec : «Je suis déçu de ma vie / je suis déçu de ma vie» Cela renvoie à des sensations qu’on a tous pu ressentir un jour, et c’est là le pouvoir des paroles dans tout l’album : nous toucher et nous faire nous identifier aux sentiments décrits.

Et cette chanson est enchaînée par une chanson au même thème Je les couperais En deux avec des grosses punchlines : «Et si j’faisais semblant d’être heureux/J’aurais plus qu’à me complaire, dans le silence, me taire.» On retrouve tout au long de l’album des thèmes mélancoliques avec cette grosse instrumentation qui sert bien les paroles. On sent aussi l’influence de Justin(e) dans l’intelligence de l’écriture qui est très travaillée. Et au soutien de cela, il y a toujours cette instrumentation régulière et carrée qui donne un cadre solide au message.

En fait, l’album est une grosse remise en question existentielle, et on progresse dans cette démarche morceau après morceau avec notamment le dernier couplet de la chanson Malgré cela qui résume bien cet état d’esprit : «Métamorphose infinissable / En quête de tout, peu responsable / Malgré ça le pilier tient / Mais tiendra-t-il encore demain? »

L’avant dernière chanson Danse sinistre commence en acoustique pour mieux nous embarquer dans la pièce avec quand même une note d’espoir : «Si chaque pensée se veut être répercutée / Les regards futurs seront tous indignés / Car celui qui sourit n’oubliera pas / Que les hommes n’ont pas perdu leur éclat!»

L’album se termine avec une touche sympa puisque c’est une reprise d’Anti-Flag, One trillion Dollar!

Pour résumer, cet album est très introspectif et en même temps conscient des dysfonctionnements du monde et de la société. Et c’est avec un chant puissant, pas sans rappeler celui de Poésie Zéro, et des paroles dignes des meilleurs groupes de punk français qu’En Un Seul Maux nous emmène tout au long de l’album dans ses questionnements et réflexions légitimes.

1. On s’agite
2. Labyrinthe
3. En terrain connu
4. Des sensations plein les bras
5. Je les couperais en deux
6. Jamais fait de rêves
7. Inacceptable
8. Malgré cela
9. Tyler
10. Parfois je me supporte pas
11. Champs de ruines
12. Danse sinistre
13. One trillion dollars

ÉCRIT PAR KRANK

Publié le juin 8, 2015, dans Punk, Punk Francophone, Punk Rock, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 2 commentaires.

  1. album absolument genial !!! a telecharger sur bandcamp !!! et gratos en plus !!!

    J’aime

  2. Merci les gars pour ce super articles, ça fait plaisirs de lire des trucs comme ça quand on fait de la musique ! ^^

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :