(Chronique) Not Scientists, lorsque Punk et sophistication se rencontrent


  • NOT SCIENTISTS

  • DESTROY TO REBUILD
  • [KICKING/DELETEYOURFAVORITE]
  • Année: 2015 // Genre: Pop Punk

  • /

Composé de transfuges des formations Uncommonmenfrommars et No Guts, No Glory, le quatuor lyonnais Not Scientists, nous propose tout juste son dernier album longue durée (LP) intitulé Destroy To Rebuild.

Avant de poursuivre, soyez avisé que nous ne discuterons pas de punk primal ici, ni de riffs de guitare gras et crasseux, ni de batterie tonitruante, ni de voix décapantes. Tenez le bien pour dit, ce que cette formation nous offre est clairement de la musique intellectuelle, un rock plutôt ambiant et même un peu atmosphérique.

Situé quelque part entre le style punk 1977, l’indie rock et le rock garage, Destroy To Rebuild possède un univers qui lui est propre : une genre de pièce de théâtre divisée en plusieurs actes et dont chacun des morceaux proposés permet à son auditeur de voyager un peu.

Difficile de qualifier le son de la formation. Personnellement, plusieurs groupes me sont venus en tête en écoutant cet album et vous verrez que certaines références sont assez obscures : The Clash, Jimmy Eat World, The Cure, The Psyclone Rangers (ça c’est obscure), The Who, The Strokes, The Buzzcocks, The Vines, The Police, Generation X, The Adicts et Caféïne (l’album Mal Éduqué Mon Amour) pour ne parler que de ceux-là. Vous voyez un peu le tableau?

La musique de Not Scientists c’est avant tout des patterns de chansons rock assez classiques, des guitares avec une distorsion de type ‘delay/chorus’, de très belles harmonies vocales, beaucoup de ‘reverb’ et une batterie assez saccadée et rythmée. Rien de très compliqué, mais en même temps, rien de très simple non plus. Bref du punk sophistiqué!

En frais d’ambiance général, cet album ne pue pas la joie et le bonheur. Les mélodies sont très tortueuses, très sinueuses et les textes portent beaucoup plus à la réflexion qu’à la complaisance.

Faisons une petite image : si Blink 182 était un film, ça serait sans doute un blockbuster, une comédie plutôt niaise et légère. À l’inverse, si Not Scientists était un film, on parlerait d’un métrage allemand à petit budget racontant l’histoire d’un couple héroïnomane vivant la nuit et devant se prostituer pour payer sa drogue.

Comme le produit que ce groupe nous présente est tout de même recherché, Destroy To Rebuild n’est pas album que vous risquez d’adorer à la première écoute, mais de grâce, donnez-vous la chance de vous faire les oreilles. Après quelques écoutes, tout commence à faire son sens et on arrive finalement à apprécier la grande qualité de ce qui nous est proposé.

Techniquement parlant, la réalisation de ce disque est très efficace, ni trop « flat », ni trop « tu en prends plein la gueule ». C’est toute en subtilité.

À mon (humble) avis, les moments forts de cet album sont :

Window : Excellente pièce d’introduction. Le groupe nous plonge directement dans l’ambiance de l’album. Étrangement la mélodie rappelle un peu Young Turks de Rod Stewart.

Disconnects the Dots : Une chanson nous rappelant les débuts du mouvement punk britannique. Les variations rythmiques ressemblent beaucoup à la signature du groupe mythique The Adicts.

Wait : Difficile de ne pas reconnaître l’influence de la pièce Roxanne de The Police pour les versets de cette chanson. Mais attention, une Roxanne qui aurait pris beaucoup de café.

En somme, Destroy To Rebuild est un album fort agréable qui mérite d’être découvert.

À suggérer si vous êtes vendus au genre ou si vous êtes curieux et que vous voulez ajouter un nouvel artiste à votre discothèque. Bonne écoute!

1. Window
2. I’m Brainwashing You
3. Broken Pieces
4. We’re Given No Options
5. These Heads Have No Faces
6. Tomorrow’s Another Day
7. Just Break Me
8. Disconnect the Dots
9. Over And Out
10. Wait
11. Barricade

ÉCRIT PAR: YANN LAFOREST

Publié le mars 9, 2015, dans Indie Punk, Pop Punk, Punk, et marqué , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. 1 commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :