(Chronique) Athena, frappant jusqu’au dernier riffs


  • ATHENA

  • MONONUCLÉOSE
  • [SLAM DISQUES]
  • Année: 2015 // Genre: Rock Franco

  • /

Je réfléchissais tranquillement à la scène rock du Québec tout en me faisant un petit classique composé de fromage fondu entre deux tranches de pain péniblement grillées pour mon souper (je sais, ce n’est pas un repas complet) quand j’ai eu la brillante idée de mettre ma main sur le rond allumé. C’est à ce moment-là que j’ai compris que la scène était brûlante de potentiel et que j’étais mieux d’écouter mon album Mononucléose d’Athena, que de cuisiner cette journée-là.

Je m’installe confortablement pour entendre le premier album des petits nouveaux sur Slam Disques. Je mets le volume au maximum pour un maximum de décibels dans le tapis, quitte à écœurer mes voisins avec ce gros rock alternatif de qualité supérieure, teinté d’une touche de punk rock bien décortiquer.

Guitare tranchante aux riffs franppants, déstabilisants et aux solos plus qu’appréciables, basse du tonnerre aux généreuses retombées de notes terriblement lourdes, qui signale sa présence et s’assume grandement. Le tout est rehaussé de percussions franches, directes et ô combien complémentaires à la structure musicale; le batteur est en pleine possession de ses moyens. Il faut dire que le groupe comporte son lot de vétérans de la scène, ce qui explique l’immense qualité musicale et la remarquable exploitation de la plume dans les textes que propose le prolifique disque Mononucléose.

Dans ce superbe groupe, on retrouve les membres suivants attachés à leurs racines locales : Phil Goyette (ex-Marmottes Aplaties, Del Fiasco), Roger Ouellet (The Caplets), Maxime Roy (The Caplets) et Hugues Bouchard (ex-LesboRodéo). Alors, dans les bagages musicaux d’Athena, il y a de quoi convaincre la crédibilité des actes projetés dans ce disque.

Quand je pense à mes pièces préférées, je ne peux éviter de nommer en premier Prends Mon Temps. Premièrement parce qu’elle est tenace, elle rock sur la coche, elle a des riffs mélodiques qui explosent soudainement et, deuxièmement, parce qu’on y entend le dude d’Ok Volca qui vient appuyer solidement la voix du chanteur principal et apporter une force de plus.

J’adore Chien Stupide, parce que le vocal me rappelle spontanément le groupe Porté Disparu, un chant beaucoup plus clair que les autres, moins grafignant, mais toujours pertinant. Je l’aime aussi pour ses lignes de basse qui viennent nous chercher, nous agripper comme si on avait besoin de se faire bourdonner les tympans d’une forte manière et  cette chanson, son texte me fouette et m’interpelle aussi brillanment qu’il soit. Le titre en dit déjà pas mal long sur le contenu.

Il y a d’autres très bonnes pièces comme Acide, Mise Au Point, J’t’un Souciant, La Passe. Cette dernière raconte un coup d’argent qui pourrait sortir tout droit d’un scénario Hollywoodien. Dommage que ça finisse ensanglanté. Il y a aussi Pour Un Tour Dans Tes Draps qui est le premier extrait radiophonique et le premier clip du groupe. Elle est vraiment bonne, elle déplace de l’énergie à fond de train, dégage une certaine familiarité avec le reste de l’album et avec un titre comme ça, on sait à quoi s’attendre dans le texte, c’est grandiose. C’est peut-être une de leurs forces : la simplicité facilitant l’écoute et le désir de tendre l’oreille, plus longuement.

Une chose est sûre, Athena se forge une belle identité et même un bel avenir avec ce premier disque terriblement bien réussi. En espérant que ce ne soit pas qu’une vague de début de carrière qui s’estomperait dans deux-trois ans, car le potentiel est fort. Ce n’est surement pas pour rien qu’ils ont été signer chez Slam Disques. Ce sera l’un des très bons disques que 2015 offrira, je suis même prêt à dire qu’il se retrouvera dans plusieurs top 10 médiatiques à la fin de l’année, c’est sûr. Honnêtement, c’est une grosse valeur sûr! Et ce qui me charme, c’est bien sûr le fait que ce soit en français.

En attendant de s’avoir ce que l’avenir leur réserve, tu te dois de te procurer ce disque dès le 17 mars prochain. Si tu aimes les Psycho Riders, Marmottes Aplaties, tu seras fortement bien comblé par le gros rock presque sale d’Athena. Si je donnais une note, ce serait sans doute un gros 7/10 pour la qualité que dégage le disque Mononucléose. C’est un achat très recommandable.

1. Aucun filtre
2. Pour un tour dans les draps
3. Balle perdue
4. Acide
5. Dernier rôle
6. Le songe d’un homme ridicule
7. Chien stupide
8. J’t’un souciant
9. La passe
10. Mise au point
11. Hospice
12. Prends mon temps
13. Escapade

ÉCRIT PAR: DESLO

Publié le mars 9, 2015, dans Punk, Punk Francophone, Punk Rock, Rock, Rock Francophone, Rock Mélodique, Rock Sale, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :