(Chronique) Make Do And Mend, Don’t Be Long un excellent disque


  • MAKE DO AND MEND

  • DON’T BE LONG
  • [RISE RECORDS/STAY CLOSE]
  • Année: 2015 // Genre: Post-Hardcore

  • / / / /

Quand Deslo m’a demandé de faire partie de l’équipe de Barricade Punk, c’était pour représenter le côté « hardcore » de la scène musicale québécoise. J’ai réfléchie durant plusieurs jours au premier album duquel je voulais parler et j’ai étiré le concept de « hardcore » assez fort quand j’ai décidé de discuter du nouvel album Don’t Be Long de mes copains Make Do And Mend. Sans hésiter, Deslo m’a généreusement donné carte blanche en sachant que la critique d’album allait surement virer en post d’appréciation générale du groupe.

Make Do And Mend est un groupe de post-hardcore originaire du Connecticut qui vient de lancer son troisième album complet en début d’année. Le band a vu le jour en 2006 et a sorti un demo et un EP avant de sortir Bodies of Water qui les a définitivement mis sur la map. J’ai découvert le groupe grâce à mon copain Jérémie qui m’avait envoyé Winter Wasteland sur MSN. J’ai automatiquement tombé en amour et après avoir écouté le EP en boucle pendant des semaines, j’ai contacté les gars sur Myspace (oui oui, Myspace!) pour les booker au Québec dès que possible. Leur premier spectacle en sol canadien a donc été au défunt Ti-Noir à Thetford, un mercredi soir.

Il y a de ces groupes qui sont bons musicalement, mais qui ont une lacune au niveau de l’éthique ou de l’attitude et vice versa. Et il y a une minorité de groupes qui rassemblent ces qualités. C’est le cas de MDAM et comme je disais à ma copine il y a de cela quelques semaines : Make Do, c’est le genre de band dont je voudrais collectionner toutes les couleurs/pressings de tous les albums!

Donc pour entrer dans le vif du sujet, Don’t Be Long n’a pas fait exception aux deux premiers albums, face auxquels j’étais resté réticent lors de mes premières écoutes. Quelques éléments en particulier m’ont marqué dès le début, aucun « guest vocal », beaucoup moins d’arrangements que dans le précédent Everything You Ever Loved, puis une tendance à monter la voix plus haute que ce à quoi on est habitués de la part du chanteur.

Quelques écoutes plus tard, je me rends compte à quel point c’est un bon LP. J’ai rapidement pris goût aux tons plus hauts de la voix de certaines chansons qui sont devenu parmi mes préférées de l’album. Les refrains sont catchys et restent dans la tête durant facilement quelques jours. Mike fait encore un travail incroyable pour trouver des bons leads qui donnent du corps aux chansons. Le drum est, comme toujours, irréprochable et les rythmes sont bien variés, ce qui donne un « pace » intéressant à l’album.

En ce qui concerne la pochette, disons qu’à part pour End Measured Mile et le split avec The Flatliners, j’ai toujours trouvé les designs d’albums de Make Do originaux, mais un peu so so… Celui-ci ne fait pas exception à la règle. Cependant, j’aimerais souligner la forme qu’a pris l’ensemble du disque et l’excellente idée d’avoir inclus un CD dans le LP.

Côté lyrique, je trouve que c’est assurément l’album le plus « straight forward » que James a écrit jusqu’à maintenant. Je me rappelle avoir dit qu’ils pourraient faire des t-shirts avec presque toutes les phrases de leurs chansons et bien que le style soit un peu différent sur celui-ci, je dois dire qu’il ne me fait pas mentir.

Mes trois chansons préférées de l’album : Bluff, Old Circles et Begging For The Sun To Go Down.

Ma quote préférée dans les lyrics : “How does it feel to speak that loud and know you don’t mean it?”

Ma part musicale préférée : 2:05 dans la chanson Bluff.

Note générale de l’album : 8.5/10

1. Don’t Be Long
2. Ever Since
3. Bluff
4. Old Circles
5. Each Of Us
6. Sin Miedo
7. Sin Amor
8. All There Is
9. Sanctimony
10. Begging For The Sun To Go Down

ÉCRIT PAR: PASCAL ROULEAU

Publié le avril 13, 2015, dans Hardcore, Post-Hardcore, Punk, et marqué , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :