(Chronique) As Friends Rust : Quand la tornade ramasse le hardcore!


  • AS FRIENDS RUST

  • GREATEST HITS?
  • [SHIELD RECORDINGS]
  • Année: 2014 // Genre: Punk Hardcore/span>

  • /

Quoi de plus libérateur que de se réveiller le matin en ayant le goût de se défouler dans un spectacle Hardcore au son des décibels déchirants et de contempler la sueur qui se déverse sur le visage de ces musiciens à la haine au coeur? Sans aucun doute, se clancher le nouvel album de As Friends Rust Greatest Hits, en échangeant sa bière contre un double espresso question de se crinquer au maximum, fait l’affaire. Mais que dis-je? Aucunement besoin de caféine pour se réveiller et s’imprégner de l’essence de ce tout nouveau chef d’œuvre.

Petit retour aux sources pour ceux qui ne connaissent pas As Friends Rust. Ce joyaux fut formé en 1996 en Floride par le leader Damian Moyal, qui fait aussi bien dans le design que dans la musique. Anciennement membre du groupe Culture en 1994 et du groupe Best Wishes en 2006, l’homme de tête de 38 ans n’est pas à son premier grand coup de poing dans le monde du hardcore. On retrouve dans ce nouvel album une énergie contagieuse de hardcore mélodique, passant de riffs abrasifs et endiablés au scream intense comme un train qui défilerait à 300 milles à l’heure.

Mais la beauté dans ce nouvel opus, ce qui me titille le plus et au plus haut point ? La manière dont les gars savent apporter une touche d’intensité autant dans les bouts plus hargneux que dans ceux plus cleans. Un album qui plaira sans aucun doute à tous les maniaques de punk, car leur style s’y mélange très bien. Bref, tout est là pour rendre accro dès la première écoute n’importe qui, même le petit gars qui ne connait rien à ce style-là rempli d’influence punk, hardcore et rock’n’roll.

Alors, envie d’une bonne claque dans’ face à la fois agréable et remplie de mélancolie ? Arrêtez de chercher. As Friends Rust Greatest Hits est la solution à vos tendances sadomasochistes musicales inavouées nous faisant découvrir tous les aspects d’un bon groupe hardcore qui sait puiser dans plusieurs sources d’influence! Un coup de cœur certain pour tous, et c’est loin de s’arrêter ici car les boys joueront au Groezrock Festival cette année ainsi qu’à Brooklyn, à New-York et bien sûr dans leur patelin.

Reste à voir s’ils auront le courage de traverser la toundra Québécoise pour venir nous faire hurler, le poing dans les airs, toute l’animosité qui nous habite en tant que fiers fervents de la scène Hardcore.

1. Encante
2. When People Resort To Name Calling
3. Ruffian
4. Home Is Where The Heart Aches
5. Half Friend Town
6. Like Strings
7. Coffee Black
8. The First Song On The Tape You Made Her
9. Perfect Stranglers
10. We On Some Next Level Shit
11. Laughing Out Loud
12. Won’t Be The First Time
13. Born With A Silver Spoon Up Your Ass
14. More Than Just Music, It’s A Hairstyle

ÉCRIT PAR: NINI TORNADE

Publié le avril 9, 2015, dans Hardcore Mélodique, Punk, Punk Hardcore, Punk Rock, et marqué , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :