(Revue) Lancement de l’album de Late Night Munchies

C’est avec une programmation de feu que le groupe de ska Late Night Munchies ont lancé leur premier album, Social Gourmet, ce vendredi dernier. L’événement s’est tenu au Bal du Lézard, dans l’arrondissement de Limoilou à Québec. Il s’agit d’un tout petit pub sur la 3ième Avenue, très semblable au Bar l’Escogriffe à Montréal en fait de superficie. Le premier groupe venait tout juste de commencer sa prestation quand je suis arrivée sur place, et c’était plein à craquer. Il faisait déjà chaud. J’enfilai donc ma couronne de carton et m’aventurai à travers la masse pour rejoindre la scène.

The Cardboard Crowns sont en prestation et suent déjà leur vie. Ces gaillards de l’Ontario sont toujours aussi parfaits que d’habitude à l’exception faite que le chanteur manque parfois un peu de souffle… la chaleur étant forcément à l’origine des ces légers manques d’oxygène à peine perceptibles. J’ai accroché et porté une réelle attention à la ligne de basse pour la première fois lors de cette soirée. Wow, j’ai trouvé ça complètement malade! L’ambiance était très bonne, plusieurs fans dévoués se sont fait aller le popotin à l’avant de la scène.

Les musiciens suscitent l’interaction de leurs fans dans plusieurs chansons et leur musique comme telle ne peut pas faire autrement que réjouir la foule qui ne demande qu’a s’amuser. C’est d’ailleurs ce que j’affectionne tout particulièrement du genre musical Ska. C’est un party assuré, basé sur la danse et la franche camaraderie! Chaque membre est très professionnel et leur musique accrocheuse pourrait certainement voyager rapidement. Ce groupe gagne selon moi à être connu et il ne m’étonnerait pas qu’ils atteignent une certaine notoriété dans les années à venir. C’était une première partie merveilleusement réussie !

THE CARDBOARD CROWNS :

Vinny Savage and The Wild Side : Je n’avais pas vu ce groupe en prestation depuis au moins 2 ans. Je n’ai pas été étonnée de voir qu’ils entaient toujours aussi précis dans leur exécution qu’auparavant. Le ska est certainement à l’honneur à travers cette formation, cependant cette dernière va piger également dans un nombre incroyable d’autres styles pour ainsi obtenir leur propre sonorité, et ça bouge!

Les spectateurs ont certainement dépensé une quantité de calories somme toute très impressionnante (moi compris!). Aucune autre solution possible à cette chaleur, boire une autre bonne bière froide… Bref, la joie et la bonne humeur augmente au fur et à mesure qu’on se fait « pitcher » de la bonne musique. Je dois vous avouer que j’ai trouvé les touches de psychobilly vraiment très accrocheuse. L’interaction des musiciens avec la foule n’est pas ce qu’on retient de leur moment de gloire et ce n’est pas grave. Leur force est réellement au niveau de la musicalité. Cette dernière emporte les gens dans une dimension différente dans laquelle ils remplacent la routine par l’envie de s’amuser.

VINNY SAVAGE AND THE WILD SIDE :

Late Night Munchies : Il faut chaud, il fait vraiment très chaud. C’est un party ou l’ont échange des fluides corporels sans avoir besoin d’être tout nus. Ce groupe de huit musiciens nous garoche leur nouvelles chansons carré en pleine face et on aime ça. Encore une fois, belle suite à Vinny Savage, ce groupe est un mélange de tous les styles musicaux, à base ska. Les chansons ne se ressemblent pas et on assiste à une grande variété de rythmes et de mélodies différentes. Les 2 trombones accompagnés du saxophone s’affairent à propager leurs notes cuivrés. Les trombones n’ayant pas particulièrement besoin d’être amplifiés, il nous enlignent leurs notes dans toutes les directions. Ils étaient très précis comme trio et accompagnaient très bien la section rythmique ainsi que le chanteur qui lance ses propos souvent de façon parlée, s’apparentant au rap.

Afin d’augmenter le party, des ballounes et des confettis sont lancés dans la foule pendant que cette dernière à peine à tenir debout tellement l’intensité du mouvement contrevient au peu d’espace disponible. Tout le monde danse! Ceux qui sont immédiatement à l’avant de la scène profites d’un léger espace supplémentaire qu’ils tentent d’exploiter un max pour donner encore plus de rigueur au mouvement. Cependant la tactique se résulte plutôt par des contre-coups de spectateurs qui « revolent » finalement pour ainsi dire directement sur le stage parmi les musiciens, car c’est là que le seul espace disponible se trouve… Prestation méga enlevante, LNM ont su garder l’énergie dans le tapis jusqu’à la fin!

LATE NIGHT MUNCHIES :

Donc, si je résume sommairement la soirée, bien que l’endroit était plutôt petit, il était bien rempli et chaleureux. L’ambiance a été bonne du début à la fin et les groupes choisis ont fait progresser la courbe d’énergie, tout au long de la soirée, jusqu’à l’apothéose. Une soirée en tout point réussie! Ne manquez pas d’écouter l’album Social Gourmet de Late Night Munchies sur Bandcamp!

ÉCRIT PAR: MEL LECLERC

Publié le mai 9, 2015, dans Événement, Lancement d'album, Ska, Ska Punk, Ska Rap, Ska Reggea, Ska Rock, Ska Troisième Vague, Skacore, Spectacle, et marqué , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :