(Entrevue Pré-Pouzza) Marc de The Couch Addiction


  • MARC COUCH ADDICTION

  • [INDÉPENDANT]
  • VILLE: MONTRÉAL // PAYS: CANADA

  • /

Les Couch Addiction sont de retour pour une soirée seulement pendant le Pouzza et Marc m’a donné l’occasion de faire une petite entrevue par écrit avec lui afin de souligner l’événement. Nous replongeons donc dans certains souvenirs du groupe et parlons de leur spectacle de cette fin de semaine, chose que vous ne devez pas rater. Voici donc les 14 questions. Je dois le remercier pour cette opportunité, c’est vraiment apprécié. Bonne lecture.

1- The Couch Addiction a été actif combien de temps dans la scène locale avant de s’arrêter?

Le band a commencé officiellement en 2000, notre premier show a été en octobre après trois mois en tant que band « ska punk ». J’ai quitté à la fin 2003, après l’enregistrement de Filthy Hands, mais le band a cessé en 2006. On a eu deux réunions en show après, en août 2010 (full band) et au Pouzza Fest en 2011.

2- Est-ce que vous vous connaissiez depuis des années avant de former le groupe?

Le band a commencé en 1999 quand LP (keys) s’est joint à François et moi. J’ai tout le temps joué avec François dans des bands. On joue de la musique ensemble depuis 1998… En août 2000, on a rencontré Raph et JP (trompette et trombone). Un mois plus tard, Alex (drum) s’est joint à nous après avoir quitté son band Such A Fake. Je ne me souviens plus trop des détails. Anyway, on est tous devenus super proches au cours des années. Je pense que Couch Addiction est plus devenu un groupe d’amis qu’un groupe de musique… Seb est arrivé en 2002 et on ne le connaissait pas vraiment… On avait tenu des auditions… Nick est arrivé dans le band parce qu’on était amis avec lui depuis un certain temps.

3- Comment était la scène locale à vos débuts par rapport à aujourd’hui? Était-elle si différente?

Quand on a commencé, la scène était vraiment concentrée sur la salle l’X. Les bands n’étaient pas super tights, mais on avait beaucoup de plaisir. Il y avait pas autant de bands dans ce temps-là. Aujourd’hui, les bands sont meilleurs qu’à nos débuts. En fait, à ce jour, on se demande encore comment ça qu’on a été si « connus ». Je pense qu’on a été plus chanceux qu’autre chose… On a commencé quand Naked N’ Happy a arrêté et que Rollerstarter se séparait. Aujourd’hui, avec Internet et le fait que tout le monde peut enregistrer par eux-mêmes, les bands ont plus de chance d’être meilleurs. Et les bands d’aujourd’hui partent en tournée beaucoup plus que dans notre temps.

4- Est-ce que tu verrais The Couch Addiction dans la scène d’aujourd’hui avec tous les changements qu’il y a eu?

On n’aurait pas survécu longtemps…. En fait, c’est dur à dire, le contexte est pas mal différent. Sans l’X, on n’aurait jamais joué autant et eu un following. On était le seul band skacore qui poussait autant pour faire des shows. C’est dans le temps que la scène à Montréal était en transition. Je me dis qu’on a été privilégiés d’avoir eu du monde qui ont cru en nous si tôt.

5- Le meilleur souvenir d’un spectacle des Couch à l’X?

Il y en a plusieurs! Notre premier show d’headliner où on a été obligés de jouer un rappel et qu’il nous restait plus aucune tune fait que on a joué deux demandes spéciales… Assez weird! Dans mon cas, mon dernier show officiel… On avait fait un « pile on » sur le stage et je me suis ramassé en-dessous de tout le monde pi j’ai pété ma guitare! Ce fut une bonne façon de finir ma carrière! Ahahah! Mais chacun dans le band a ses propres histoires!

6- Où est le plus loin que vous êtes allés jouer avec The Couch Addiction à l’extérieur de Montréal?

Le plus loin où j’ai joué c’était à London en Ontario… Mais le reste du band a été jusqu’au BC deux fois!

7- Comment est arrivé le contexte de la signature sur Dare To Care?

François et moi on connaissait Eli du temps de Naked N’ Happy à cause de notre premier band. Hugo est devenu notre ami par la suite. En mai 2001, ils se cherchaient un band pour le split avec Yesterday’s Ring. Et si je me souviens bien, Hugo aimait bien Couch. On jouait à l’X le soir où ils nous ont demandé si on voulait être sur DTC. Ça pas été super flashy… On était juste trop content qu’un label veuille sortir de quoi avec nous. On n’avait pas 20 ans et on signait sur le label des gars des Ste-4 et de Naked N’ Happy ! On ne pouvait pas dire non!

8- En 2015, vous ferez un retour sur scène pour le Pouzza Fest. Qu’est-ce qui vous a motivé pour cette unique reformation?

Comme j’avais manqué la réunion au Pouzza Fest en 2011, j’arrêtais pas de « bugger » tout le monde dans le band depuis mon retour à Montréal pour qu’on fasse un reunion show. On voulait faire de quoi en 2014 mais on n’avait pas de temps pour l’organiser. En novembre 2014,  Alex a demandé à Hugo Mudie s’il nous voulait pour le Pouzza 2015. C’est pas mal ça.

9- Est-ce une reformation de membres originaux du début, ou quelques musiciens qui ont marqué l’existence du groupe pendant toutes les années d’existence?

J’appelle cette version, la version 2002-2003. Ce sont tous les membres originaux + Seb et Nick. En fait, ce sont tous ceux qui pouvaient le faire. Mario et Émilie n’étaient pas disponibles. Ça va être la première fois depuis que j’ai quitté qu’on va jouer à deux guitares. Il n’y pas grand monde qui ont vu ça…

8- Avez-vous hâte d’être sur la scène du Pouzza?

J’ai tellement hâte de jouer! Le band est super excité! Ça va être ma 3e fois en trois ans avec trois bands différents!

11- À quoi doit-on s’attendre pendant le spectacle?

À un band qui veut se faire du fun entre amis ! Je vais sûrement faire une joke plate comme dans le temps ! J’aime ça quand on est imprévisible!!!

12- Combien pensez-vous jouer de chansons pendant le spectacle?

On a juste 30 minutes donc on va essayer de jouer entre 8-9 tunes. On va faire un mix des deux albums qui sont sortis. On ne jouera pas de « nouvelles » chansons. Comme y disent, on va jouer des « fan favorites »!

13- Est-il possible, dans l’avenir, qu’il y ait d’autres spectacles des Couch Addiction ou c’est vraiment la dernière fois?

On ne dit jamais que c’est la fin, mais vu que nos horaires sont tellement difficiles à concorder, on pense que ça risque d’être vraiment le dernier.

11- Est-ce que vous allez avoir de la merch pour souligner votre retour d’un soir?

On n’est pas super sentimental (on n’est surtout désorganisés), donc non… Mais on met pleins de choses en ligne dans la prochaine semaine. On sort tous nos vieux enregistrements, même des inédits ! Allez voir notre page Facebook pour les détails !

14- Je te laisse le mot de la fin, lâche-toi lousse!

Juste un gros merci à tous ceux qui voulaient nous voir une dernière fois. Merci à Barricade Punk! Merci à Hugo et tous ceux qui travaillent comme des malades pour faire du Pouzza Fest le meilleur fest !!! Checkez-nous sur notre Facebook,

Et, je vais faire ma plug, checkez ce que je fais avec Dying River et Nick joue avec Narrative Crows.

Et arrivez tôt, on jouera vers 7pm, scène extérieure Pabst et c’est gratuit!!!

ÉCRIT PAR: DESLO

Publié le mai 12, 2015, dans Autres, Ska, Ska Punk, Skacore, et marqué , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :